En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

02.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

03.

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

04.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

05.

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

07.

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

L’intelligence artificielle avait abîmé la beauté des échecs, voilà comment elle pourrait la renouveler

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

04.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Menace
Les Etats-Unis accusent le Hezbollah de stocker du nitrate d'ammonium en Europe
il y a 10 heures 47 min
pépites > France
Prudence
Inondations : le Gard en alerte rouge, la Lozère et l'Hérault en vigilance orange
il y a 12 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le théorème du parapluie" : Le spectacle est permanent, émerveillons-nous !

il y a 13 heures 55 min
pépite vidéo > Insolite
Spiderman
Paris : un homme interpellé après avoir escaladé la tour Montparnasse à mains nues
il y a 14 heures 41 min
décryptage > Politique
Politisation de la justice

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

il y a 16 heures 5 min
décryptage > France
Gouverner, c'est prévoir

Les leçons de notre impréparation face au Covid ont-elles été tirées face aux autres risques majeurs identifiés par les livres blancs ?

il y a 17 heures 28 min
décryptage > International
Rival systémique

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

il y a 18 heures 6 min
décryptage > Politique
Le pelé, le galeux c’est lui

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

il y a 18 heures 24 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : de la guerre nucléaire à la paix en passant par la peur

il y a 18 heures 29 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’ère des victimes : le règne de la tyrannie des minorités et de la privatisation de la censure

il y a 18 heures 29 min
pépites > Economie
Blacklist
Interdiction de TikTok aux Etats-Unis : la Chine annonce des mesures de rétorsion
il y a 11 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La bombe" : une histoire explosive

il y a 13 heures 51 min
pépite vidéo > Religion
Débat pas simple
Voile à l'Assemblée : pour Jean-Sébastien Ferjou, "le voile a une double nature, privée et politique"
il y a 14 heures 41 sec
pépites > International
Disparition
États-Unis : Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour Suprême, est décédée
il y a 15 heures 14 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette
il y a 17 heures 9 min
décryptage > Société
La vérité est ailleurs

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

il y a 17 heures 49 min
décryptage > Economie
Dépenses à crédit

Jusqu’à quand pourrons-nous financer nos dépenses de santé par la dette ?

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Comment les chiffres transforment les algorithmes en véritables menaces

il y a 18 heures 28 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

il y a 18 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Turner – Peintures et Aquarelles- Collection de la Tate : la fascinante exposition d’un “Voyageur de Lumière”

il y a 1 jour 2 heures
Faillite

Déficit record du commerce extérieur français

Publié le 10 juin 2011
La France souffre d'un déficit extérieur structurel. Sur les quatre premiers mois de cette année, de janvier à avril 2011, le déficit commercial a été de 25,7 milliards contre 15,7 milliards en 2010. Alors que sa balance des paiements courants était en excédent à la fin des années 90, elle est dans le rouge depuis 2004. Quelles sont les explications de cette faillite ?
Jean-Marc Daniel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Daniel est professeur à l'ESCP-Europe, et responsable de l’enseignement de l'économie aux élèves-ingénieurs du Corps des mines. Il est également directeur de la revue Sociétal, la revue de l’Institut de l’entreprise, et auteur de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La France souffre d'un déficit extérieur structurel. Sur les quatre premiers mois de cette année, de janvier à avril 2011, le déficit commercial a été de 25,7 milliards contre 15,7 milliards en 2010. Alors que sa balance des paiements courants était en excédent à la fin des années 90, elle est dans le rouge depuis 2004. Quelles sont les explications de cette faillite ?

Dans le concert de lamentations que cette situation inspire, on a tendance à pointer du doigt des fatalités qui nous sont étrangères. On incrimine le prix du pétrole –la facture énergétique est de 50 milliards -ou le handicap que constituerait l'euro « fort » pour nos exportations. Mais ces arguments n'ont guère de sens. Même s'il est légitime de s'indigner de la hausse du pétrole et des avantages qu'en tirent des pays aussi divers que le Venezuela, la Norvège ou la Guinée équatoriale, il n'en reste pas moins que le choc pétrolier signifie pour nous un appauvrissement incontournable. Quant à la force de l'euro, n’oublions pas qu’elle réduit avant tout le coût de nos importations et améliore nos termes de l’échange. Malgré ces évidences, il est de bon ton de clamer que la solution toute trouvée à nos problèmes commerciaux serait la dévaluation, dévaluation malheureusement interdite par la psychorigidité germanique. Insistons donc là-dessus : une dévaluation se ferait dans l’espoir que nos produits devenus moins chers se vendent mieux à l’export et qu’en fin de parcours, nos comptes extérieurs retrouvent l’équilibre. Seulement ce résultat n’est pas automatique, alors que  dévaluer conduit à coup sûr à une baisse du pouvoir d’achat puisque les importations coûtent plus cher et que la facture énergétique s’alourdit immédiatement.

En fait, l’appel à la dévaluation repose sur le refus de voir que le déficit extérieur d’un pays correspond  à un excès de consommation et à un manque d'épargne. A force de répéter aux Français qu’ils sont épargnants et que la consommation est le moteur de la croissance, on a fini par occulter cette dure réalité qu’un pays en déficit extérieur est un pays qui vit au dessus de ses moyens. Si prétendre accroître le pouvoir d'achat comme le fait régulièrement notre classe politique correspond à l'attente de la population, les chiffres de plus en plus calamiteux du commerce extérieur doivent nous conduire à admettre cette attente se heurte à la réalité. Celle-ci réclame en effet une baisse de la consommation et donc du pouvoir d’achat. C’est d’ailleurs en fait l’objectif premier de la dévaluation tant vantée ; et on voit bien qu’une hausse ciblée des impôts sur la consommation, notamment ceux sur les produits pétroliers, permet de répartir et de moduler cette nécessaire baisse.

L’économie française vit au-dessus de ses moyens tout simplement parce que loin de manquer de consommation, à force de ne pas assez investir, elle manque de capacités de production. Pour exporter, il faut produire. Pour produire,  il faut investir En résumé, pour inverser la tendance en termes de commerce extérieur, il faut avoir le courage et la lucidité de réduire la fiscalité des entreprises en augmentant celle des ménages. 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
quesako
- 11/06/2011 - 12:33
Mais les Français refusent de voir la réalité !
Dommage que les démagogies ambiantes risquent fort d'occulter les solutions sérieuses à ces problèmes durant la campagne présidentielle.
fflip
- 11/06/2011 - 12:16
Culpabilisons les ménages ... tellement facile ....

Il y a quand même d'autres responsables beaucoup plus impliqués et intéressés par ce système mis en place depuis plus de 20 ans ...
Anonymous
- 11/06/2011 - 11:56
des solutions?
On les connait
-Réduire les taxes sur les entreprises, mais pas des grosse qui paient déjà moins d'impôt en proportion que le boulanger du coin de la rue!
- taxer fortement les dividendes (au moins comme le travail!)
-Augmenter les impôts des plus riches sauf s'ils investissent dans des PME(et pas pour des œuvres d'arts ni pour des holdings, ni pour des SCI!)
Mais ne rêvez pas, on est en France...