En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 14 heures 2 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 15 heures 38 min
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 18 heures 47 min
décryptage > Politique
Municipales

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

il y a 20 heures 23 min
décryptage > Economie
Mauvais pari ?

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

il y a 20 heures 46 min
décryptage > Santé
Directives et recommandations sanitaires

Mesures contre la propagation du Coronavirus : derrières les déclarations publiques, la pagaille sur le terrain ?

il y a 21 heures 35 min
décryptage > Société
Pandémie

Coronavirus : quand la nature se remet à nous faire peur

il y a 23 heures 4 min
pépites > Environnement
Justice
La société Lubrizol a été mise en examen pour "atteinte grave" à la santé et à l’environnement suite à l'incendie de son site de Rouen
il y a 1 jour 8 heures
light > Culture
Grande famille du cinéma français ?
45e cérémonie des César : Brigitte Bardot publie un message de soutien à Roman Polanski qui "sauve le cinéma de sa médiocrité"
il y a 1 jour 9 heures
light > Economie
Nominations
Nicolas Sarkozy et Guillaume Pepy vont entrer au conseil de surveillance de Lagardère
il y a 1 jour 11 heures
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 14 heures 48 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 17 heures 4 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 20 heures 2 min
décryptage > Politique
L'infini et la bêtise

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

il y a 20 heures 30 min
rendez-vous > Terrorisme
Géopolitico-scanner
Comment poser la question du séparatisme islamiste en France ?
il y a 20 heures 57 min
décryptage > Politique
Dérision et ricanements à tous les étages

Ce gisement de voix sur lequel pourraient miser les candidats osant résister à l’intimidation par “l’humour” médiatique

il y a 22 heures 1 min
décryptage > Santé
Crise de l'hôpital français

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

il y a 23 heures 29 min
pépites > Justice
Centre hospitalier de Mont-de-Marsan
Claude Sinké, l’auteur présumé des coups de feu à la mosquée de Bayonne, est mort
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Santé
Nouveau bilan
38 cas de coronavirus ont été identifiés en France dont 12 liés au patient infecté dans l’Oise
il y a 1 jour 10 heures
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Russie et la France, de Pierre Le Grand à Lénine" de Hélène Carrère d’Encausse, de l’Académie française : une mine d’informations sur le passé… avec une trop brève réflexion sur l’avenir !

il y a 1 jour 13 heures
© Flickr / jean-louis zimmerman
Un village français
© Flickr / jean-louis zimmerman
Un village français
Bonnes feuilles

Pensées en chemin d'Axel Kahn : pourquoi tout fout vraiment le camp

Publié le 30 mars 2014
Avec Axel Kahn
Axel Kahn marcheur ? On le savait généticien, médecin, humaniste. On le découvre ici en randonneur de haut niveau, capable d’avaler deux mille kilomètres en parcourant "sa" France de la frontière belge dans les Ardennes à la frontière espagnole sur la côte atlantique, au Pays basque. L’occasion de rencontrer à chaque étape des hommes et des femmes qui racontent chacun un bout de la vraie France d’aujourd’hui, celle dont on n’entend jamais parler. Extrait de "Pensées en chemin", chez Stock (2/2).
Axel Kahn est médecin généticien et essayiste.Depuis 2007, il préside l'Université Paris Descartes.Axel Kahn est l’auteur d’une vingtaine de livres dont plusieurs ont été des bestsellers, notamment Et l’homme dans tout ça ? (NiL, 2000), Comme deux...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Axel Kahn
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Axel Kahn est médecin généticien et essayiste.Depuis 2007, il préside l'Université Paris Descartes.Axel Kahn est l’auteur d’une vingtaine de livres dont plusieurs ont été des bestsellers, notamment Et l’homme dans tout ça ? (NiL, 2000), Comme deux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Axel Kahn marcheur ? On le savait généticien, médecin, humaniste. On le découvre ici en randonneur de haut niveau, capable d’avaler deux mille kilomètres en parcourant "sa" France de la frontière belge dans les Ardennes à la frontière espagnole sur la côte atlantique, au Pays basque. L’occasion de rencontrer à chaque étape des hommes et des femmes qui racontent chacun un bout de la vraie France d’aujourd’hui, celle dont on n’entend jamais parler. Extrait de "Pensées en chemin", chez Stock (2/2).
Avec Axel Kahn

Je connais entre Moissac et Auvillar une déception épouvantable. Mes certitudes les mieux ancrées, mes convictions les plus fondées, ce qui m’apparaissait le plus sacré dans la confiance donnée, presque les fondements de ma vision du monde et des gens, s’effondrent mollement trois kilomètres après Moissac ; le GR 65-Camino francés quitte la lumineuse cité en suivant à l’ouest le Tarn puis le canal du Midi, qui lui est parallèle à ce niveau, avant de continuer à longer la Garonne après sa confluence avec son affluent. La destination de beaucoup de pèlerins et autres randonneurs quittant la ville est Auvillar, juste de l’autre côté du grand fleuve, si bien que des esprits faibles pourraient se laisser aller à lâchement envisager de suivre le chemin de halage du canal, relativement frais en bordure de l’eau et ombragé sur tout son parcours, jusqu’au fameux pont sur la Garonne. J’ai expliqué plus haut que la logique des responsables du tracé des GR n’est pas de cet ordre, qu’elle méprise, voire stigmatise, toute solution visant à rechercher une plate facilité qui négligerait le sens et la beauté de l’effort.

