En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
Elon Musk.
Le buzz du biz
Révolution automobile : comment Tesla est en train de faire bouger les lignes d'un secteur en déclin
Publié le 10 avril 2014
Avec sa voiture intégralement électrique, l'entreprise Tesla d'Elon Musk est en train de révolutionner le marché automobile en misant tout sur le design et l’innovation, ce qui n'est pas sans susciter l’opposition de ses concurrents en panne d'idée. Décryptage comme chaque semaine dans la rubrique du "buzz du biz".
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Erwan Le Noan est consultant en stratégie et président d’une association qui prépare les lycéens de ZEP aux concours des grandes écoles et à l’entrée dans l’enseignement supérieur.Avocat de formation, spécialisé en droit de la concurrence, il a été...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec sa voiture intégralement électrique, l'entreprise Tesla d'Elon Musk est en train de révolutionner le marché automobile en misant tout sur le design et l’innovation, ce qui n'est pas sans susciter l’opposition de ses concurrents en panne d'idée. Décryptage comme chaque semaine dans la rubrique du "buzz du biz".

Presque 60 000 euros pour une voiture, évidemment, c’est cher. C’est plus de 3,4 SMIC annuels. Une fortune. C’est pourtant le prix de la révolution dans l’automobile. 60 000 euros, c’est le coût d’une Tesla Model S.

La marque n’est pas vraiment connue du grand public et pourtant elle est l’objet de nombreux papiers sur les sites, blogs et forums. Fondée par Elon Musk, un entrepreneur génial et emblématique d’Internet (il a aussi lancé Paypal ou SpaceX et pèse quelques milliards de dollars), elle  ne produit, à ce jour, qu’un seul véhicule : son Model S, bijou technologique, automobile sportive … et intégralement électrique.

Tesla, c’est un peu le Apple de l’automobile. L’entreprise est en train de tout révolutionner en misant sur le design et l’innovation (ce n’est pas un hasard si ses boutiques, très épurées, ont été pensées par le concepteur des premiers stores de la marque à la pomme). Le groupe se lance en Europe et espère vendre plus de 30 000 véhicules cette année.

Le groupe californien est ainsi (et  surtout) la preuve que le secteur automobile n’est pas voué à un déclin inéluctable et profond. Comme dans tant d’autres secteurs, face à la concurrence, la force de l’innovation permet à des créateurs et des visionnaires de percer. Tesla confirme la loi du marché : les plus dynamiques, les plus inventifs, ceux qui répondent le mieux aux (nouvelles) attentes des consommateurs ont devant eux la voie de la réussite.

Le constructeur automobile a choisi de se positionner sur un segment de haute qualité, qui correspond à la valeur ajoutée que peuvent apporter les salariés des pays les plus développés dans le processus de production. Dans la division du travail contemporaine, elle laisse la fabrication des véhicules les moins chers et technologiques aux pays qui peuvent les produire (sans pouvoir encore fournir les services de design et recherche). Mais l’innovation ne bénéficie pas qu’aux "riches" ; elle permet aussi de "démocratiser" les inventions : l’équipementier Valeo travaille ainsi à réaliser des voitures sans chauffeur "pour tous".

Comme tout innovateur, Tesla suscite l’opposition des rentiers d’hier. Aux Etats-Unis, les mesures à son encontre se multiplient. Le New Jersey, le Texas, l’Arizona ont fermement rappelé que leurs législations interdisent aux fabricants de vendre directement aux consommateurs… Pour acheter sa Tesla, il faut passer par un concessionnaire. C’est obligatoire et non négociable, rappellent ces Etats.

Les justifications sont évidemment inspirées par de grandes causes : il faut préserver le choix des consommateurs en assurant une concurrence juste et saine entre les distributeurs (éviter la fameuse "course au moins disant"), tout en garantissant à ceux-ci un équilibre économique. Or, comme le note l’économiste Alex Tabarrok, il n’est pas possible de conjuguer les deux objectifs : soit la concurrence est assurée et les profits des concessionnaires, à situation constante, doivent baisser ; soit leurs revenus sont stables et il n’y a pas de concurrence.

