En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

07.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

LR : le tigre de papier

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 1 heure 14 min
pépites > Politique
Numéro 1
Municipales 2020, Paris : Anne Hidalgo prend la première place
il y a 4 heures 39 min
décryptage > Tribunes
De nouveaux enjeux

Les étranges voeux d’Emmanuel Macron pour l’environnement en 2020

il y a 6 heures 48 min
décryptage > Economie
Un constructeur qui tient la route

Baisse des ventes mondiales d’automobiles : comment Renault est parvenu à limiter la casse même sans Carlos Ghosn

il y a 7 heures 33 min
décryptage > Politique
On a besoin de lui !

M'jid el Guerrab (plus connu sous le sobriquet de "l'homme au casque") va-t-il reprendre du service auprès de Ségolène Royal ?

il y a 7 heures 34 min
décryptage > International
Contre-intuitif

Pourquoi, contrairement aux apparences, l'Iran a gagné face aux Etats-Unis

il y a 7 heures 36 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : les dérives de la gestion administrative et du manque d’engagement et de courage du pouvoir politique

il y a 7 heures 37 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Paris brûle-t-il ? : les Gilets jaunes face au "mépris" d’Emmanuel Macron

il y a 7 heures 38 min
décryptage > Politique
Etre pris la main dans le sac

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

il y a 8 heures 19 min
décryptage > Politique
La factrice sonne toujours deux fois

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

il y a 9 heures 2 min
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 2 heures 9 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Proxima Centauri c : y a-t-il une superterre à 4,2 années-lumière du Soleil ? ; Bételgeuse : sa baisse de luminosité décryptée par Sylvie Vauclair
il y a 6 heures 5 min
décryptage > International
Fiche de lecture

Goliath : le livre choc sur la manière dont les citoyens occidentaux ont organisé la dangereuse impuissance des démocraties (et la surpuissance des géants du web)

il y a 7 heures 30 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Daniel Pennac, rêveur sacré

il y a 7 heures 33 min
décryptage > International
Disparition passée inaperçue

Avec la mort du sultan d'Oman, quel avenir pour la diplomatie conciliatrice au Moyen-Orient ?

il y a 7 heures 35 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Attentat de Charlie Hebdo, entraves à la laïcité : vers le rétablissement du délit de blasphème ?

il y a 7 heures 37 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Comment le dieu social s’est installé dans l’inconscient des musulmans

il y a 7 heures 38 min
décryptage > Religion
Au nom de l'islam

Malik Bezouh : « Le fondamentalisme musulman ne sera pas défait à coups de proclamation de morale creuses »

il y a 7 heures 57 min
décryptage > Economie
Une bromance

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

il y a 8 heures 37 min
décryptage > Economie
La démocratie

Matt Stoller : « Nombre d’institutions mondiales, à commencer par l’Union européenne, sont dominées par des gens qui n’aiment pas la démocratie »

il y a 9 heures 6 min
Prise de la Bastille

Les Indignés français : posture et imposture

Publié le 07 juin 2011
Le 28 mai, des centaines de manifestants se sont réunis place de la Bastille pour soutenir les milliers d'"indignados" qui manifestaient depuis plusieurs jours en Espagne à Madrid. Mais qui sont donc ces Indignés français et pourquoi manifestent-ils ?
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le 28 mai, des centaines de manifestants se sont réunis place de la Bastille pour soutenir les milliers d'"indignados" qui manifestaient depuis plusieurs jours en Espagne à Madrid. Mais qui sont donc ces Indignés français et pourquoi manifestent-ils ?

Les Indignés existent : Dominique de Villepin les a découverts ! Dans une lettre assez pathétique (elle commence par « Mon cher Nicolas », ce qui est plutôt tendre s’adressant à un homme qui a promis de le pendre à un croc de boucher…) le président de République Solidaire reproche au chef de l’État de ne pas s’être déplacé pour voir les Indignés. Et il note que De Gaulle, Mitterrand, Chirac ne craignaient pas, eux, d’aller à la rencontre des foules.

On ignore combien d’individus il faut à Dominique De Villepin pour faire une foule. On relèvera simplement que selon Libération (peu suspect de vouloir minorer un si sympathique mouvement), ils étaient 500 l’autre jour à occuper les marches de l’Opéra Bastille. Mais il est vrai que les Indignés font dans tous les médias- oui, oui, le Figaro aussi – autant de bruit que si ils étaient des centaines de milliers. Car ici et là on évoque en frémissant Mai 68. Ça plaît. C’est bon ça, coco, comme on dit dans les journaux. Certains pour s’enthousiasmer : et si les Indignés étaient l’avant-garde d’un merveilleux chambardement comme celui que la France a connu il y a 43 ans ? D’autre, notoirement plus à droite, en profitent, au contraire, pour dénoncer l’idéologie soixante huitarde, laxiste et génératrice de chienlit (selon De Gaulle).

