En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

04.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

05.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

06.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

07.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

La réaction de la femme de Griveaux

ça vient d'être publié
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 41 min 8 sec
light > Justice
Conséquences judiciaires de la vague #MeToo
Harvey Weinstein a été reconnu coupable à New York d'agression sexuelle et de viol
il y a 3 heures 40 min
light > Media
Disparition d'une grande figure des médias
Mort d'Hervé Bourges à l'âge de 86 ans
il y a 4 heures 47 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Mégère apprivoisée" de William Shakespeare : féministe ou pas, telle est la question !

il y a 6 heures 43 min
pépites > Justice
Renvoi
Grève des avocats : le procès de François Fillon et de son épouse Penelope est renvoyé au mercredi 26 février
il y a 7 heures 10 min
pépites > Justice
Terrorisme
Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023
il y a 8 heures 37 min
décryptage > Economie
Diplomatie

L'euro au plus bas par rapport au dollar : pourquoi, jusqu’où ?

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Economie
Disraeli Scanner

La République une et indivisible d’Emmanuel Todd

il y a 11 heures 17 min
décryptage > Terrorisme
Etat islamique

Vous pensiez Daesh battu ? Revoyez votre copie

il y a 12 heures 2 min
décryptage > Politique
Leçons

Le Fillonisme, ce deuil non accompli qui revient hanter la droite

il y a 12 heures 34 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 2 heures 59 min
pépites > Santé
Multiplication de cas
Selon l'OMS, le monde doit se préparer à une "éventuelle pandémie"
il y a 4 heures 12 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture fonce sur la foule lors d'un carnaval de la ville de Volkmarsen
il y a 5 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le chemin de la Garenne" de Michel Onfray : pèlerinage lucide et sombre sur le chemin de l’enfance

il y a 6 heures 53 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Le centre ? Quel centre ? Le socialisme gagne les USA et le centre quitte la vie politique mondiale. Pourquoi ?

il y a 8 heures 22 min
pépite vidéo > Europe
Zones d'ombre
Inquiétudes en Europe : comment le coronavirus a-t-il pu arriver en Italie si rapidement ?
il y a 9 heures 54 min
décryptage > Politique
Qu'est-ce qu'on se marre avec lui…

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

il y a 11 heures 32 sec
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

il y a 11 heures 32 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Et si le principal obstacle sur la route des voitures autonomes était… la neige et la pluie ?
il y a 12 heures 22 min
décryptage > Politique
Paysage politique

Etiquettes partisanes : le paradoxe des municipales

il y a 12 heures 51 min
Demi Moore (48 ans) et son mari Ashton Kutcher (33 ans).
Demi Moore (48 ans) et son mari Ashton Kutcher (33 ans).
Féline

La cougar, mythe ou réalité ?

Publié le 06 juin 2011
Alors que l'association « Osez le féminisme » vient de lancer sa campagne « Osez le clito ! », le terme « cougar » fait aujourd'hui son entrée dans le Petit Robert. L'occasion de revenir sur l'émergence d'une nouvelle figure forte de la sexualité moderne : la « croqueuse de lionceaux ».
Christophe Regina est doctorant A.T.E.R. en histoire moderne à l'Université de Provence (Aix-Marseille I) et membre du Groupe en histoire des Femmes. Il est l'auteur de La violence des femmes : histoire d’un tabou social (Max Milo, 2011).
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Regina
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Regina est doctorant A.T.E.R. en histoire moderne à l'Université de Provence (Aix-Marseille I) et membre du Groupe en histoire des Femmes. Il est l'auteur de La violence des femmes : histoire d’un tabou social (Max Milo, 2011).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alors que l'association « Osez le féminisme » vient de lancer sa campagne « Osez le clito ! », le terme « cougar » fait aujourd'hui son entrée dans le Petit Robert. L'occasion de revenir sur l'émergence d'une nouvelle figure forte de la sexualité moderne : la « croqueuse de lionceaux ».

On assiste depuis quelques temps à l’émergence et à l’affirmation d’une nouvelle forme de sexualité féminine, conquérante, décomplexée et libertine, joliment imagée par l’emprunt d’un vocabulaire qui évoque le safari, le tourisme et la chasse. On parle de plus en plus de femmes cougars, de femmes pumas, termes qui évoquent l’exotisme, l’univers du sauvage, de ses attraits et de ses dangers. Ces femmes d’un nouveau genre ne sont plus la proie des hommes mais, au contraire, des prédatrices avisées en quête de "lionceaux" susceptibles de satisfaire leurs exigences, fort fluctuantes d’une femme à une autre.

Il existe cependant un dénominateur commun à toutes ces félines, à savoir celui de fréquenter des hommes plus jeunes et d’en jouir à leur guise. La cougar est une femme qui attache une grande importance à son apparence : quête du corps parfait, lutte contre les effets du temps et de la gravité, farandole des bistouris et soins en institut constituent le quotidien des cougars. Mais cette nouvelle femme, telle que les médias la popularisent, est-elle vraiment une femme nouvelle ? N’y aurait-il pas derrière cette étiquette un projet marketing désireux de mettre à la mode une sexualité féminine présentée comme inédite ? La construction sociale de l’image de la cougar soulève bon nombre de questions, dont la plus évidente serait de savoir s’il y a effectivement émergence d’une nouvelle sexualité ou bien réinvention commerciale d’une pratique déjà en place de longue date.

