En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

05.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Un hôte encombrant

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Combien de temps dure le coronavirus sur les surfaces?

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

ça vient d'être publié
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Les applications qui peuvent vous aider à supporter le confinement
il y a 23 min 27 sec
décryptage > France
Coronavirus

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

il y a 41 min
décryptage > Economie
Contre-intuitif

Coronavirus : pourquoi la mondialisation est le meilleur remède pour nous sortir de la crise

il y a 1 heure 46 min
décryptage > International
Choix cornélien

Sauver l’économie ou sauver des vies ? Pourquoi les citoyens occidentaux ne sont pas plus au clair que leurs gouvernements

il y a 2 heures 17 min
décryptage > International
Superpuissance en construction

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

il y a 3 heures 13 min
pépites > Europe
Covid-19
Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers
il y a 17 heures 49 min
pépites > Europe
Allemagne
Le ministre des Finances du lander de Hesse retrouvé mort sur une voie ferré
il y a 22 heures 8 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

il y a 23 heures 34 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Adrien Loir : une vie à l’ombre de Pasteur

il y a 1 jour 48 min
décryptage > Culture
Atalntico - Litterati

Le chercheur d’art

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > France
En finir avec les pythies de mauvaises aventures

Étatisation et protectionnisme : les deux maux qui nous menacent probablement plus qu’une répétition de 1929

il y a 27 min 48 sec
décryptage > Economie
En espérant en tiré des leçons

COVID-19 : la pandémie sanitaire et financière en 5 tableaux

il y a 1 heure 11 min
décryptage > International
Alternative

La santé ou l’économie ? Petites réflexions philosophiques sur un vrai dilemme

il y a 1 heure 54 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19... et les autres : pourquoi le nombre de maladies infectieuses est reparti à la hausse au 21e siècle

il y a 2 heures 49 min
décryptage > France
Vers une pénurie?

L‘agriculture cherche 200 000 saisonniers pour éviter une pénurie alimentaire et surtout une rupture de Vitamine C. Et ça n’est pas à l’Etat de trouver une solution ..

il y a 3 heures 27 min
pépites > France
Augmentation
L'amende pour non-respect du confinement passe à 200 euros
il y a 20 heures 42 min
pépite vidéo > Politique
Souvenirs
Quand Patrick Devedjian passait une soirée endiablée à l'université d'été des jeunes UMP
il y a 23 heures 3 min
décryptage > Santé
Tribune

Dramatique pénurie de matériel de protection, appel à tous les Français

il y a 1 jour 29 min
décryptage > Politique
Colères jupitériennes

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

il y a 1 jour 54 min
décryptage > France
Société

L'administration française, si souvent indifférente à la protection des citoyens

il y a 1 jour 1 heure
Editorial

Indignation Low cost ? La bêtise du pseudo scandale des primes de cabinets ministériels "trop généreuses"

Publié le 15 avril 2014
Non, les indemnités des conseillers des ministres ne sont pas par principe trop élevées ou immorales. Il est grand temps au contraire de s’interroger sur les moyens que la société est prête à investir pour maintenir le niveau de celles et ceux qui entourent ceux qui gouvernent.
Pierre Guyot est journaliste, producteur et réalisateur de documentaires. Il est l’un des fondateurs et actionnaires d’Atlantico.  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Guyot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Guyot est journaliste, producteur et réalisateur de documentaires. Il est l’un des fondateurs et actionnaires d’Atlantico.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Non, les indemnités des conseillers des ministres ne sont pas par principe trop élevées ou immorales. Il est grand temps au contraire de s’interroger sur les moyens que la société est prête à investir pour maintenir le niveau de celles et ceux qui entourent ceux qui gouvernent.

Et revoilà les fameuses "primes de cabinets" ! Le Figaro a décortiqué le "jaune budgétaire" (comprenez le document fourni en annexe du Projet de Loi de Finances) qui fait la liste des rémunérations complémentaires versées aux collaborateurs des cabinets ministériels du gouvernement Ayrault et en a publié hier les montants. C’est peu dire que le sujet est un marronnier. Il cumule en effet à l’avantage de refleurir à intervalles réguliers dans l’actualité, celui d’offrir au public un confortable terrain de jeu pour cracher sur ces feignasses de fonctionnaires et/ou ces incompétents de politiques et/ou ces voleurs qui nous dirigent…

Pour le coup, Le Figaro a raison de s’interroger sur la logique (Y-en-a-t-il une ?) qui mène à mieux rémunérer les collaborateurs de tel ministère plutôt que ceux de tel autre. 42.000 euros en moyenne de primes annuelles pour un conseiller d’Anne-Marie Escoffier, ministre déléguée chargée de la Décentralisation (Mais si ! Faites un effort ! Tout le monde se souvient d’elle, bien sûr !!) contre 8.000 euros en moyenne pour un collaborateur de Michel Sapin au Ministère du travail : l’écart mérite certes qu’on s’interroge. 

