En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

02.

Comment les Émirats arabes unis sont devenus curieusement le partenaire économique et commercial incontournable de Damas

03.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

04.

Non, Mélenchon n'en veut pas qu'aux Juifs : il ne supporte pas non plus les "blonds aux yeux bleus" !

05.

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

06.

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

07.

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

01.

Les Vikings nous ont envahis et colonisés au IXe siècle ! Nous exigeons donc que le Danemark, la Norvège, la Suède et l’Islande se repentent

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Cet espoir dans la lutte contre la Covid-19 qui se cache dans des études soviétiques vieilles de plusieurs décennies

01.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

02.

"Tuez Sarkozy !". On ignore encore qui a donné l’ordre mais le Parquet National Financier s’est chargé de son exécution

03.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

04.

Désordres publics : la lourde facture des dérives de la lutte contre le racisme et les violences dans la police

05.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les records de l'histoire" de Stéphane Bern : récréation idéale pour l'été, pour parcourir l'histoire en s'amusant

il y a 8 heures 14 min
pépite vidéo > Politique
Emotion à Matignon
Retrouvez l'intégralité de la passation de pouvoir entre Edouard Philippe et Jean Castex
il y a 11 heures 24 min
pépites > Justice
Plaintes
Covid-19 : une enquête judiciaire va être ouverte contre Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran
il y a 12 heures 26 min
décryptage > Politique
Nouveau chemin cherche destination

Jean Castex Premier ministre : une nomination très habile... Mais l’habileté peut-elle suffire ?

il y a 14 heures 40 min
décryptage > Environnement
"Vague verte"

Tous écolos… ou soumis à lavage de cerveau intensif ?

il y a 17 heures 12 min
pépites > Politique
"Monsieur déconfinement"
Remaniement : Jean Castex est le nouveau Premier ministre et remplace Edouard Philippe à Matignon
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Société
Addicts

Consommation de drogue : ces effets secondaires jamais vus auparavant provoqués par la crise du Coronavirus

il y a 19 heures 30 min
décryptage > Santé
Berzosertib

Nouvel espoir dans le traitement du cancer : un nouveau traitement stoppe le développement des tumeurs

il y a 20 heures 44 min
pépites > Politique
Nouvelle étape
Remaniement : le gouvernement d'Edouard Philippe démissionne
il y a 21 heures 26 min
décryptage > International
Président à vie ?

Ce que s'est vraiment offert Vladimir Poutine avec son référendum et ses 16 années de pouvoir supplémentaires

il y a 22 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La sentence" de John Grisham : un thriller qui maintient sous pression

il y a 8 heures 29 min
pépites > Politique
Equipe renforcée
Mairie de Paris : Anne Hidalgo décide de s’entourer d’une équipe de 37 adjoints
il y a 11 heures 51 min
pépites > Politique
Premier ministre
Jean Castex "mesure l'immensité de la tâche" qui l'attend à Matignon
il y a 13 heures 48 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la lumière anime les heures et quand le bleu se veut marine : c’est l’actualité estivale des montres
il y a 15 heures 59 min
décryptage > Science
Sondage

93% des Français gardent leur confiance pour les scientifiques après le Coronavirus

il y a 17 heures 52 min
décryptage > Environnement
Macron veut un référendum sur le climat

La question sera sans doute : "Voulez-vous qu’on mette les villes à la campagne car l’air y est plus pur ?"

il y a 19 heures 10 min
décryptage > Société
épanouissement

Une nouvelle étude montre que si, l'argent fait bien le bonheur...(et de plus en plus)

il y a 19 heures 51 min
décryptage > Société
Névrose de la culpabilité

Villes vertes : mais que se passe-t-il dans la tête de ces cadres qui votent contre leurs propres modes de vie ?

il y a 21 heures 3 min
décryptage > Politique
Remaniement

Emmanuel Macron : il faut que tout change pour que rien ne change (sauf le Premier ministre ?)

il y a 21 heures 52 min
décryptage > Environnement
Misanthropes et libertophobes

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

il y a 22 heures 9 min
© Flickr/danielmoyle
© Flickr/danielmoyle
Montagnes russes

Panne de mondialisation ? Ce milliard de personnes qui pourraient retomber dans la pauvreté avec le ralentissement de la croissance globale

Publié le 21 avril 2014
La croissance mondiale devrait être de plus en plus faible ces prochaines années, ce qui représente un risque très important pour les 700 millions de personnes qui, ces dix dernières années, ont pu s'extraire du seuil d'extrême pauvreté, fixé à un revenu de 1.25$ par jour.
Nicolas Goetzmann
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Goetzmann est responsable du pôle Economie pour Atlantico.fr. Il est l'auteur chez Atlantico Editions de l'ouvrage :
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La croissance mondiale devrait être de plus en plus faible ces prochaines années, ce qui représente un risque très important pour les 700 millions de personnes qui, ces dix dernières années, ont pu s'extraire du seuil d'extrême pauvreté, fixé à un revenu de 1.25$ par jour.

De conférences en conférences,  le FMI, la Banque mondiale, ou d’éminentes personnalités (Larry Summers, ancien secrétaire au Trésor américain) répètent la même prédiction. La croissance mondiale sera de plus en plus faible dans les années à venir. Les pays développés voient ainsi leurs prévisions de croissance être abaissées de plus de 2%, en comparaison du rythme de progression pré-crise. Une croissance également moins forte dans les pays émergents qui aura pour principale conséquence de ne plus permettre une réduction de la pauvreté mondiale sur les mêmes rythmes connus au cours des dernières décennies. En 2013, seuls 2.7% des travailleurs sous le seuil d’extrême pauvreté sont parvenus à s’extirper de cette catégorie. Soit un des taux les plus faibles de ces dix dernières années.