Les initiatives réglementaires des Etats américains contre Tesla sont le reflet d’une organisation économique en place (les concessionnaires) qui se défend contre les mutations de monde et entend protéger sa situation (sa rente) en étouffant son concurrent. Il faut dire que dans le secteur automobile, entre soutiens financiers de l’Etat et réglementations contraignantes (sur les pièces détachées par exemple en Europe et en France), on n’aime pas beaucoup la concurrence…

Cette stratégie de repli, efficace à court terme, ne peut être que temporaire. A terme, c’est l’innovateur qui percera, d’une façon ou d’une autre, et le rentier qui mourra. La réglementation ne fait que ralentir son agonie.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Gilets jaunes : les états-majors des grandes entreprises imaginent trois scénarios de sortie de crise possibles
03.
Alain Finkelkraut étrille Marlène Schiappa après ses propos sur la Manif pour tous
04.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
05.
L’affaire Benalla, ou la preuve qu’Emmanuel Macron est lui-même son pire ennemi politique
06.
Pour la mairie de Paris, la capitale serait salle à cause du réchauffement climatique
07.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
01.
BP encore loin de couler
01.
Cette bombe politique qui se cache dans les sondages sur la remontée de LREM et l’essoufflement des Gilets jaunes
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
04.
Etat providence, immigration et Gilets jaunes : l’étude américaine explosive qui révèle la nature du dilemme politique français
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Le mystérieux contrat de 7,2 millions d'euros décroché par Alexandre Benalla
01.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
02.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
03.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
04.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Derrière les faits divers dans les Ehpad, la maltraitance que l’ensemble de la société française inflige à ses vieux
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
ignace
- 11/04/2014 - 01:53
Le gentil erwan nous fait sa pub, petite maison dans la foret
a part ça ....nada....creux.....même pas un copie-collé d'infos inintéressantes alors que l'objet vaut tout de même entre 60 et 100 000 euros.....une voiture de crise !!!!!


http://www.presse-citron.net/voiture-electrique-faut-il-acheter-une-tesla
excellent article relativement objectif
jerem
- 11/04/2014 - 00:30
Reglementation et entente
" La réglementation ne fait que ralentir son agonie."

oui prenons les raccord téléphoniique et les batteries de mobiles.... c'est vrai que sans reglementation c'est la fin des rentes .... Evidemment vendre des raccords a prix d'or parce qu'ils sont uniquement fait pour la marque donnée voire meme le modele .... c'est pas une situation de rente.

Un peu comme ce smarphone dont la batterie ne se remplace pas et qui a meme eu la réputation d'etre la plus belle arnaque dans ses premieres versions ....

Mais evidemment le gogo moyen gobe les images de file d'attente à la sortie du dernier modele, file d'attente composée a 50% par des journalistes .....

oui la reglementation qui uniformise pour arreter les standards qui n'en sont pas .....

Ca nous rappele les grands delires de betamas , VHS et comment s'appelait la version philips .... comme c'etait interessant pendant 10 ans d'avoir la multitudede formats ....

oui la reglementation et les rentiers c'est dans un sens unique .... tu parles charles.

Telsa vivra sans probleme dans un creneau de luxe car on n'a pas entendu de volonté de faire de la 2chevaux Telsa ni une ford T par son createur .
jerem
- 11/04/2014 - 00:23
Les grosses lapalissades de NOAN
"les plus dynamiques, les plus inventifs, ceux qui répondent le mieux aux (nouvelles) attentes des consommateurs ont devant eux la voie de la réussite."

oui j'en ai d'autres.

"celui qui fait les plus grosses distributions de dividendes année apres année a su dégager les plus gros resultats années apres années"

"qui fait du chiffre d'affaires a su faire de l'activité"