En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

04.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

05.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

06.

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Et le gagnant est...

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

ça vient d'être publié
décryptage > Environnement
Alimentation

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

il y a 9 min 3 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un long moment de silence" de Paul Colize : les destins croisés d’un homme d’aujourd’hui qui enquête sur la mort mystérieuse de son père, lors de l’attentat du Caire en 1954

il y a 12 heures 2 min
light > Insolite
Pouvoir de l'amitié
Aventoft : l'amitié ne connaît pas de frontières pour Inga Rasmussen et Karsten Tüchsen Hansen, malgré le confinement
il y a 12 heures 55 min
pépites > Justice
Charlie Hebdo et Hyper Cacher
Le procès des attentats de janvier 2015 va se dérouler du 2 septembre au 10 novembre 2020
il y a 14 heures 59 min
pépites > Economie
ISF ?
Gérald Darmanin lance "un appel à la solidarité nationale" pour aider les entreprises
il y a 15 heures 55 min
light > Media
Disparition
Mort du journaliste Pierre Bénichou à l'âge de 82 ans
il y a 17 heures 57 min
décryptage > Santé
Résultats prometteurs

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

il y a 19 heures 29 min
décryptage > Politique
Cohésion

Covid-19 : unité nationale où es-tu ?

il y a 21 heures 21 min
décryptage > France
Ils sont nombreux à être malades

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

il y a 22 heures 4 min
décryptage > Economie
Bulletin

Coronavirus : petit bilan des mesures d’aides aux entreprises et aux salariés

il y a 22 heures 34 min
light > Sport
Vive émotion
Coronavirus : mort de Pape Diouf, l'ancien président de l'OM, à l'âge de 68 ans
il y a 9 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Terra Incognita : une histoire de l’ignorance" de Alain Corbin : récit des incroyables erreurs sur les secrets de notre planète bleue, stimulant !

il y a 12 heures 24 min
light > Media
Pédagogie et mobilisation
Edouard Philippe va participer à une émission spéciale sur le coronavirus dans la soirée du jeudi 2 avril sur TF1 et LCI
il y a 13 heures 53 min
pépites > Politique
Suivi de la crise du Covid-19
Mission d’information parlementaire : Edouard Philippe sera auditionné mercredi
il y a 15 heures 32 min
pépites > France
Alimentation
25% des marchés alimentaires vont pouvoir rouvrir en France
il y a 16 heures 50 min
pépites > Politique
"Souveraineté nationale et européenne"
Coronavirus : Emmanuel Macron annonce la production de millions de masques et promet une "indépendance pleine et entière" de la France
il y a 18 heures 30 min
pépite vidéo > Politique
Combattre le virus
Hongrie : Viktor Orbán obtient les pleins pouvoirs pour lutter plus efficacement contre le Covid-19
il y a 19 heures 46 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Pour une nouvelle gouvernance mondiale

il y a 21 heures 50 min
décryptage > Politique
Schtroumpfs paresseux

Et si les accusateurs du libéralisme essayaient d’abord de comprendre ce dont ils parlent

il y a 22 heures 19 min
décryptage > Politique
Rupture douloureuse

Petit historique des catastrophes politiques vécues par la droite à chaque fois qu’elle a divorcé du libéralisme

il y a 22 heures 52 min
© Reuters
Les réalisateurs Daniel Costelle et Isabelle Clarke recréent les images de la Grande Guerre en couleurs et avec le son.
© Reuters
Les réalisateurs Daniel Costelle et Isabelle Clarke recréent les images de la Grande Guerre en couleurs et avec le son.
Renaissance en couleurs

Apocalypse, la Première Guerre mondiale : comment la couleur et le son font revivre la Grande Guerre

Publié le 18 mars 2014
Avec
Après une première série de documentaires sur la Seconde Guerre mondiale, les réalisateurs Daniel Costelle et Isabelle Clarke recréent les images de la Grande Guerre en couleurs et avec le son.
Daniel Costelle, historien et écrivain, et Isabelle Clarke, réalisatrice, ont signé quelques-uns des très grands documentaires historiques de ces dernières années "Eva Braun, dans l’intimité d’Hitler", "Les Ailes des héros", "Lindbergh, l’aigle...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Daniel Costelle, historien et écrivain, et Isabelle Clarke, réalisatrice, ont signé quelques-uns des très grands documentaires historiques de ces dernières années "Eva Braun, dans l’intimité d’Hitler", "Les Ailes des héros", "Lindbergh, l’aigle...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après une première série de documentaires sur la Seconde Guerre mondiale, les réalisateurs Daniel Costelle et Isabelle Clarke recréent les images de la Grande Guerre en couleurs et avec le son.
Avec

Atlantico : La série "Apocalypse", consacrée à la Seconde Guerre mondiale, vue par plus de 300 millions de personnes à travers le monde, revient mardi 18 mars à 20h45 sur France 2. Cinq épisodes qui s'intéresseront, cette fois-ci, à la Première Guerre mondiale. En quoi cette série de documentaires est exceptionnelle ?

Daniel Costelle : Il s'agit des chiffres officiels, d'après nos calculs, en fait, nous ne sommes pas loin du milliard de personnes ayant vu les documentaires, depuis 5 ans, diffusés dans 165 pays. Je ne vois pas ce qu'il peut y avoir de plus exceptionnel ! C'est la série de documentaires la plus vue dans le monde entier. Elle a été réalisée avec des documents d'archives cinématographiques de films d'époque, entièrement remis en couleurs avec un son extraordinaire. Notre volonté est de montrer toutes les guerres du siècle, sous le nom méritant d'"Apocalypse" : La Première Guerre mondiale, Hitler, Staline, la Seconde Guerre mondiale et la Guerre froide.