A lire également : Le retour des damnés de la terre ? Ce que l’histoire nous apprend sur les (dés)équilibres sociaux qui nous attendent ‹

Le seuil d’extrême pauvreté

Le segment de l’extrême pauvreté correspond aux personnes ayant un revenu inférieur à 1.25$ par jour. Ce chiffre peut paraître totalement arbitraire mais il correspond à la frontière qui sépare les personnes ayant la capacité de se nourrir, de ceux qui souffrent de malnutrition. Ce sont 1.2 Milliard de personnes, soit 17% de la population mondiale, qui perçoivent un revenu inférieur à ce niveau. En parallèle, et selon l’ONU, 870 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde. Au cours des dix dernières années, 700 millions de personnes ont pu s’extraire de ce seuil pour atteindre un revenu supérieur à 1.25$ par jour. Ceci notamment grâce au développement économique chinois, indonésien, et indien. Car n’en déplaise aux partisans de la décroissance, la corrélation entre croissance et baisse de la pauvreté est forte. La baisse de la pauvreté est bien la conséquence de la croissance. C’est ainsi que les pays ayant eu la progression économique la plus forte ont également eu la plus forte baisse du nombre de pauvres « extrêmes ». En 1981, 70% de la population des pays émergents vivaient sous le seuil de 2$ par jour, contre 40% aujourd’hui.

Revenus par jour. Population mondiale. 1981-2010. Ajusté de l’inflation et du pouvoir d’achat. Source FT.

La « Nouvelle classe moyenne »

Le segment de la « nouvelle classe moyenne », il faut comprendre les classes moyennes des pays émergents, est quant à lui défini de plusieurs manières. Pour la Banque asiatique de développement ce segment est atteint dès lors que le revenu est supérieur à 2$ par jour, mais pour d’autres organismes cette classe moyenne est composée des personnes percevant un revenu supérieur à 10$ par jour. Sur ces bases, le Financial Times a mené l’enquête.

Selon le quotidien Britannique, 2.8 milliards de personnes, soit 40% de la population mondiale, s’insèrent entre ces deux bornes de revenus, c’est-à-dire entre 2$ et  10$ par jour. Ce qui frappe ici est que la majorité des personnes ayant franchi le stade de la pauvreté extrême se retrouve figée dans la partie basse de cette échelle.  En effet, près de 1 milliard de personnes (952 millions) vivent avec un niveau de revenu compris entre 2$ et 3$ par jour, c’est-à-dire juste au-dessus du seuil le plus critique. Plus largement, 1.5 milliard de personnes perçoivent un revenu compris entre 2$ et 4$ par jour.  

1 Milliard de personnes à risque.

Les prévisions de ralentissement de croissance ont de quoi inquiéter. Malgré les évidentes réussites des dernières décennies qui ont permis une baisse sans précédent des niveaux de pauvreté, la situation reste fragile. Car les premiers signes de ralentissement économique se sont immédiatement traduits dans cette réalité. En Indonésie par exemple, 50% des personnes en dessous du seuil de pauvreté étaient au-dessus de ce même seuil l’année précédente. Ce qui marque une forte instabilité de la situation ou les personnes évoluent d’un seuil à l’autre d’une année sur l’autre, la rotation est très forte.

Une croissance mondiale en baisse qui a pour principale cause de voir également baisser le taux de personnes parvenant à sortir du stade l’extrême pauvreté. Un ralentissement continu de la croissance aurait alors pour conséquence de voir les chiffres s’inverser, c’est-à-dire de voir progresser le taux de population en situation d’extrême pauvreté. Le déclin.

Enjeux

La croissance est bien l’objectif économique numéro 1. Seule une croissance stable et continue permettra de lutter efficacement contre l’extrême pauvreté. Les pays émergents sont alors confrontés à une problématique simple : plus de croissance. De leur côté, les pays développés sont confrontés à une problématique double : croissance et inégalités. Car si les inégalités mondiales, c’est-à-dire entre les personnes les plus pauvres et les plus riches de la planète se sont amoindries depuis 2005 (coefficient de Gini mondial en baisse de 3 points entre 2005 et 2011 selon le FMI), les inégalités au sein des pays développés se sont accrues. Les classes moyennes « occidentales » n’ont pas été invitées au développement connu au cours des 30 dernières années.

Mais au-delà de cette situation occidentale, ce sont bien 1 milliard de personnes qui sont aujourd’hui confrontés au risque de retomber dans une situation de pauvreté extrême.

 

Pour lire le Hors-Série Atlantico, c'est ici : "France, encéphalogramme plat : Chronique d'une débâcle économique et politique"

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (40)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
slv
- 22/04/2014 - 10:05
Totalitarisme
@ ganesha. C'est justement ce que vous n'arrivez pas à admette. Le communisme est de la même nature que le fascisme car il met l'état au centre de toutes les activités, il veut tout planifier, réguler, il veut créer une société idéale de fourmis. TOUTES les expériences de constructivisme n'ont abouti qu'au désastre, dernier en date le Venezuela.
slv
- 22/04/2014 - 10:05
Totalitarisme
@ ganesha. C'est justement ce que vous n'arrivez pas à admette. Le communisme est de la même nature que le fascisme car il met l'état au centre de toutes les activités, il veut tout planifier, réguler, il veut créer une société idéale de fourmis. TOUTES les expériences de constructivisme n'ont abouti qu'au désastre, dernier en date le Venezuela.
claudecourty
- 22/04/2014 - 09:53
Humanité en péril
En réponse à cet article, lire absolument et faire connaître :

http://www.demographie-responsable.org/surpopulation/demographie/unenecessite987654321.htm

Et pour approfondir cette réaction, visiter :
http://claudec-abominablepyramidesociale.blogspot.com