En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

07.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

ça vient d'être publié
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 8 min 33 sec
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 43 min 49 sec
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 1 heure 12 min
décryptage > Religion
Persécutions ?

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

il y a 1 heure 58 min
décryptage > Europe
UE

Brexit : petites leçons pour l’Europe (et pour la stabilité des démocraties occidentales) après 3 ans de chaos politique britannique

il y a 2 heures 31 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 18 heures 48 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 20 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 20 heures 51 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 22 heures 38 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 23 heures 59 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 32 min 43 sec
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 55 min 11 sec
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 1 heure 42 min
décryptage > International
Merci Barack

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

il y a 2 heures 15 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 heures 4 min
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 19 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 20 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 20 heures 54 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 23 heures 11 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 1 jour 12 min
© Reuters
Photo d'illustration / Le fisc peut commettre des erreurs.
© Reuters
Photo d'illustration / Le fisc peut commettre des erreurs.
Doute fiscal

Déclaration d’impôts, c’est la saison : comment traquer les erreurs les plus souvent commises par l’administration fiscale en pré-remplissant vos revenus

Publié le 25 avril 2014
Les premières déclarations de l'impôt sur le revenu sont arrivées dans les boîtes aux lettres. Déjà remplies en principe par l'administration fiscale, elles peuvent contenir des erreurs, parfois subtiles, qu'il faut savoir repérer et surtout faire reconnaître auprès de votre Centre des impôts.
Thomas Carbonnier est avocat associé au sein du Cabinet Equity Avocats. Il intervient en droit des affaires et fiscalité pour une clientèle composée de chefs d’entreprises et de PME. Il enseigne la fiscalité en DSCG à l’INTEC (CNAM) et le droit de l...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Carbonnier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Carbonnier est avocat associé au sein du Cabinet Equity Avocats. Il intervient en droit des affaires et fiscalité pour une clientèle composée de chefs d’entreprises et de PME. Il enseigne la fiscalité en DSCG à l’INTEC (CNAM) et le droit de l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les premières déclarations de l'impôt sur le revenu sont arrivées dans les boîtes aux lettres. Déjà remplies en principe par l'administration fiscale, elles peuvent contenir des erreurs, parfois subtiles, qu'il faut savoir repérer et surtout faire reconnaître auprès de votre Centre des impôts.

Atlantico : Pour certains il est déjà l'heure de remplir la déclaration d'impôts, pour d'autres l'échéance ne saurait tarder. Et, en dépit des déclarations pré-remplies par l'administration fiscale, certaines erreurs peuvent se glisser. Comment faut-il réagir dans ces situations-ci ?

Thomas Carbonnier : A l’heure où l’exécutif effectue une danse hypnotique pour faire croire à une baisse des impôts, la déclaration d’impôt sur le revenu (IR) risque bien au contraire de sonner un réveil très douloureux pour de nombreux contribuables !

  • Les informations erronées transmises par l'employeur

Les premières sources d’erreurs peuvent venir des informations erronées transmises par l’employeur, les banques ou les assurances.

  • Les erreurs du contribuable

Toutefois, lors de la déclaration, elles proviennent souvent du contribuable lui-même qui ne maîtrise pas les règles fiscales ou qui en a une vision qui lui est propre... Lorsque celui-ci doit déclarer des revenus de sources étrangères multiples ou complexes, une erreur peut rapidement être produite.

  • Les stock options

La déclaration fiscale des gains de levées de stock options peuvent faire l’objet de plusieurs régimes fiscaux. Cette déclaration peut vite tourner au casse tête !

  • Les revenus de régularisation

Les difficultés peuvent également provenir des déclarations d’IR pour les contribuables en cours de régularisation fiscale de comptes bancaires à l’étranger (en Suisse dans 80% des cas).

La déclaration de revenus de capitaux mobiliers (dividendes, intérêts, autres distributions), de source luxembourgeoise ou irlandaise, encaissés en Suisse par un contribuable français n’est pas toujours chose aisée. Il en va de même des plus-values ou moins-values de cessions d’actions depuis un compte bancaire suisse. Ces contribuables doivent effectuer une déclaration n°2047 en indiquant notamment les éventuels impôts payés à l’étranger, le crédit d’impôt français applicable, les éventuels frais bancaires supportés, avant de reporter le résultat sur un imprimé n°2042 (quel grand moment de bonheur… n’est-ce pas ?!).

  • Les revenus issus du Bitcoin

Les difficultés peuvent également provenir des gains issus du Bitcoin (la monnaie virtuelle). A ce jour, il n’existe aucun texte législatif spécifique. La seule chose dont chacun est certain, c’est leur fiscalisation ! Ils sont soumis à l’IR. Mais l’administration n’a, à ce jour, publié officiellement aucune instruction fiscale pour préciser comment déclarer un tel revenu.

  • Les revenus fonciers issus de la location

Enfin, une erreur fréquente concerne les déclarations de revenus immobiliers en micro foncier (location nue) ou en micro BIC (location meublée, LMNP). Beaucoup de contribuables font l’erreur de n’inclure que le loyer sans y ajouter le remboursement de charges. En régime micro, c’est le revenu brut, et non le revenu net, qui doit être déclaré !

