En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

La réaction de la femme de Griveaux

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Media
Lanceur d'alerte
WikiLeaks : où en est l'affaire Julian Assange ?
il y a 21 min 36 sec
pépites > Politique
Détermination
Réforme des retraites : Edouard Philippe indique qu'il prendra ses "responsabilités" sur le recours au 49-3
il y a 1 heure 22 min
light > Culture
Les bons comptes font les bons amis
Les acteurs de la série Friends de retour dans un épisode spécial
il y a 2 heures 8 min
pépites > Economie
Redressement des finances publiques
La Cour des comptes exhorte le gouvernement à accélérer la baisse des dépenses
il y a 4 heures 38 min
décryptage > Europe
Le point de vue de Dov Zerah

L'Europe post-Brexit

il y a 6 heures 27 min
décryptage > Société
Mais quel scandale…

Savez-vous ce qu'est "l'appropriation culturelle"? La poursuite de la colonisation par des moyens sournois et apparemment inoffensifs !

il y a 7 heures 59 min
décryptage > Environnement
Oscillation Arctique

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

il y a 8 heures 45 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Coronavirus : un risque de pandémie provoque une panique boursière, menace l’économie mondiale de blocage et fragilise le régime chinois

il y a 9 heures 35 min
décryptage > Santé
Inquiétudes

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

il y a 10 heures 3 min
light > France
Liberté religieuse
Asia Bibi va être reçue par Emmanuel Macron vendredi 28 février dans le cadre de sa demande d'asile
il y a 21 heures 31 min
pépites > Economie
Lourdes conséquences ?
Impact du Coronavirus: la Banque de France devrait réviser à la baisse sa prévision de croissance pour 2020
il y a 44 min 2 sec
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Le Premier ministre italien Giuseppe Conte évoque la responsabilité d'un hôpital dans la propagation du coronavirus en Italie
il y a 1 heure 48 min
Symbole du Printemps arabe
L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est mort à l'âge de 91 ans
il y a 4 heures 12 min
décryptage > Media
WikiLeaks

Julian Assange : l’héritage malgré les défauts

il y a 5 heures 57 min
décryptage > Politique
Laïcité à géométrie variable

Le parti communiste de Montpellier pris en flagrant délit de sexisme orientaliste ?

il y a 6 heures 48 min
décryptage > Politique
Elections municipales

Priorités… ou pas : ce que la bataille sur la propreté et la sécurité à Paris révèle de la nature profonde des candidats

il y a 8 heures 31 min
décryptage > Société
Triste réalité

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

il y a 9 heures 14 min
décryptage > France
Génération Ouin Ouin ?

Fracture sociale française : toutes les fragilités ne se valent pas

il y a 9 heures 49 min
light > Culture
Généreux donateurs
Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause
il y a 20 heures 35 min
light > Culture
"Lucky 7"
Justin Bieber a détrôné le record d'Elvis Presley sur le marché musical américain avec son septième album numéro un des charts
il y a 23 heures 49 min
© Reuters
Les produits laitiers entiers seraient plus appropriés que les allégés pour se prémunir contre la prise de poids.
© Reuters
Les produits laitiers entiers seraient plus appropriés que les allégés pour se prémunir contre la prise de poids.
Paradoxe

Les produits laitiers entiers sont-ils finalement meilleurs pour la ligne (et la santé) que le lait écrémé et les yaourts allégés ?

Publié le 22 avril 2014
Les yaourts au lait entier seraient plus efficaces que les allégés pour garder la ligne selon Walter Willet, de la très sérieuse Harvard School of Public Health.
Patrick Serog est médecin nutritionniste. Il est membre de la Société française de nutrition et membre du Conseil d’administration de la Fondation Nestlé.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Serog
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Patrick Serog est médecin nutritionniste. Il est membre de la Société française de nutrition et membre du Conseil d’administration de la Fondation Nestlé.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les yaourts au lait entier seraient plus efficaces que les allégés pour garder la ligne selon Walter Willet, de la très sérieuse Harvard School of Public Health.

Atlantico : Walter Willett, chercheur à la Harvard School of Public Health (HSPH), a récemment déclaré dans une interview au magazine NewScientist que les produits laitiers entiers seraient plus appropriés que les allégés pour se prémunir contre la prise de poids (voir ici). N’est-ce pas un peu paradoxal ?

Patrick Serog : Aux Etats-Unis il existe énormément de produits allégés. Les personnes qui cherchent à maigrir se sont naturellement focalisées sur eux, mais ils en mangent beaucoup. En effet les portions américaines sont bien plus importantes que les nôtres. Beaucoup d'Américains ont l’impression qu’en consommant des produits allégés, ils peuvent en manger autant qu’ils veulent.

Cela ne se retrouve pas du tout dans la culture française. Nous avons deux types de produits allégés. Tout d’abord, le lait s’est allégé « naturellement », si j’ose dire. Jusque dans les années 70, on prenait systématiquement du lait entier, contenu dans les bouteilles à bouchon rouge. Puis s’est démocratisé le lait demi-écrémé, qui aujourd’hui est le plus consommé par la population. Cet écrémage s’est d’abord fait pour des raisons économiques, on récupérait la crème pour fabriquer d’autres produits. La question de santé ne se posait pas encore. Ensuite se sont développés chez nous des produits allégés spécifiques, destinés à une population ayant envie de manger moins de calories. Mais ils ne sont jamais devenus les produits exclusifs de l’alimentation française, leur utilisation n’a jamais été massive.