La terminologie choisie par le Figaro qui désigne "les généreuses primes" de cabinet du gouvernement Ayrault est plus discutable puisque, comme le calcule Le Monde, les ministères (et donc les cabinets ministériels, et donc les conseillers) du gouvernement Ayrault ayant été plus nombreux que ceux du dernier gouvernement Fillon, le montant global des primes a été plus important. Dans le même temps, chaque collaborateur de ministre du gouvernement Ayrault a touché moins que son prédécesseur dans le gouvernement Fillon. 

Hélas, il est une question qui n’est jamais posée, celle de la légitimité et de la pertinence de ces primes. Deux, trois ou quatre mille euros de compléments de salaire mensuels sont-ils par principe indus et excessifs ? Par leur désignation administrative, ces «Indemnité pour sujétions particulières» (ISP) expliquent la raison même de leur existence.

Le rythme et la quantité de travail d’une fonction de conseiller en cabinet ministériel sont totalement hors-norme. Les semaines de 60, 70 ou 80 heures ne sont pas exceptionnelles. Le stress lié à une disponibilité de tous les instants laisse généralement les conseillers essorés au bout d’à peine deux ans. Chaque remaniement rappelle la précarité du poste pour tous les "contractuels", ces conseillers qui ne sont pas fonctionnaires et se retrouvent le plus souvent au chômage quand leur ministre est remercié. Il est rare également de lire des articles consacrés à ces profils hautement qualifiés qui ne font pas partie de la fonction publique et qu’un ministre ne peut recruter, faute d’en avoir les moyens. Plus d’un conseiller ministériel venu du secteur privé accepte de baisser son salaire pour travailler au sein d’un cabinet, encore faut-il que cette baisse reste raisonnable et gérable pour l’intéressé (Pour exemple, ce cadre de haut niveau qu’un ministre reconduit dans le gouvernement de Manuel Valls souhaitait recruter et qui n’a pu rejoindre le cabinet ministériel : le montant de la rémunération qui lui était proposée lui permettait à peine de payer le montant de son impôt sur le revenu, calculé sur son salaire précédent !).

Par ailleurs, les rémunérations des conseillers "contractuels", toutes primes incluses, ne peuvent en aucun cas être supérieures de plus de 15% à leur salaire d’origine et dans tous les cas, ces indemnité pour sujétions particulières sont clairement indiquées sur tous les contrats de travail et sont évidemment déclarées au fisc. On est loin des enveloppes de liquide passées de main à main d’il y a encore quinze ans.

A l’arrivée, il n’est pas question de faire pleurer dans les chaumières sur des rémunérations qui sont très largement supérieures au salaire moyen des Français. Mais il serait sain de s’interroger sur le niveau des conseillers et techniciens que la société souhaite pour entourer et aider ceux qu’elle a désignés pour gouverner. Et donc de s’interroger sur les moyens financiers qu’elle est prêt à y mettre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le marché de Rungis va proposer un service de vente en ligne et de livraison suite au confinement

02.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

03.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

04.

Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad

05.

Pour les aider à faire face à l'épidémie, le Portugal régularise tous ses sans-papiers

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Un hôte encombrant

01.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

02.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

03.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Combien de temps dure le coronavirus sur les surfaces?

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

Commentaires (39)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pourquoi-pas31
- 16/04/2014 - 15:21
Suite
Ajouer 2 s remplacer Excestionnelle par exceptionnelle . MERCI (il faut toujours relire ce que l'on écrit)
On peut dire que Sapin est presque cohérent. N'ayant pas réussit à maîtriser l'augmentation du chômage, les primes de ses conseillers ont été TRÈS LOGIQUEMENT réduites. Pourrait-il envoyer le solde de sont attribution aux restos du cœur ?
Pourquoi-pas31
- 16/04/2014 - 15:08
La déformation de l'esprit
dans la fonction publique est bien mise en évidence par ces primes.
A un travail donné, correspond normalement un salaire ou une rémunération. Une prime correspond à une suggestion particulière. Elle peut être attribuée pour des contrainte particulière bien définies ou pour une prestation ou un travail exceptionnel de part les difficultés rencontrées et ou les résultats brillants obtenus. C'est alors une Prime Excestionnelle et Bénévole, prime qui n'est pas amenée à être reconduite régulièrement. Dans l'administration, pour faire son travail normalement, il faut recevoir une prime en plus du salaire. On peut bloquer le point d'indice autant que l'on veut, la prime augmentera pour compenser. C'est bien pour cela que l'on entend pas les Syndicats et que la dépense de rémunération de la fonction publique ne cessé d'augmenter (2,5 % en un an).
totor101
- 16/04/2014 - 11:44
"Non, les indemnités des
"Non, les indemnités des conseillers des ministres ne sont pas par principe trop élevées ou immorales"
soit l'auteur est un "conseiller" soit il a l'ambition de le devenir .......
il est IMMORAL de piquer le fric des français pour engraisser des apparatchiks ! ! !