En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

03.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

04.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

05.

François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste

06.

Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens

07.

Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 8 heures 39 min
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 10 heures 55 min
pépites > Politique
"Le changement, c’est maintenant"
François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste
il y a 12 heures 28 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 14 heures 10 min
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 16 heures 32 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 16 heures 53 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 17 heures 17 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 17 heures 40 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 17 heures 57 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 18 heures 18 min
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 9 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Madre" de Rodrigo Sorogoyen : un thriller bouleversant sur une mère en deuil de son fils…

il y a 11 heures 54 min
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 13 heures 40 min
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 15 heures 13 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 16 heures 43 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 16 heures 58 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 17 heures 21 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 17 heures 42 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 18 heures 15 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 18 heures 39 min
Des bactéries capables de faire mordre la poussière aux antibiotiques ?
Des bactéries capables de faire mordre la poussière aux antibiotiques ?
Et si...

Le jour où les antibiotiques ne marcheront plus

Publié le 06 juin 2011
Et si une nouvelle génération de bactéries multi-résistantes déferlaient sur le monde ? L'exemple de la bactérie tueuse qui terrorise l'Allemagne depuis deux semaines pose des questions sur l'efficacité des antibiotiques.
Patrick Berche
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Berche est médecin bactériologiste et doyen de la faculté de médecine Paris Descartes.Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont Une histoire des microbes (John Libbey Eurotext, 2007) ou Gloires et impostures de la médecine (Perrin, 2011). Et...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Et si une nouvelle génération de bactéries multi-résistantes déferlaient sur le monde ? L'exemple de la bactérie tueuse qui terrorise l'Allemagne depuis deux semaines pose des questions sur l'efficacité des antibiotiques.

Atlantico : Est-ce qu'un jour les antibiotiques ne marcheront plus, exposant l'humanité à un grand danger ?

Patrick Berche : On y est déjà, car il existe aujoud’hui des bactéries résistantes à tous les antibiotiques – heureusement en faible nombre - : c’est le cas de certaines souches de mycobactéries responsables de la tuberculose, ou de certaines Entérobactéries (Klebsielles…), qui résistent même aux antibiotiques de la dernière génération. Ces souches multi-résistantes existent en milieu hospitalier - il y en a quelques-unes dans les hôpitaux français – et ne peuvent bénéficier d'aucun traitement antibiotique efficace. C'est un vrai problème, qui va probablement obliger à revoir les mesures d'isolement des patients concernés. Certaines de ces souches multirésistantes sont apparues en  Inde, et plus particulièrement à New Delhi. Elles sont en train de disséminer un peu partout dans le monde, en petit nombre pour l’instant. De même, il existe des staphylocoques dorés, très résistants aux antibiotiques, encore peu nombreux, mais qui poseront forcément des problèmes un jour. Il faudrait  relancer la recherche industrielle, actuellement presque inexistante dans ce domaine  -  pour découvrir de nouveaux antibiotiques.

Les patients porteurs de ces souches sont-ils condamnés ?

Les personnes saines, qui portent de telles souches d'entérobactéries multirésistantes dans leur flore digestive, à New Delhi par exemple, peuvent probablement s'en débarrasser spontanément après un certain temps. Elles  peuvent cependant les communiquer à d’autres personnes qui, un jour, feront des infections. Cela se passe à l’occasion  d’hospitalisations : des patients fragilisés et porteurs de ces bactéries  peuvent développer des infections sévères contre lesquelles les antibiotiques s’avéreront inefficaces. Dans certains cas, on est donc revenu à la situation d'avant les antibiotiques. On n'en est encore aujourd'hui qu'aux préliminaires. Cette menace doit aussi inciter à encadrer rigoureusement la prescription des antibiotiques, pour diminuer la sélection des souches multirésistantes.

Ces bactéries multi-résistantes s'attaquent donc à des organismes très affaiblis ?

En général, oui,  surtout en milieu hospitalier. Mais pas toujours.  Voyez l’exemple de l’épidémie actuelle Escherichia coli entéro-hémorragique : il s’agit d’une souche très résistante aux antibiotiques qui frappe des sujets sains. Les souches multirésistantes risquent d’être de plus en plus souvent présentes dans la flore intestinale de la population, donc plus souvent à l’origine d’infections nosocomiales.

Faut-il craindre une pandémie due à une nouvelle bactérie ?

Bien qu’il soit difficile de prédire l’avenir, je ne pense pas qu'on puisse voir apparaître une grande pandémie due à une nouvelle bactérie qui décimerait le monde. La peste et la syphilis l'ont fait en leur temps, mais dans des circonstances épidémiologiques très différentes.  Les pandémies à craindre seront surtout dues à des virus, comme celui de la grippe.

Le scénario d'une bactérie devenant dangereuse pour l'homme, même en bonne santé, est-il donc exclu ?

Non. Je vous cite à nouveau le cas par exemple de cet Escherichia coli, qui sévit en Allemagne et produit une toxine très meurtrière. On peut donc voir apparaître des bactéries qui donneront des épidémies limitées  à quelques milliers de cas, dans les pays développés. L'épidémie peut être généralement endiguée grâce aux précautions que l’on prend, les mesures d'hygiène et d'isolement, et surtout la découverte de la source de l’épidémie, qui permet d’arrêter l'épidémie.

Dans un pays d'Afrique ou d'Asie beaucoup moins développé, une telle épidémie pourrait-elle s'avérer beaucoup plus meurtrière ?

Oui, c'est tout à fait possible, du fait des conditions sanitaires déplorables. Le tiers monde paie toujours un lourd tribut aux  maladies infectieuses. Il faut savoir qu’aujourd’hui, dans le tiers monde, 50 % des enfants de moins de 5 ans meurent, principalement de diarrhées ou de pneumopathies aigües, dues à diverses bactéries et à des virus. Dans les pays développés, on a pratiquement fait disparaître ces menaces grâce à des précautions d'hygiène.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Khemas
- 07/06/2011 - 15:02
Solution : augmenter le
Solution : augmenter le budget de la recherche médicale, par exemple, Monsieur Berche ?
amike
- 06/06/2011 - 20:25
Les russes avaient beaucoup
Les russes avaient beaucoup travaillé sur la phagothérapie, une technique qui fait appel à des virus mangeurs de bactéries.
Problème : A la différence des antibiotiques, cette solution n'est pas "à spectre large" : Pour lutter contre une bactérie, il faut sélectionner et cultiver le bon virus ...
Yop
- 06/06/2011 - 08:12
Autre piste...
Pas forcément facile à mettre en oeuvre dans les pays en voie de développement, une bonne hygiène intestinale serait peut-être une piste intéressante à développer, non ? A coup de probiotiques, d'aliments fermentés, d'autre chose que de nourriture toujours désinfectée, on doit pouvoir maintenir une flore intestinale suffisamment riche et équilibrée pour éviter l'installation d'agents pathogènes...