Quelques mots sur Mai 68 avant d’en venir aux Indignés. «  69 année érotique » chantait Gainsbourg. L’année 1968 le fut beaucoup plus, si l’on veut bien admettre que l’érotisme ne se cantonne pas uniquement aux ébats d’alcôves. Mai 68 c’est le dernier, et puissant, ­souffle d’une utopie révolutionnaire condamnée à disparaître. Cette utopie était généreuse : ses résultats sont monstrueux… Cette utopie fît éclore des dizaines de milliers de martyrs qui acceptèrent de périr pour elle : là où elle fut appliquée elle engendra des dizaines de milliers de bourreaux… Cette utopie avait la beauté de tous les rêves messianiques : concrétisée dans le réel, elle devînt une abominable pourvoyeuse de cimetière…

L’Indigné est, à l’arrivée, un être triste et aigris

Les révoltés de Mai 68 voulaient l’avènement d’un monde nouveau et ils savaient lequel. Pour certains une démocratie prolétarienne avec des conseils ouvriers partout. Pour d’autres l’autogestion à la yougoslave (c’était la mode à l’époque). Et pour d’autres encore (quand même moins nombreux) le Grand Bond en avant, cher au président Mao. Ils ne connaissaient pas la haine, sauf peut-être à l’égard du communisme stalinien. Ils avaient lu Marx, Engels, Lénine, Trotsky, Rosa Luxembourg et aussi les situationnistes et aussi Reich et Herbert Marcuse. Ils témoignèrent dans leurs affiches, dans leurs slogans, dans leurs textes, d’un bouillonnement intellectuel exceptionnel. Ils échouèrent et, au vu de ce qu’on savait de l’URSS, et de ce qu’on a appris sur le Cambodge et la Chine, il vaut certainement mieux que les choses se soient passées ainsi.

Les Indignés maintenant. Ils lisent aussi : mais un seul livre, celui de Stéphane Hessel (22 pages, c’est court et c’est à leur portée, Edgard Morin qu’ils vénèrent c’est déjà trop long et compliqué). Ils ne rêvent pas, ne construisent pas, ne savent pas ce que c’est une utopie qui, même irréalisable, structure quand même les âmes et les cœurs. Non, ils sont juste contre. Dans un noir ressentiment théâtralisé où le cabotinage a le premier rôle. L’Indigné ne va pas à la sortie des usines pour soutenir des ouvriers licenciés. L’Indigné ne prendra pas chez lui, pour une heure, pour un soir, une famille de Roms afin de la nourrir. L’Indigné n’était pas présent au gymnase du 11 ème arrondissement où s’entassaient les migrants tunisiens. Mais l’Indigné s’indigne de ce qu’on fait aux ouvriers, aux Roms et aux Tunisiens.

L’Indigné est fait pour s’indigner : toute autre action l’éloignerait de sa posture qui est sa seule raison d’être. C’est pourquoi il regarde parfois vers le ciel – c’est loin – pour donner de la voix contre la main invisible du marché qui plane au-dessus de nos têtes. C’est pourquoi aussi il tend le poing vers l’Ouest, vers Washington– c’est loin aussi – où siège un affreux machin du nom de FMI. C’est pourquoi dans sa version écolo, assez répandue, il proteste avec véhémence contre les Japonais, génocidaires des thons rouges qui sont pour lui, en quelque sorte les Palestiniens de la mer. A moins que ce soit l’inverse, les Palestiniens étant les thons rouges du Proche-Orient.

L’Indigné est dans une sombre imposture à l’égard de lui-même : il occupe les marches de l’Opéra Bastille et essaye de croire un peu qu’il a pris la Bastille. L’Indigné est, à l’arrivée, un être triste et aigris. Car quand il cesse de s’indigner (il faut bien manger et dormir) il constate que les puissants sont très puissants et qu’ils complotent pour le faire taire : ça rend malheureux ! Pour en finir avec le parallèle entre Mai 68 et le mouvement des Indignés il y a une phrase de Marx qui dit tout ce qu’il faut dire : « L’Histoire se répète toujours deux fois : la première sous forme de tragédie, la deuxième sous forme de farce ». La deuxième… Nous y sommes. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

02.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

03.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

04.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

05.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

06.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

07.

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

04.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

05.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

06.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

03.

LR : le tigre de papier

04.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (69)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Anonymous
- 11/06/2011 - 18:51
Interessant Monsieur Raisky
donc vous n'avez aucun argument à opposer, vous n'avez fait aucun travail journalistique, vous n'avez aucun diplôme d'historien (contrairement à moi), ne montrez aucune qualité humaine et vous vous permettez de juger ma pensée. Monsieur, je pense que la vacuité n'est pas de mon fait ici. La différence entre vous et moi, c'est que je ne prétends qu'être ce que ce je suis: un anonyme indigné.
Benoît Rayski
- 11/06/2011 - 18:08
Anonymous
Nul besoin d'interroger un indigné!!La vacuité de leurs slogans et leur squelettique mobilisation me suffisent...Et pour sonder l'abyssale profondeur de leur "pensée " je vous ai vous..Il est vrai que vous êtes anonyme...
Anonymous
- 11/06/2011 - 09:28
Fautes d'orthographes
J'en fait et vous en faites
banlieu=banlieue
méthode global=méthode globale
La méthode globale, presque personne ne la pratique, les profs s'en servent s'ils voient qu'un élève apprend plus facilement avec cette méthode. Un prof sait s'adapter, ce n'est pas un ayatollah d'une méthode contre une autre, il fait ce qui est le meilleur pour ses élèves. En banlieue le problème n'est pas mai 68...