En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

02.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

03.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

04.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

07.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 2 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 5 heures 6 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 6 heures 43 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 7 heures 31 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 7 heures 53 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 8 heures 10 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 8 heures 40 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 8 heures 59 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 9 heures 12 min
décryptage > Politique
Ambiguïtés ?

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

il y a 10 heures 28 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 3 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 5 heures 29 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 7 heures 5 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 7 heures 41 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 7 heures 59 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 8 heures 32 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 8 heures 54 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 9 heures 11 min
décryptage > Education
Profession sacrifiée

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

il y a 9 heures 46 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Face à l’aggravation de la crise, Bruno Le Maire renforce les mesures de soutien mais évite toute nouvelle contrainte réglementaire

il y a 10 heures 48 min
Faillite

Déficit record du commerce extérieur français

Publié le 10 juin 2011
La France souffre d'un déficit extérieur structurel. Sur les quatre premiers mois de cette année, de janvier à avril 2011, le déficit commercial a été de 25,7 milliards contre 15,7 milliards en 2010. Alors que sa balance des paiements courants était en excédent à la fin des années 90, elle est dans le rouge depuis 2004. Quelles sont les explications de cette faillite ?
Jean-Marc Daniel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Daniel est professeur à l'ESCP-Europe, et responsable de l’enseignement de l'économie aux élèves-ingénieurs du Corps des mines. Il est également directeur de la revue Sociétal, la revue de l’Institut de l’entreprise, et auteur de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La France souffre d'un déficit extérieur structurel. Sur les quatre premiers mois de cette année, de janvier à avril 2011, le déficit commercial a été de 25,7 milliards contre 15,7 milliards en 2010. Alors que sa balance des paiements courants était en excédent à la fin des années 90, elle est dans le rouge depuis 2004. Quelles sont les explications de cette faillite ?

Dans le concert de lamentations que cette situation inspire, on a tendance à pointer du doigt des fatalités qui nous sont étrangères. On incrimine le prix du pétrole –la facture énergétique est de 50 milliards -ou le handicap que constituerait l'euro « fort » pour nos exportations. Mais ces arguments n'ont guère de sens. Même s'il est légitime de s'indigner de la hausse du pétrole et des avantages qu'en tirent des pays aussi divers que le Venezuela, la Norvège ou la Guinée équatoriale, il n'en reste pas moins que le choc pétrolier signifie pour nous un appauvrissement incontournable. Quant à la force de l'euro, n’oublions pas qu’elle réduit avant tout le coût de nos importations et améliore nos termes de l’échange. Malgré ces évidences, il est de bon ton de clamer que la solution toute trouvée à nos problèmes commerciaux serait la dévaluation, dévaluation malheureusement interdite par la psychorigidité germanique. Insistons donc là-dessus : une dévaluation se ferait dans l’espoir que nos produits devenus moins chers se vendent mieux à l’export et qu’en fin de parcours, nos comptes extérieurs retrouvent l’équilibre. Seulement ce résultat n’est pas automatique, alors que  dévaluer conduit à coup sûr à une baisse du pouvoir d’achat puisque les importations coûtent plus cher et que la facture énergétique s’alourdit immédiatement.

En fait, l’appel à la dévaluation repose sur le refus de voir que le déficit extérieur d’un pays correspond  à un excès de consommation et à un manque d'épargne. A force de répéter aux Français qu’ils sont épargnants et que la consommation est le moteur de la croissance, on a fini par occulter cette dure réalité qu’un pays en déficit extérieur est un pays qui vit au dessus de ses moyens. Si prétendre accroître le pouvoir d'achat comme le fait régulièrement notre classe politique correspond à l'attente de la population, les chiffres de plus en plus calamiteux du commerce extérieur doivent nous conduire à admettre cette attente se heurte à la réalité. Celle-ci réclame en effet une baisse de la consommation et donc du pouvoir d’achat. C’est d’ailleurs en fait l’objectif premier de la dévaluation tant vantée ; et on voit bien qu’une hausse ciblée des impôts sur la consommation, notamment ceux sur les produits pétroliers, permet de répartir et de moduler cette nécessaire baisse.

L’économie française vit au-dessus de ses moyens tout simplement parce que loin de manquer de consommation, à force de ne pas assez investir, elle manque de capacités de production. Pour exporter, il faut produire. Pour produire,  il faut investir En résumé, pour inverser la tendance en termes de commerce extérieur, il faut avoir le courage et la lucidité de réduire la fiscalité des entreprises en augmentant celle des ménages. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
quesako
- 11/06/2011 - 12:33
Mais les Français refusent de voir la réalité !
Dommage que les démagogies ambiantes risquent fort d'occulter les solutions sérieuses à ces problèmes durant la campagne présidentielle.
fflip
- 11/06/2011 - 12:16
Culpabilisons les ménages ... tellement facile ....

Il y a quand même d'autres responsables beaucoup plus impliqués et intéressés par ce système mis en place depuis plus de 20 ans ...
Anonymous
- 11/06/2011 - 11:56
des solutions?
On les connait
-Réduire les taxes sur les entreprises, mais pas des grosse qui paient déjà moins d'impôt en proportion que le boulanger du coin de la rue!
- taxer fortement les dividendes (au moins comme le travail!)
-Augmenter les impôts des plus riches sauf s'ils investissent dans des PME(et pas pour des œuvres d'arts ni pour des holdings, ni pour des SCI!)
Mais ne rêvez pas, on est en France...