En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

03.

Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions

04.

Une arme de destruction massive contre l’écriture inclusive : le boycott

05.

Les idées cocktails originales de l’été : le Framboise Fizz, dégustez de l’armagnac frais, sans vous ruiner

06.

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

07.

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Marc Lavoine se marie; La fille de Mick Jagger s'éprend du fils de Marc Levy, Blanche Gardin d'une star américaine; Jean Dujardin se saisit des fesses de Nathalie, Baptiste Giabiconi expose les siennes; Charlene de Monaco traverse la Méditerranée à vélo

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Vers une 3ème guerre mondiale ? Pourquoi Xi Jinping pourrait bien commettre la même erreur que le Kaiser en 1914

06.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

01.

Les dangereux arguments employés par les soutiens de la PMA pour toutes

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Marine Le Pen est bien partie pour devenir présidente des Républicains

04.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

05.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

06.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

ça vient d'être publié
pépites > International
Espoir pour les familles
Explosions à Beyrouth : un compte Instagram aide les habitants de la ville à retrouver les personnes disparues
il y a 11 heures 32 min
pépite vidéo > Environnement
Filière menacée
Pesticides : une dérogation accordée par le gouvernement pour sauver la culture de la betterave
il y a 13 heures 4 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le singe prend un bain et quand Mademoiselle souffle vingt bougies : c’est l’actualité aoûtienne des montres
il y a 14 heures 20 min
light > Culture
Disparition
Mort du philosophe Bernard Stiegler à l’âge de 68 ans
il y a 16 heures 56 min
pépite vidéo > Santé
Recommandations
Canicule et coronavirus : les bons gestes à adopter
il y a 18 heures 1 min
décryptage > France
Fines lames

La France orange mécanique (complément d’information) : merci de ne pas oublier les couteaux

il y a 20 heures 49 min
décryptage > Consommation
Origines des produits

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

il y a 21 heures 32 min
décryptage > Loisirs
"Voyage, voyage"

Ces pays où continuent à partir les Français malgré le Coronavirus

il y a 22 heures 16 min
décryptage > Economie
Relance européenne

L’Euro fort, bonne ou (très) mauvaise nouvelle pour la reprise ? Le match des arguments

il y a 23 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
Solidarité avec le peuple libanais
Liban : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Emmanuel Macron à Beyrouth
il y a 1 jour 10 heures
pépites > International
Liban
Explosions à Beyrouth : le président libanais Michel Aoun rejette l’organisation d’une enquête internationale
il y a 12 heures 11 min
Liban
Beyrouth : la maison de Carlos Ghosn a été détruite par les explosions
il y a 13 heures 48 min
pépites > France
Enquête
Incendie à Anglet : un mineur de 16 ans mis en examen pour "destruction volontaire"
il y a 16 heures 14 min
pépites > Santé
0.800.06.66.66
Canicule et vague de chaleur : le ministre de la Santé, Olivier Véran, annonce la création d’un numéro vert
il y a 17 heures 37 min
décryptage > Santé
Transport collectif

Train ou avion ? Le point sur les risques d’être contaminé par la Covid-19

il y a 20 heures 28 min
décryptage > Consommation
COCKTAIL & TERROIR

Les idées cocktails originales de l’été : Cognac Tonic, mieux que le Gin, optez pour un cocktail d’été "trendy"

il y a 21 heures 5 min
décryptage > High-tech
Mort de la concurrence ?

Pourquoi nous surfons de moins en moins en dehors de Google

il y a 21 heures 59 min
décryptage > International
"Le Liban n'est pas seul"

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

il y a 22 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint, l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 1 jour 9 heures
pépites > International
Voix de la France
Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique
il y a 1 jour 10 heures
© Reuters
Une à une, les promesses formulées par le Qatar pour gagner l’organisation de la Coupe du monde de football en 2022 tombent à l’eau
© Reuters
Une à une, les promesses formulées par le Qatar pour gagner l’organisation de la Coupe du monde de football en 2022 tombent à l’eau
C'était joué d'avance

Dur retour à la réalité : la Coupe du monde de football au Qatar ne ressemblera pas à ce qui a été promis

Publié le 28 avril 2014
Des stades climatisés, un tournoi organisé en été… Une à une, les promesses formulées par le Qatar pour gagner l’organisation de la Coupe du monde de football en 2022 tombent à l’eau. Le pays vient ainsi d'annoncer qu'il ne construira pas autant de stades que prévu.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des stades climatisés, un tournoi organisé en été… Une à une, les promesses formulées par le Qatar pour gagner l’organisation de la Coupe du monde de football en 2022 tombent à l’eau. Le pays vient ainsi d'annoncer qu'il ne construira pas autant de stades que prévu.

Les promesses n’engagent que ceux qui y croient. Même lorsqu’elles se trouvent dans un dossier de candidature visant à organiser un des plus grands évènements du monde.

Le Qatar a été officiellement désigné comme pays hôte le 2 décembre 2010. En choisissant ce petit pays du Moyen-Orient, la FIFA crée la polémique.  L'État du Qatar est aussi le pays organisateur le moins peuplé à ce jour, après l'Uruguay en 1930. Il n'a de plus jamais participé à une Coupe du monde de football et est classé 101e au classement FIFA de février 2013.