Pourquoi avoir choisit de présenter les guerres mondiales sous cette forme ? En quoi la couleur et le son change la perception du téléspectateur ? Comment avez-vous obtenu ces films ?

Daniel Costelle : Je crois que la couleur est absolument essentielle parce qu'elle est un élément historique. La couleur c'est la vie, et je pense qu'elle est absolument indispensable pour raconter l'Histoire. Depuis 2009, avec la diffusion de la série sur la Seconde Guerre mondiale, plus de quarante films ont été mis en couleurs de cette manière. Au fond le noir et blanc, c'est comme de la poussière, nous voulons donner de la lumière à ces images. Il ne s'agit pas seulement de couleurs, mais aussi de restauration.

Nous avons récupéré des documents de différentes cinémathèques d'Etats, privées, ou encore militaires. Mais après le succès de la première série, nous avons eu accès à beaucoup de sources. Nous avions 500 heures d'images en tout, pour faire 5h de programmes, un travail qui nous a pris 2 ans et demi, supervisé par de nombreux historiens pour nous empêcher de faire la moindre erreur.

Isabelle Clarke : Aujourd'hui, les images en noir et blanc et muettes sont réservées aux chercheurs et restent dans les cinémathèques malheureusement. Le noir et blanc crée une sorte de distance. Maintenant, pour raconter l'histoire au plus grand nombre, il faut la rendre vivante. C'est que nous cherchons : raconter la vérité à travers ces images. Pour leurs insufflées une nouvelle vie, et pour transmettre : il faut du son et il faut de la couleur. Nous en avons besoin pour s'approprier notre histoire.

Ce qui nous intéresse ce sont les rushs, c'est-à-dire les images sorties de la pellicule de la caméra. Sur une séquence, on peut faire appel à deux ou trois fonds différents pour la monter. Nous n'avons pas récolté 500 heures de films, mais 500 heures d'images.

Quel impact a eu les premiers documentaires ? Ont-ils permis une certaine prise de conscience et qu'attendez-vous de celui-ci ?

Daniel Costelle : Nous ne sommes pas là pour dire que la guerre est affreuse, ce que nous voulons c'est d'abord faire des films qui soient de grands spectacles. S'il y a un message, il doit passer par le fait que les gens apprennent quelque chose et vivent une expérience historique. Je crois que le public est passionné d'histoire, et nous leur donnons là une histoire vivante et colorée. Nous ne sommes pas là dans un esprit moralisateur, mais bien sûr si certains comprennent que la guerre est une chose épouvantable, nous aurons attend notre but aussi.

Isabelle Clarke : 75 millions d'êtres humains ont été mobilisés dans cette guerre. Nous racontons cette guerre, avec un point de vue inconnu. Les Français ont plutôt l'impression qu'elle s'est déroulée au Nord de la France, et là nous racontons une guerre mondiale. Et nous avons choisis des citations personnelles pour rendre hommage à ces hommes morts sur le front. Ils n'avaient pas le choix, il fallait y aller. Je crois qu'il y a beaucoup de compassion dans ces films, grâce à des images amateurs d'époque que nous avons trouvées. Les gens vont découvrir une société et une mentalité d'époque. Je pense que nous ne pouvons pas figer la guerre de 14 dans une image, elle a constamment évolué, elle a duré quatre ans. Et, j'ai l'espoir que la culture et l'histoire soient l'antidote à une forme de violence.

Propos recueillis par Marie Deghetto

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

04.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

05.

Coronavirus : ces cadavres dans le placard qui gênent la Chine dans son offensive de charme

06.

Coronavirus : 26% des Français pensent qu’il s’agit d’un complot !

07.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Et le gagnant est...

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

06.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

01.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

02.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

05.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
yavekapa
- 19/03/2014 - 10:58
des millions de morts, de handicapés, de souffrances
tout ça pour en arriver à la faillite morale et financière de la France !!!!
Quelle honte !!!!
mich2pains
- 19/03/2014 - 09:27
Bonne question "LENNART" (16:52) !
Je ne crois pas que l'on nous montre TOUS les profiteurs de cette grande guerre , en train de festoyer à Paris , champagne à la main !
On sait tous qu'ils existaient , ces profiteurs de guerre , ces "exemptés-du front " mais ça n'est pas politiquement correct de les conserver dans nos archives .
Ceci vaut pour la 1ère comme pour la 2ème Guerre Mondiale .
Aux officiers supérieurs , ajoutons la quasi totalité de la presse française , sans oublier bon nombre de nos " Z'ARTISTES " , jamais trop éloignés du champagne et du caviar !
Combien avons-nous eu de Sacha GUITRY , de Jean-Pierre AUMONT , de Ray VENTURA , de Jean GABIN et d' ARLETTY , elle qui avoua publiquement que :
---" Mon cœur est à la France , mais mon CUL est international "(sic) !
Bref , ce que l'on appela " La Guerre en Dentelles " ..............laquelle exclut toujours la piétaille !
Lennart
- 18/03/2014 - 16:52
Verras t'on ces officiers
qui faisaient la fête à Paris pendant que des gosses agonisaient dans les tranchées, ordonnant le lendemain l'esprit encore embué d'alcool de reprendre tel butte ou tel village pas vraiment stratégique mais seulement pour leur "honneur".