Pour éviter ce genre de difficultés, de nombreux contribuables font établir leur déclaration d’IR par un avocat fiscaliste.

Cette année spécifiquement, la première difficulté devrait venir des modifications concernant les salariés. Qu'en est-il exactement ? Comment ne pas tomber dans les éventuels écueils de l'administration fiscale ?

Le grand serpent hypnotiseur a fait voter une loi de Finances pour 2014 qui impose les cotisations payées par l’employeur au titre de la prévoyance et de la mutuelle. Pour rappel, celles-ci étaient auparavant exonérées d’IR !

Comme la loi de finances pour 2014 a été publiée le 30 décembre 2013 au Journal Officiel, la plupart des bulletins de paie émis en décembre indiquant le net imposable n’en ont pas tenu compte ! Des millions de salariés devront donc sortir de l’hypnotisme pour redoubler de vigilance. Ils devront contrôler le montant pré-rempli sur leur déclaration.

Concrètement, les travailleurs salariés vont ainsi subir la douloureuse morsure qu’est l’augmentation vicieuse du montant de leur impôt. Concernant les couples où chacun est titulaire d’une mutuelle prise en charge par l’employeur, la morsure risque d’engendrer une affreuse balafre !

S'il advenait qu'une erreur échappe à la vigilance de l'administration fiscale et du contribuable, quelles sont les démarches possibles pour revenir dessus ?

Lorsque l’erreur est détectée avant le recouvrement de l’impôt, la démarche est très aisée. Il suffit de se rapprocher de son Centre des Impôts pour effectuer une déclaration rectificative. Il ne devrait pas y avoir de difficulté.

Une fois l’impôt recouvré, le contribuable devra, pour effectuer sa déclaration rectificative, prouver qu’il s’agissait réellement d’une erreur.

Le contribuable peut toujours demander la correction d’une erreur. Il ne peut en revanche pas revenir sur sa déclaration parce qu’il n’a fait pas de mauvais choix.

Exemple d’une vraie erreur (rectification possible) : le contribuable a oublié de déclarer ses revenus fonciers.

Exemple d’un choix fiscal (aucune rectification possible) : le contribuable a déclaré ses revenus locatifs en micro-foncier alors qu’en foncier réel, il aurait payé moins d’impôt.

Que convient-il de faire dans le cas ou l'administration fiscale contesterait une correction apportée par le contribuable ?

Le contribuable ayant un problème de déclaration, de calcul ou de paiement de l'impôt, doit contacter en premier son centre des finances publiques. Si, après cette première démarche, il n'obtient pas satisfaction, il peut s’adresser au conciliateur fiscal départemental et, au besoin, au médiateur des ministères de l'Economie et du Budget.

Si ces différentes voies de recours amiables n'ont pas mis un terme au litige, il est possible de déposer une réclamation après la mise en recouvrement de l'imposition. C’est alors le début d’une procédure contentieuse après laquelle il vous sera même possible de porter votre affaire devant la justice avec l’assistance d’un avocat fiscaliste.

Pour lire le Hors-Série Atlantico, c'est ici : "France, encéphalogramme plat : Chronique d'une débâcle économique et politique"

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

07.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
embrunman
- 26/04/2014 - 19:54
Remplir la déclaration, ça
Remplir la déclaration, ça veut dire la vérifier et rectifier si les renseignements sont faux. Mais bon, quand on fait le compte, c' est plus les contribuables qui se trompent que l' administration fiscale. De bonne foi ou non...
Paulquiroulenamassepasmousse
- 25/04/2014 - 21:47
@daragrande gueule
C'est vrai que ça n'a vraiment rien à voir !
Fernand c'est fait prendre et a fini comme doit finir un traître à son pays.
Souvient-toi St jean bouche d'or des femmes tondues à la libération, et sois prudent.
de Winecki
- 25/04/2014 - 20:42
Réponse à @darabouche
Je rappelle à @darabouche qu’en 1962 on a expulsé d’Algérie un million et demi de nos compatriotes qui pour la plupart y étaient nés et contribuaient à la richesse du pays ; les crétins de gauche (pardon du pléonasme !) ont alors poussé des hurlements joyeux de cannibales et approuvé chaudement cette épuration ethnique. Par la suite de centaines de milliers d’Algériens ont émigré en France pour fuir une misère qu’ils avaient eux-mêmes provoquée, mais quand il est question de renvoyer chez eux ceux d’entre eux qui abusent de notre hospitalité, les mêmes crétins de gauche hurlent au racisme et, comme leurs petits copains sont au pouvoir, font condamner ceux qui tiennent des propos qui leur déplaisent. Aussi vous comprendrez que je ne vais pas verser des larmes sur un Yveton qui aurait bien voulu provoquer un attentat meurtrier mais n’a pas pu y arriver. Que @darabouche et ses amis pleurent tout seuls.