En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

04.

Alors qu'Emmanuel Macron va s'exprimer ce soir, Jean Castex prévoit "un léger assouplissement au confinement"

05.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

06.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

07.

Covid-19 : mais pourquoi l’isolement des cas positifs est-il si difficile en France ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Déconfinement en trois étapes
Covid-19 : retrouvez l’intégralité de l’allocution d’Emmanuel Macron sur le déconfinement
il y a 51 min 22 sec
pépites > Politique
Feu vert en première lecture
Loi sur la "sécurité globale" : l'Assemblée nationale adopte le texte controversé, à 388 voix pour et 104 voix contre
il y a 3 heures 52 min
pépites > Santé
Crise de défiance
Coronavirus : un quart des Italiens croient aux théories complotistes sur la pandémie
il y a 4 heures 43 min
pépites > Politique
Premier ministre
Loi "sécurité globale" : Jean Castex va saisir le Conseil constitutionnel sur l'article 24
il y a 6 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Putzi - Le pianiste d’Hitler" de Thomas Snégaroff : un petit bonhomme au service de l’ascension d’Hitler, un portrait éclairant largement documenté

il y a 8 heures 1 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

il y a 8 heures 54 min
décryptage > Culture
Repenser nos modèles

L’expérience immersive : pour sauver la culture et le savoir

il y a 10 heures 10 min
décryptage > Santé
Lieux de contaminations ?

Réouverture des petits commerces, restaurants, lieux de cultes et culturels… : voilà pourquoi (et comment ) le risque sanitaire peut être maîtrisé

il y a 10 heures 51 min
pépite vidéo > Politique
"La France se disloque"
Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"
il y a 11 heures 22 min
light > High-tech
Bug
Des clients britanniques d'Amazon acheteurs de la nouvelle PlayStation 5 se sont vus livrer à la place des objets qui n'ont aucun rapport avec elle
il y a 11 heures 55 min
pépites > Politique
Calendrier du déconfinement
Covid-19 : Emmanuel Macron confirme que "le confinement pourra être levé" le 15 décembre "si les objectifs sanitaires sont atteints"
il y a 1 heure 16 min
pépites > France
Chantier de la reconstruction
Notre-Dame de Paris : le démontage de l'ancien échafaudage est enfin terminé
il y a 4 heures 18 min
light > Sport
Monde du rugby en deuil
Mort de Christophe Dominici à l’âge de 48 ans
il y a 6 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Aurélien" de Louis Aragon : un amour improbable dans le Paris des années 20... un roman à relire toutes affaires cessantes

il y a 7 heures 46 min
pépites > Santé
Covid-19
L'exemple de l'aéroport de Shanghai montre la rapidité de réaction de la Chine face au coronavirus
il y a 8 heures 19 min
décryptage > Politique
Mesures gouvernementales

Un jeune, une solution : un ministère (du travail), mille problèmes…

il y a 9 heures 45 min
pépites > Justice
Police
L'IGPN saisie après l'action de la police pour enlever les tentes installées par des associations et des militants place de la République hier soir
il y a 10 heures 21 min
pépites > Politique
Justice
Alain Griset, ministre des PME, mis en cause par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique pour non déclaration de participations financières
il y a 11 heures 18 min
décryptage > International
Diplomatie

La nouvelle alliance entre Israël et les pays sunnites du Golfe est-elle de taille à résister à l’Iran ?

il y a 11 heures 51 min
décryptage > Europe
L’union fait l’insouciance

L’Europe, puissance naïve dans un monde de brutes ?

il y a 12 heures 13 min
© Reuters
Le patrimoine global moyen des Français aujourd'hui tourne autour de 300 000 euros.
© Reuters
Le patrimoine global moyen des Français aujourd'hui tourne autour de 300 000 euros.
100 patates !

Combien il vous faut épargner aujourd'hui pour disposer à votre retraite d'un patrimoine d'un million d'euros

Publié le 27 mars 2014
Le patrimoine global moyen des Français s'avère plus proche des 300 000 euros que du million d'euros aujourd'hui.
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le patrimoine global moyen des Français s'avère plus proche des 300 000 euros que du million d'euros aujourd'hui.

Atlantico : Disposer d'un million de capital une fois arrivé à l'âge de la retraite, c'est le rêve de tout un chacun. Pour autant, est-il accessible à tout le monde ? Certaines classes sociales doivent-elles faire une croix dessus ?

Philippe Crevel : Le patrimoine global moyen des Français aujourd'hui tourne plutôt autour de 300 000 euros. On est loin du million, et on prend également en compte le patrimoine immobilier. S'il ne s'agissait que de compter le patrimoine financier moyen des Français, celui-ci avoisinerait davantage les 100 000 euros. Evidemment, c'est une moyenne. On trouve, à partir des cadres supérieurs, des patrimoines qui s'élèvent à 600 000 euros alors que sur les ouvriers ou les employés, on sera largement en dessous. L'objectif qu'est le million une fois parti à la retraite ne concerne qu'un pan très marginal de la population française.

En premier lieu, il faut distinguer le patrimoine immobilier et le patrimoine financier. Actuellement, en France, le patrimoine est à plus des deux-tiers un patrimoine immobilier. Sur les 11 000 milliards que représente le patrimoine des ménages français, 7000 milliards représentent du patrimoine immobilier, quand 4000 milliards forment le patrimoine financier. Etre propriétaire de sa maison au moment de la retraite est considéré comme intéressant : ça permet une certaine sécurité. Mais parler d'un patrimoine financier d'un million d'euros à la retraite, c'est parler d'une partie extrêmement restreinte de la population Française : les 1% des plus riches des Français. Ce qui représente tout de même 750 000 personnes néanmoins.