Mais surtout, le pays ne dispose d’aucune infrastructure et sa température peut atteindre les 50°C en été.

Qu’à cela ne tienne. Le Qatar promet de fournir douze stades flambant neufs, équipés de systèmes de climatisation dernier cri et écologiques. Une partie de ces stades seront démontables et serviront, une fois l’évènement terminé, à construire 22 stades plus petits dans des pays en développement, promet le candidat. « Ce sera un héritage international, sans éléphant blanc », promettait Hassan Al-Thawadi, le président du comité de candidature, lors de la présentation du dossier.

Quatre ans plus tard, le Qatar revoit sa copie. Le pays hôte s'apprête à réduire à huit le nombre de stades en raison d'un retard pris dans le lancement des chantiers de construction et de surcoûts. Sans compter les accusations d’esclavage sur les chantiers et de morts d’ouvriers…

Le comité d’organisation de l’évènement promet maintenant un nombre de stades proportionnel à la «taille du pays». Il précise que « d'habitude, la FIFA demande au pays organisateur de préparer au minimum huit stades» pour le Mondial.

Reste à savoir si ces huit stades seront démontables pour tenir la promesse d’en fournir 22 à des pays en voie de développement. Le comité d’organisation ne donne aucun détail à ce sujet…  Sachant que le dossier de candidature, en 2010, était déjà avare de précisions sur ce point.

Huit stades entièrement fermés, climatisés et écolos, donc ? Pas tout à fait. Alors que HassaAl-Thawadi, responsable national de l'organisation du Mondial, expliquait en 2010 avoir une « technologie fonctionnelle » et « extrêmement efficace », une technologie « de seconde génération qui permettra de climatiser nos stades, nos centres d’entraînements et les zones accueillant du public », il s’avère aujourd’hui que personne n’en a vu la couleur.

Dans l’évaluation officielle de la candidature qatarie, la Fifa admettait déjà que la technologie promise « n’a jamais été déployée dans un stade de la taille nécessaire pour accueillir une coupe du monde ».

L’année dernière, le journaliste de SB Nation David Roth observait que cette nouvelle technologie de climatisation, censée être alimentée par des panneaux solaires, « n’a pas encore vu le jour ».

Par conséquent, la période durant laquelle se déroulera la compétition fait toujours débat. « La meilleure date serait la fin d'année. Il faut quand même rester un peu réaliste. Pour moi, si on change et on va changer, parce qu'on ne peut pas jouer en été, bien que le Qatar insiste, on doit jouer en hiver à la fin de l'année», a insisté Sepp Blatter dimanche dernier sur la chaîne beIN Sports, propriété d’investisseurs qatariens.

Or, une Coupe de monde de football en hiver poserait d’énormes problèmes d’organisation. « Les nombreuses compétitions de football sont réglées comme des horloges pour ne pas empiéter les unes sur les autres et satisfaire tous les acteurs, des joueurs dont il faut respecter la santé aux diffuseurs qui sont les principaux financiers du sport en passant par les clubs, les ligues nationales et les compétitions européennes », explique Grégoire Fleurot, journaliste sur Slate.

Les diffuseurs américains, notamment, verraient la compétition entrer en concurrence avec la saison de football américain, de hockey et de basket. Fox Sports a ainsi payé 425 millions de dollars de droits de diffusion pour les Coupes du monde de 2018 et 2022. Un de ses représentants a d’ailleurs indiqué à Bloomberg que la chaîne avait acheté ces droits « sur le principe que le tournoi aurait lieu en été, comme cela a toujours été le cas depuis les années 1930 ». De quoi laisser penser qu’elle pourrait demander une (grosse) indemnisation en cas de changement de calendrier.
Et dans le cas d’une compétition hivernale, reste à savoir quelle serait l'année de l'organisation du Mondial, saison 2021-2022 ou 2022-2023. D’autant que 2022 est aussi une année de Jeux olympiques d’hiver…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
siegfred71
- 29/04/2014 - 03:21
l'argent achete tout????
comment des gens "responsables"et conscients de ces problemes ont
pu voter en faveur du qatar....enveloppes garnies ss table???
deplorable!!!
la reponse juste serait de boycoter cette fumisterie,quelques investisseurs qui se foutent dedans....
l'hiver???? quel bordel si c'est le cas,mais ce sport rassemble des joueurs trop payes,qui se payent des putes,trichent autant sur le terrain qu'il contestent l'arbitrage,des supporters"animaux"qui faut gerer avec une armee de CRS,en bref le sport le plus anti-sportif
comme ces regles"video"....niet.
malgre cela,le plus populaire,donc plus rien ne m'etonne...pourri..!!!
Baskerville
- 28/04/2014 - 13:19
2022, l'année du fiasco
Il ne faut pas être astrologue pour prédire un remarquable fiasco en 2022. À l'état des travaux et des conditions climatiques s'ajoutera un conflit de cultures et de pratiques : comment satisfaire des centaines de milliers de supporters qui voudront boire de l'alcool et s'amuser après les matchs ? Sans parler des milliers de prostituées qui déferlent en masse pour ce genre d'événement. Ne faites pas le voyage, restez dans votre salon en 2022.
berceau de l'histoire
- 28/04/2014 - 13:18
zidane
qui était la vitrine de ce pays ? un certain zizou non ?