Le terme « cougar » renvoie à une idée de force, la féminité s’effaçant ainsi derrière l’animalité, une certaine agressivité et le pouvoir. La cougar se veut indépendante et maîtresse de sa vie sexuelle. On trouve dans la littérature, dans les romans d’apprentissage par exemple, des femmes succombant à des hommes bien plus jeunes, telle Madame de Rênal dans Le Rouge et le Noir de Stendhal, et des hommes qui utilisent les femmes tels Frédéric Moreau dans L'Éducation sentimentale de Flaubert, ou bien Georges Du Roy, le fameux Bel Ami de Maupassant. Tous, à leur manière, lient leur fortune et leur destinée à des femmes mûres : il y a instrumentalisation réciproque des sexes.

Produit marketing

D’un point de vue strictement commercial, il est bien plus agréable de parler de « lionceaux » pour désigner les jeunes hommes chassés plutôt que de gigolos. Il est également préférable de réinventer d’un point de vue marketing la sexualité des femmes en lui conférant un caractère inédit afin de distinguer les cougars de celles qui font usage de leur porte-monnaie pour jouir du plaisir dans sa pluralité, bref celles qui auraient recours aux prostitués. La femme cougar est donc avant tout un concept commercial et un produit de marketing. Les femmes recherchent comme les hommes la jeunesse et ses plaisirs ; la construction de l’image de la cougar est en quelques sortes l’excuse commerciale forgée par les développeurs de site internet et les grands groupes pour excuser la revendication d’une sexualité qui relève d’un choix personnel et privé. Le cinéma et la télévision se sont également emparés du phénomène saisissant le marché potentiel que représentent les femmes indépendantes. La série américaine Cougar Town, diffusée en prime time sur une chaîne nationale (ABC) par exemple, au-delà de l’image de la cougar, montre qu’une femme à la possibilité d’explorer la sexualité sous toutes ses formes. Toutefois, les femmes n’ont pas entendu d’être « cougarisées » pour être libre d’expérimenter le sexe et sa diversité.

Le véritable enjeu dissimulé derrière cette sexualité fallacieusement novatrice n’est pas tant le problème que supposerait la différence d’âge dans les couples que la volonté de développer des marchés autour du mythe de la cougar. Les femmes ne s’intéressent pas plus aux hommes jeunes de nos jours, elles en ont seulement aujourd’hui davantage les moyens. Le concept cougar brouillerait les codes, ferait la nique à une morale ankylosée et dédramatiserait le rapport au sexe. Il est également censé prévenir les problèmes du « qu’en dira-t-on », puisque d’une certaine manière, tel un étendard, les femmes aimant les jeunes hommes peuvent désormais se revendiquer cougars. 

C'est dans les vieux pots qu'on fait la bonne cougar

On est loin des charivaris d’Ancien Régime qui moquaient les vieux barbons bien heureux d’épouser des filles dont ils auraient pu être le grand-père, mais l’esprit de cette tradition subsiste aujourd’hui d’une certaine manière. Les charivaris avaient pour finalité d’obtenir de la part du barbon le dédommagement de la jeunesse masculine lésée : en épousant une jeune fille le barbon privait en effet un jeune homme de l’occasion de s’établir. Le refus de s’acquitter d’un tribut symbolique sous forme d’alcool ou d’argent pouvait donner lieu à des violences. La cougar peut elle aussi être perçue comme une occasion de s’établir pour de jeunes hommes désireux d’accéder à un confort que leur condition sociale ne leur permet pas d’obtenir. Au-delà de la question des sentiments il y a échange de bons procédés. Certains hommes recherchent le mythe de l’expérience de l’âge là où certaines femmes aspirent à revivre une vie sexuelle idéalisée.

La femme cougar n’est pas une nouveauté, elle n’est qu’une pratique existante réinventée et déculpabilisée pour mieux se commercialiser. L’apprentissage de la sexualité s’est souvent fait avec des personnes plus expérimentées, quel que soit d’ailleurs le sexe. Le leitmotiv des cougars pourraient être « c’est dans les vieilles marmites que l’on fait les meilleures soupes », du moins c’est ce que la sagesse populaire nous dit, car après tout, les hommes ne sont pas les seuls à préférer les attraits de la jeunesse. Pour le coup les cougars mettent hommes et femmes sur un pied d’égalité…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

04.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

05.

Yassine Belattar trouve que Jean Messiha a "une tête de chameau". Et SOS racisme applaudit !

06.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

07.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Coronavirus : Italie, Corée du Sud et contaminations non détectées, la France se prépare-t-elle assez à une potentielle pandémie ?

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

La réaction de la femme de Griveaux

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Mandoline
- 09/06/2011 - 13:25
Excellent article !
Je trouve effectivement que les cougars sont un pseudo phénomène de mode !! Des vieux cochons, des vieilles traînées, des amoureux sincères, il y a de tout on fait avec ! L'amour n'a pas d'âge et du moment que les relations sexuelles sont consenties des deux côtés chacun fait ce qu'il veut ! Vive la liberté sexuelle et la diversité ! Il faut de tout pour faire un monde ;D
Hugo Clancharly
- 08/06/2011 - 15:46
Cougars du tiers-monde !
Rêvez pas trop, pour qu'un fils deviennent un mother-fcuker, il faut des billets, ou du réseau professionnel à la clef.
Reste le tourisme sexuel dans le tiers-monde (idem c'est du fric).
Les fils de vos quotidiens vous réservent des constats bien amères, m'enfin c'est peut-être mieux que la misère sexuelle.
Peut-être que l'oppression économique excite les femmes de 2010 ?
panteraverde
- 08/06/2011 - 08:37
panteraverde fin
protection des miens les pantheres ( que je connais bien pour avoir vecu au Kenya) sont des animaux qui protegent et qui defendent leur tribu...
enfin... au deplaisir de certains malgre mes soixante balais je ne suis ni botoxee ni refaite et fais seulement du sport depuis 50ans... croyez moi ca y fait je demontre beaucoup moins de la realite et ce sans aucun artifice je ne me mnaquille