Concrètement, comment faut-il s'y prendre pour terminer sa carrière avec un million de patrimoine ? Distingue-t-on un parcours obligé ?

Evidemment, il faut commencer tôt puisque plus on commence tôt, plus on capitalise tôt. En faisant un effort d'épargne dès 30 ou 35 ans et étaler cet effort sur 35 ou 40 ans permet bien entendu de se constituer une épargne plus importante qu'en commençant à 50 ans. D'autant plus qu'il y a à la fois l'aspect capital qu'on est prêt à mettre, mais également la capitalisation des revenus, d'intérêts et de dividendes qui viennent gonfler le patrimoine financier que nous évoquions plus tôt. De facto, si l'objectif c'est être indépendant financièrement des régimes par répartition, une fois à la retraite, il convient de commencer à capitaliser tôt. Où de jouer au loto.

Il y a effectivement plusieurs parcours possible. Le moins probable restant celui du jeu : une chance sur 116 millions de gagner à l'euro-million, par exemple. Mais il reste aussi possible de monter sa propre entreprise, son affaire, son business, et parvenir à le vendre plus d'un million d'euros (pour garder en tête le chiffre dont vous parlez). Le dernier chemin praticable étant celui de l'épargne, qui est cependant soumis aux aléas du risque, des marchés financiers, des rendements obligataires faibles… Aujourd'hui le processus est un plus long qu'il n'a pu l'être par le passé, quand les taux d'intérêts s'élevaient à 7 ou 8%. Même si le cours des actions progresse bien actuellement : elles ont pris 20% l'an passé. Sur le long terme, il vaut mieux jouer les actions que le placement obligataire, sachant qu'avec à la fois la valorisation du capital et les dividendes, logiquement les actions s'en sortent mieux que les produits de taux.

Le conseil simple mais efficace d'économiser le plus tôt possible est souvent donné (voir ici). Même si les systèmes de retraite ne sont pas les mêmes, cela marche-t-il également en France ? A quelles conditions ?

Aux Etats-Unis, on ouvre un plan retraite dès lors qu'on commence à travailler. Les régimes par répartitions américains sont faibles et donc quelqu'un qui veut avoir un bon niveau de retraite aux Etats-Unis est de toute façon forcé d'ouvrir un produit de retraite. Le plus tôt reste le mieux. La France faisait jusque récemment face à une autre logique. Jusqu'à maintenant, nous avions une bonne couverture via le régime par répartition, qui assurait un taux de remplacement de 58% (contre 20% aux Etats-Unis). De facto, il n'y avait pas besoin, ni le sentiment de nécessité, d'avoir un complément de retraite par capitalisation. Aujourd'hui ce sentiment évolue au fur et à mesure que le taux de remplacement baisse : ce complément d'épargne et ces ressources supplémentaires deviennent de plus en plus indispensables pour maintenir un niveau de vie décent une fois à la retraite.

En France, il y a plusieurs aspects : soit on a la chance d'être dans une entreprise qui a mis en place des logiques de retraites par capitalisation, et les salariés en bénéficient. C'est plutôt réservé aux grandes entreprises. Et dans les autres cas, il faut se le faire soi-même : il y a évidemment des contraintes notamment financières. Les revenus en France sont faibles, et par conséquent les possibilités d'épargnes ne sont pas infinies. Les ménages les plus modestes ont des difficultés à se constituer une épargne pour leur retraite.

Qu'en est-il de ceux qui n'ont pas pu prendre le temps d'économiser, plus jeunes ? Est-il possible de quitter le monde du travail avec un million en poche quand on commence à économiser aux alentours de 40 ans ?

Tout dépend des placements qu'on choisit de faire et sur quoi on mise. Si on choisit de jouer avec de l'obligation d'Etat rémunérée à 2%, ça sera bien évidemment difficile. Par définition, il faut prendre un peu de risque, ce qui veut dire jouer sur le plan des actions et accepter la possibilité d'avoir des mouvements d'accordéons, de yoyo et de passer parfois sous l'objectif voulu. Pour atténuer ces aspects, il faut savoir se diversifier. Je ne conseillerais à personne de tout miser sur une seule catégorie de support : il faut diversifier ses placements, ainsi que les zones géographiques pour bénéficier des croissances économiques associées. Aujourd'hui l'Asie va mal, les Etats-Unis vont mieux, c'est fluctuant.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (23)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Baskerville
- 28/03/2014 - 23:19
Fâché avec les chiffres
1% des Français (65 000 000), ça fait 750 000 ? Ah bon ? Et en 2013, le CAC 40 n'a pas "fait" 20% mais 17,99% exactement. Philippe, épargnez-nous les approximations.
zelectron
- 28/03/2014 - 19:37
jeu de dupe
"Combien il vous faut épargner aujourd'hui pour disposer à votre retraite d'un patrimoine d'un million d'euros" :
- au moins deux ou trois millions pour tenir compte de ce qu'on vous prélève au passage sans compter l'érosion monétaire ...
Tane06
- 28/03/2014 - 17:46
1 millions d'euros le rêve?
Le rêve c'est de disposer d'assez d'argent pour vivre sans travailler. Or, avec 1 million d'euros, avec les taux d'intérêts ridicules depuis des années, c'est loin d'être suffisant...1million est une barrière psychologique mais certainement pas la barrière de la vraie richesse. Un simple appartement à Paris ou sur la Côte d'Azur peut atteindre ce prix voir beaucoup plus...Rien à voir donc avec les fameux "10 millions de françs" dans les années 80 qui permettaient vraiment de vivre de son capital. Enfin,dans le moyen de se constituer un patrimoine, vous avez oublié les héritiers, il me semble