Par conséquent, le GR décide quelques kilomètres après Moissac de reprendre sa fière autonomie et d’oublier qu’il est aussi le Camino francés de Compostelle. Il quitte bien vite le trajet horizontal et confortable. Il préfère sans surprise diriger les marcheurs vers de rudes escarpements démunis de tout ce qui pourrait les protéger de l’ardeur du soleil et, comble du délice, le chemin les conduit à redescendre dans la moindre faille, la plus solitaire et étroite des dépressions, le vallon creusé par le ruisseau le plus insignifiant, pour leur offrir le plaisir de remonter bientôt une sente à découvert et raide, à peine marquée dans l’herbe sèche, et d’escalader ainsi au plus abrupt le mamelon ou la colline d’après. Puis, après moult détours, le GR redescend benoîtement sur le chemin de halage qu’il avait quitté quelques kilomètres auparavant, ses concepteurs soulagés d’avoir évité aux marcheurs un cheminement émollient. Telle est la règle du jeu, on ne se substitue jamais aux bienfaiteurs qui ont pensé avec une telle sagesse la santé morale des randonneurs et la vigueur spirituelle des pèlerins, on suit les traces rouges et blanches, sinon, on triche. Tricher, passe encore pour un promeneur du dimanche qui ne fait pas vraiment partie de la confrérie, mais pour un vrai dévoreur de chemins, a fortiori un pèlerin, il est évident que pour suivre l’étoile il faut commencer par respecter les signes !

Au moins une vingtaine de pèlerins ont pris la route sortant de Moissac à la même heure que moi, ils s’échelonnent par paquets à l’ombre du bord de canal, la température est déjà forte. Lorsque le moment est venu d’échapper enfin à ces conditions vulgairement idylliques de marche et de grimper enfin sur les crêtes, ils persistent tous sans vergogne, sauf moi, à préférer la pire des solutions, celle qui coûte le moins. Ébahi, incrédule, je m’arrête, les hèle : « Non, non, ce n’est pas tout droit, il faut tourner maintenant, c’est par là. » Certains me considèrent d’un air morne et continuent leur chemin. Pour la première fois depuis Le Puy, j’arpente par conséquent ce matin un GR désert, mal tracé parce que, cette portion semblant délaissée par tous, il n’a pas paru nécessaire de faire des efforts de signalisation. Je m’égare par conséquent à deux reprises, remonte ce que je n’aurais pas dû descendre, transpire abondamment, rôtis sur les coteaux, le paradis ! Récompense pourtant il y a, et pas seulement d’ordre psychologique. Je vois des hauteurs que j’ai atteintes, moi et non les petits hommes en file indienne au bord de l’eau, la confluence entre le Tarn et la Garonne et en fais profiter par l’image tous ceux qui suivent mon blog. Et puis mon itinéraire me fait passer par une succession de vergers, si bien que je compense ma dépense physique en me goinfrant d’abricots fabuleux et de prunes rafraîchissantes tombées à terre, je fais une halte prolongée dans un verger de cerisiers de la variété burlat dont beaucoup d’arbres sont encore couverts de fruits bien trop mûrs pour être désormais récoltés, certains presque confits, gorgés du sucre qu’y a concentré un soleil désormais ardent. Il n’empêche, la solitude dans laquelle j’éprouve ces plaisirs témoigne de ce que tout fout le camp, vraiment.

Extrait de "Pensées en chemin", Axel Kahn, chez Stock, 2014. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

04.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
biturige
- 30/03/2014 - 17:52
déjà fait
bonjour ,pérégrination accomplie par Monsieur Jacques Lacarrière .
Livre "chemin faisant " édité en 1974 ....
coucou.cmoi35
- 30/03/2014 - 13:39
Pourquoi "Tout fout le camp" ? Je n'ai pas bien saisi.
Parce que 20 pélerins prennent le chemin de halage, en ligne droite, rafraîchi, à l'ombre ?
Bizarre comme conclusion.
Je déconseille à A. Kahn de manger des fruits qui ne lui appartiennet pas mais surtout non-lavés, qui doivent être recouvert de pesticides. Tout cela n'est pas sérieux.