En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Reuters
Patrick Mennucci.
Tremblement de terre
Municipales : l'épicentre du séisme, c'est Marseille
Publié le 24 mars 2014
L’onde de choc a été ressentie dans toute la France. Mais c’est dans la cité phocéenne qu’elle a été la plus dévastatrice pour le PS.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’onde de choc a été ressentie dans toute la France. Mais c’est dans la cité phocéenne qu’elle a été la plus dévastatrice pour le PS.

Balayé, ridiculisé, terrassé, Patrick Mennucci à qui on promettait la ville ! Oubliés, humiliés, les Rois mages qui se rendaient en pèlerinage à Marseille, les bras chargés de cadeaux : Valls apportant la sécurité, Taubira, la justice, et Ayrault des millions ! Et qu’est devenue la pauvre Samia Ghali qui, arabe et donc non suspecte de racisme, avait eu le courage de dire qu’il fallait envoyer l’armée dans les quartiers nord de la ville ? C’est plus qu’un verdict, c’est une exécution. En tête, Jean-Claude Gaudin, suivi par le Front national, et Mennucci derrière.

On a voté comme ça à Marseille parce que les Marseillais n’en pouvaient plus d’entendre le bruit des rafales de kalachnikovs. Parce que le spectacle de cadavres carbonisés dans leur voiture les écœurait. Parce que le mensonge érigé en catéchisme politique les dégoûtait. Parce que, révoltés par la montée d’un islam radical, ils ne pouvaient que voter d’une façon radicale.

Toute le France – et pour les mêmes raisons – a voté comme Marseille. Un peu moins fort, certes, selon les endroits. Mais avec la même rage. Florange (pour ne citer qu’elle), cité ouvrière emblématique, a basculé à droite ! N’avait-on pas dit – ou laissé entendre – aux sidérurgistes de la ville qu’ils seraient peut-être sauvés ? N’avait-on pas dit – ou laissé entendre – la même chose à ceux de Goodyear et de Peugeot ? Mais on n’a pas entendu de cris, à peine des chuchotements, quand la France a découvert que 700 djihadistes français se battaient en Syrie. Il ne fallait pas, surtout pas, stigmatiser ceux qui pratiquent la même religion qu’eux.

Tous les ingrédients d’un désastre annoncé et mérité. Une punition. Marine Le Pen, qui fait, et pour cause, la une des médias, a deux pères. L’un biologique : il s’appelle Jean-Marie Le Pen. L’autre politique : il s’appelle François Hollande. Alors le Parti socialiste exsangue se réfugie dans la vitupération : un « parti fasciste et raciste », s’énerve Najat Vallaud-Belkacem. Comme une sorte de parasite sur le corps du pays… un ténia, ou une tique qui se nourrit sur la chair du cheval. Et ce cheval s’appelle François Hollande.

A lire du même auteur : Le gauchisme, maladie sénile du communisme, Benoît Rayski, (Atlantico éditions), 2013. Vous pouvez acheter ce livre sur Atlantico Editions.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
02.
Mais pourquoi les Français épargnent-ils une part non négligeable du pouvoir d’achat gagné ces derniers mois ?
03.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
04.
Automobile : des centaines de milliers de moteurs Renault suspectés de malfaçon
05.
Forte hausse des cleantechs. Bulle financière ou investissement d’or et déjà productif ?
06.
Tensions grandissantes en Algérie : Bouteflika n’est plus là, mais les généraux, si
07.
Petits scénarios alternatifs pour la fin du quinquennat Macron
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
05.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
06.
Mais que ferait l’UE face à une répétition de la grande crise 2008 ? Le sujet étrangement absent de la campagne des Européennes
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
04.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
05.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
06.
L'arrêt des soins de Vincent Lambert a débuté
Commentaires (42)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Ganesha
- 25/03/2014 - 16:28
Explications
Je vis bien loin de Marseille, et de ma vie, je n'y ai fait que deux courts séjours...
Mais la question m'intéresse !
Sur un plan montré à la télé, j'ai vu que la partie sud de la ville a voté en majorité pour l'UMP.
Sur les quatre arrondissements du Nord, censés regrouper les ''pauvres'', les deux situés géographiquement à gauche (nord-ouest), on voté majoritairement PS, tandis que les deux du nord-est, ont voté pour le front national.
D'après un autre site de discussions très connu, parmi les explications : il y aurait de petites cités pavillonnaires au milieu des barres HLM et leurs habitants auraient voté pour Marine.
Et il y aurait même des musulmans qui auraient voté FN pour protester contre le ''Mariage pour Tous'' !
Ravidelacreche
- 25/03/2014 - 11:04
Mennucci le petit Menne
Après avoir reçu une éducation religieuse auprès d'un clerc de la région, Menne veut se consacrer à Dieu. Son père, quant à lui, voulait qu'elle se mariât. Menne se réfugie chez son précepteur afin qu'il la consacrât, mais il l'encouragea à obéir à son père. Un ange apparut et posa un voile sur la tête de la jeune vierge ; après cela, le père de Menne ne s'opposa plus à ce qu'elle devienne religieuse. Elle aurait vécu recluse entre Poussay et Puzieux.
anakyn
- 25/03/2014 - 10:43
"le spectacle de cadavres carbonisés dans leur voiture
les écœure"
J'en doute ! Beaucoup de Marseillais (du moins les honnêtes gens) se foutent éperdument des massacres entre trafiquants de drogue et autres maffieux !
Ils se disent pour beaucoup que ça en fait en moins à nourrir avec les allocs ! Si seulement, les familles des trafiquants en question pouvaient aussi foutre le camp et laisser Marseille aux Marseillais !

Voila pourquoi Mennucci et sa bande de limaces ont été battus en brèche par la FN et par Gaudin (lequel il faut bien le souligner doit palper quelques billets en échange d'une certaine tranquillité personnelle) !