En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas

05.

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

06.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

07.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Panorama 2070 : ce qu’on sait faire, ce qu’on pourrait apprendre à faire et ce qu’on ne pourra pas faire pour gérer les impacts du dérèglement climatique

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Je t’aime moi non plus

Liaison fatale : avoir ou ne plus avoir un smartphone, telle est la question

il y a 5 min 15 sec
décryptage > Politique
Les entrepreneurs parlent aux Français

La vertu française, un puritanisme venu d’ailleurs ? Liberté française ubérisée ?

il y a 15 heures 23 min
pépites > Société
Mobilisation
Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon
il y a 16 heures 25 min
light > Sport
Solidarité
Racisme : le monde du football apporte son soutien à Moussa Marega
il y a 17 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Evguénie Sokolov, une pièce de théatre d'après le conte de Serge Gainsbourg

il y a 18 heures 7 min
pépites > International
Chevaux de Troie
Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas
il y a 19 heures 52 min
décryptage > Environnement
Écologiste de plus en plus radicale

Écologie : vers un joli totalitarisme à visage humain

il y a 20 heures 59 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Signal, enfin une messagerie réellement cryptée pour protéger vos messages ?
il y a 22 heures 18 min
décryptage > Politique
Dure traversée de l'hiver ?

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

il y a 22 heures 55 min
décryptage > Politique
Discours présidentiel

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

il y a 23 heures 30 min
décryptage > Politique
Post Griveaux

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

il y a 33 min 6 sec
pépites > Terrorisme
Enquête
Allemagne : Le gouvernement condamne des projets d’attentats « effrayants » contre plusieurs mosquées
il y a 15 heures 48 min
pépites > International
Coronavirus
Le marathon de Tokyo annulé pour les amateurs
il y a 16 heures 52 min
Quel avenir pour la viande classique?
Steak in vitro, insectes,: quelle viande mangerons-nous demain?
il y a 17 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Minute antique", des excellentes courtes chroniques

il y a 18 heures 22 min
pépite vidéo > Politique
Affaire Griveaux
Juan Branco: "J'ai accompagné Piotr Pavlenski en tant qu'avocat et je continue à le faire"
il y a 20 heures 27 min
décryptage > International
Chiffre mensonger

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

il y a 21 heures 28 min
décryptage > Politique
Rappel à l'ordre

Concurrence : quand Mario Monti rappelle sèchement aux Etats de l’UE leurs propres responsabilités dans l’absence de champions industriels européens

il y a 22 heures 39 min
décryptage > Economie
Disparition des classes moyennes ?

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

il y a 23 heures 21 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

il y a 1 jour 30 min
#frenchrevolution

Pourquoi la révolte espagnole n'arrivera pas en France

Publié le 26 mai 2011
Depuis une dizaine de jours, le mouvement contestataire de la jeunesse espagnole attire tous les regards d'Europe, à tel point que certains en France, ont décidé de lancer via Twitter une mobilisation équivalente sous le nom de #frenchrevolution. Sauf que les motivations des "indignados" espagnols, empruntes de mouvement et de modernité, sont aux antipodes du conservatisme et de l'immobilisme revendiqués des contestataires français.
Martin Aurenche est blogueur politique sur "Le Mal Pensant" et amateur de droit électoral.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Martin Aurenche
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Martin Aurenche est blogueur politique sur "Le Mal Pensant" et amateur de droit électoral.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis une dizaine de jours, le mouvement contestataire de la jeunesse espagnole attire tous les regards d'Europe, à tel point que certains en France, ont décidé de lancer via Twitter une mobilisation équivalente sous le nom de #frenchrevolution. Sauf que les motivations des "indignados" espagnols, empruntes de mouvement et de modernité, sont aux antipodes du conservatisme et de l'immobilisme revendiqués des contestataires français.

Encouragé par les révoltes arabes, jouant du mimétisme entre la Place Tahrir du Caire et de la Puerta del Sol de Madrid, le mouvement des "Indignados", ces jeunes espagnols qui campent depuis plus d'une semaine en plein cœur de Madrid, est sur le point de faire des émules. Cette semaine, une soixantaine de jeunes français se sont rassemblés place de la Bastille pour importer le mouvement dans l'Hexagone, et ils ont déjà repris rendez-vous pour dimanche, en espérant que leur rangs se seront grossis entre temps. Si l'idée de la #frenchrevolution est née sur Twitter, elle est portée en France par les agitateurs habituels de la jeunesse et de l'extrême-gauche, de Génération Précaire à Bellaciao, en passant par le fan club de Stéphane Hessel.  

Spontanéité populaire vs officines militantes

C'est là où les deux mouvements divergent totalement. Sans nier que la mobilisation espagnole soit résolument ancrée à gauche, elle rejette toute récupération politique tant elle méprise la classe dirigeante dans son ensemble. Elle est spontanée et vient de participer au massif revers électoral du Parti Socialiste espagnol aux municipales dimanche dernier. 