S’est ajoutée à ces deux phénomènes une tendance chez les industriels à alléger l’ensemble de leurs produits pour des raisons de santé, invoquées par les autorités sanitaires : moins de sel, moins de graisse, moins de sucre dans les céréales… C’est ainsi que le produit standard s’est « allégé. »

Pour revenir à votre question de départ, on n’observe pas du tout dans notre population ce que de son côté Willett observe dans son pays. L’assertion selon laquelle il serait préférable d’utiliser des produits entiers plutôt que des produits demi-écrémés ne se vérifie pas chez nous.

Mais l’impression de satiété n’est-elle pas renforcée avec des produits entiers ?

Le problème est que nous, Français, nous ne nous contentons pas d’un seul produit lorsque nous mangeons. Nous prendrons par exemple un plat principal, un yaourt et un fruit. Autrement nous devrions prendre un seul produit, qui serait allégé, pour sustenter notre faim. C’est d’ailleurs beaucoup plus le cas dans les pays anglo-saxons, où l’on mange pour se nourrir, alors que dans les pays latins on cherche à se faire plaisir et à partager une convivialité.

Le caractère allégé des produits laitiers incite-t-il le consommateur à compenser avec des ajouts de sucre ou d’autres aliments ?

Pour certains consommateurs, oui. Mais en France nous avons plus conscience du fait que si nous mangeons des allégés, il ne faut pas en prendre le double ou rajouter force sucre ou autres aliments, car autrement nous perdons le bénéfice recherché. Le consommateur américain, lui, est beaucoup plus naïf.

Au final, peut-on dire que les produits laitiers entiers sont meilleurs pour la ligne et la santé que le lait écrémé et les yaourts allégés ?

Les produits entiers ne sont pas meilleurs, mais ils ne sont pas non plus forcément plus mauvais. En quantité raisonnable, ils ne présentent aucun risque. En revanche si on a des besoins de quantités alimentaires plus importantes, il vaut mieux se tourner vers l’allégé. Le volume à manger sera ainsi plus important, pour une densité énergétique moins forte.

Pourquoi en est-on venu à penser que toutes les graisses étaient mauvaises pour la santé ? Est-ce une erreur ?

Parce que les modes se succèdent en fonction de l’évolution de la population. La population qui mange à sa faim, c’est-à-dire l’Occident et une majeure partie du monde aujourd’hui, a tendance à prendre du poids. Non pas à cause de la spécificité des produits qu’elle mange, mais parce qu’elle fait l’expérience d’une rupture avec son alimentation traditionnelle. Quand une population comme celle des Chinois, pour prendre un cas extrême, passe d’une alimentation traditionnelle à une alimentation occidentale, l’intervalle énergétique est tellement grand que brutalement, ils se retrouvent face à une masse énergétique qu’ils ne parviennent pas à brûler, et que par conséquent ils stockent.

Si la transition nutritionnelle se fait progressivement, on ne rencontre pas tels effets massifs. En France notamment, 14,5% de la population adulte présente une obésité. Aux Etats-Unis, c'est près de 40 % de la population. Dès lors, il est compréhensible que leurs préoccupations soient différentes des nôtres.

Ce que l’on sait aujourd’hui, c’est qu’il ne faut pas manger une quantité trop importante de graisses saturées. On a tendance à en manger un peu trop, mais elles ne font pas forcément grossir, elles donnent plutôt des maladies artérielles, cardio-vasculaires et cérébro-vasculaires. C’est la raison pour laquelle on oriente les consommateurs vers les graisses végétales, qui sont moins saturées, de sorte que l’on ait une quantité d’huile suffisante pour que le goût soit agréable, et que cela apporte des acides gras essentiels. Les gens qui consomment beaucoup de mauvaises graisses sont peu éduqués, c’est pourquoi ils se dirigent vers une junk food pas chère. Souvent, ils ont peu d’argent, et pourtant même avec un budget limité on peut très bien manger : œufs, pommes de terre, fruits et légumes de saison, boîtes de conserve. Sauf que la vie sociale étant ce qu’elle est, on veut paraître riche, et on sacrifie la nourriture saine au bénéfice de smartphones et autres signes extérieurs de richesse...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

02.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

03.

Nous vivons un des hivers les moins froids jamais enregistrés et la cause nous vient droit du... Pôle Nord

04.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

05.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

06.

Mort de Kirk Douglas : son fils Michael Douglas sera privé d’héritage… pour la bonne cause

07.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

01.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

04.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

05.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

06.

La réaction de la femme de Griveaux

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pierre325
- 22/04/2014 - 13:55
dans 5 ans
Ca sera l'inverse.
anakyn
- 22/04/2014 - 10:00
Logique
ça paraît logique, quand on sait qu'alléger un produit, que ce soit du lait, des yaourts ou tout autre aliment, lui enlève des propriétés naturelles et des oligo éléments nécessaires pour la flore intestinale et ceci, au nom de la productivité de l'industrie agroalimentaire.
.
Je me rappelle le bon lait chaud directement issu du pis de la vache que je buvais au petit déjeuner, le fromage au lait cru (à ne pas confondre avec "lait fermier"), les gâteaux de ma mère à la crème barattée....
.
J'ai mangé de tout cela pendant de nombreuses années, et je n'en suis pas mort, bien au contraire ! Dés que j'en ai le loisir, je retourne à la ferme pour retrouver tout cela !