A l'opposé en France, les leaders de la mobilisation sont tous encartés, comme Julien Bayou, à la tête de Génération Précaire et Conseiller régional d'Île-de-France d'Europe Ecologie, et ses acolytes de Jeudi noir, assistants parlementaires PS ou employés au cabinet de Jean-Paul Huchon comme le révélait en mars Atlantico.fr. Ces officines militantes ne sont en fait que des catalyseurs pour drainer les voix de la jeunesse le moment venu vers le Parti Socialiste, tout comme la FIDL (Dray), l'UNEF (Hamon) ou SOS Racisme (Harlem Désir ou Dray encore) le sont depuis les années 1980.  

Les jeunes espagnols crient, eux, leur haine d'avoir vu les politiques dépenser sans compter l'argent public, leur laissant la dette de l'Espagne et aucune marge de manœuvre pour les préserver de la crise (près de 40% de chômeurs chez les jeunes en Espagne !). Ils abhorrent le pouvoir des banques sur l'économie du pays, qui après avoir dopé la croissance espagnole par l'immobilier, la pille en contractant à l'extrême le marché du crédit.  

Les contestataires français, au mépris des jeunes

A l'inverse en France, ceux qui vont essayer de lancer la #frenchrevolution sont l'exact inverse. Ils ont manifesté avec hargne contre la réforme des retraites pendant des semaines, obéissant avec bienveillance aux syndicats et à la gauche qui préféraient voir la dette s'accroître indéfiniment plutôt que de consentir à travailler un peu plus pour le bien commun futur, et particulièrement celui de la jeunesse. Ils ont crié "Sarkozy, ami des banquiers" quand celui-ci les renflouait justement pour qu'elles continuent à prêter et maintiennent un minimum d'activité économique. Ils ont aussi essayé de tout bloquer avec le slogan "non à la privatisation de l'enseignement" quand Valérie Pécresse a seulement réformé l'université française pour qu'elle soit plus professionnalisante et qu'elle facilite l'entrée dans le monde du travail par le rapprochement des entreprises.  

Bref, si le mouvement français prend de l'ampleur, ces imposteurs auront réussi la récupération d'un événement espagnol radicalement opposé au leur, et les cocus de l'histoire seront encore une fois les jeunes français.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien de contaminés par le Coronavirus, maintenant nommé : COVID-19 ? Des chiffres médicaux, politiques, économiques ou financiers ?

02.

Mutuelles de santé : l‘UFC-Que choisir alerte sur la hausse des tarifs mais se garde d’en donner la raison

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Des soldats israéliens dupés par la ruse téléphonique des fausses femmes du Hamas

05.

Daniel Markovits : “L’élitisme managérial a tué les classes moyennes.”

06.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

07.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Mal nommer les choses : Emmanuel Macron en plein vertige camusien face aux députés LREM

03.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

04.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

05.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

06.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Ce que la peur du candidat surprise pour 2022 nous dit de l’état de LREM et de la France

03.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

04.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

05.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

06.

Panorama 2070 : ce qu’on sait faire, ce qu’on pourrait apprendre à faire et ce qu’on ne pourra pas faire pour gérer les impacts du dérèglement climatique

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
veryliberalguy
- 27/05/2011 - 12:33
Puis veuillez argumentez par
Puis veuillez argumentez par rapport au sujet, ca sert a rien de cracher que c'est de droite ca n'avance a rien. Ca revient a dire "tu ne penses pas comme moi, ben t'as tort je ne t'ecoute pas car MOI j'ai raison et puis pas toi peu importe ce que tu dis, na !"
Soyons adulte.
veryliberalguy
- 27/05/2011 - 12:28
A ricouti. On ne peutcpas
A ricouti. On ne peutcpas dire qu'atlantico soit clairement de l'ump. Il s'agit d'un site de tendance centre-droit assumee, mais n'existe t'il pas de tres nombreux site d'information de gauche comme mediapart, pour ne pas dire d'extreme-gauche. N'est-ce pas la gauche qui moralise sur le bling-bling et l'on remarque que des dsk et d'autres releguent Sarkosy presque au rang de gens modestes ?
ricouti
- 26/05/2011 - 23:52
Viva España !
Comme c'est beau , de lire un membre de l' UMP déplorer les méfaits du pouvoir exhorbitant des banques... Dites moi , ça ne fascinait pas un certain N.S. en 2007 , ce système ?
Et puis, il n' y a pas si longtemps , le MEDEF et économistes ultra-libéraux (pardon pour le pléonasme) réunis nous vantaient les mérites de l'Espagne et nous reprochaient notre archaisme...