En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne

04.

Nous aurons la Chine de nos mérites

05.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

06.

La Turquie, un enjeu existentiel pour l'Europe et pour le monde arabo-musulman

07.

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

05.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

06.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

ça vient d'être publié
pépites > International
Poudrière
Violents affrontements au Haut-Karabakh : l'Arménie et l’Azerbaïdjan au bord de la guerre
il y a 11 heures 53 min
pépites > International
Etats-Unis
Cour suprême : Donald Trump nomme Amy Coney Barrett
il y a 13 heures 14 min
décryptage > International
Suprêmement explosif

Trump a nommé à la Cour suprême une juge extrêmement conservatrice : normal, les États-Unis sont le pays des extrêmes

il y a 15 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Tel est sur toi le sceau de ma haine, ou les possédés

il y a 16 heures 51 min
décryptage > Economie
Business

Bourse : les nouveaux gagnants et perdants post-Covid

il y a 17 heures 9 min
décryptage > International
Géopolitique

La Turquie, un enjeu existentiel pour l'Europe et pour le monde arabo-musulman

il y a 17 heures 25 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Poser des plaques de verre sur la banquise pourrait-il sauver les glaces de l’Arctique ?
il y a 17 heures 45 min
décryptage > Société
La responsabilité du gouvernement… et la nôtre...

Covid-19 : à quelles libertés sommes-nous réellement prêts à renoncer pour enrayer l'épidémie ?

il y a 18 heures 14 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces soutiens vitaux au quotidien pour les personnes âgées et dont la France aura cruellement besoin face au vieillissement de la population

il y a 19 heures 38 min
décryptage > Politique
Il a lu attentivement le Coran

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

il y a 19 heures 38 min
pépites > Economie
Votation
Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne
il y a 12 heures 41 min
pépites > International
Crise
Bélarus : Loukachenko "doit partir", affirme Emmanuel Macron
il y a 13 heures 51 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Débris spatiaux : la Station spatiale a évité la catastrophe pour la 3e fois cette année ; Un détecteur de vie extraterrestre qui tient dans une boîte à chaussures !
il y a 15 heures 25 min
décryptage > Politique
Biographie

Louis Hausalter : "L'histoire de Marion Maréchal éclaire l’état de décomposition et de recomposition du paysage politique"

il y a 17 heures 1 min
décryptage > International
Relever le nez du guidon

Nous aurons la Chine de nos mérites

il y a 17 heures 16 min
décryptage > Politique
Claque en vue

Sénatoriales : petit panorama des enjeux à surveiller

il y a 17 heures 31 min
décryptage > Science
Inventées ou découvertes ?

Mais au fait, c'est quoi les maths ? Et la petite question candide posée par une ado sur Tik Tok déclencha un grand débat entre scientifiques et philosophes

il y a 17 heures 55 min
décryptage > Economie
Pensée magique

Relance made in France : les impasses du techno-colbertisme

il y a 18 heures 21 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

il y a 19 heures 38 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron où l'art de la mondialisation heureuse

il y a 19 heures 38 min
© Reuters
Une semaine après la disparition de l'avion de Malaysia Airlines, le mystère n'est pas encore résolu.
© Reuters
Une semaine après la disparition de l'avion de Malaysia Airlines, le mystère n'est pas encore résolu.
L'angoisse

Ce que notre obsession pour la disparition du vol 370 dit des difficultés de notre cerveau à accepter les mystères non résolus

Publié le 15 mars 2014
Une situation qui reste inexpliquée génère a priori plus de peurs et d'obsessions qu'une nouvelle terrible – même plus grave – mais clairement établie et sans zone d'ombre. A croire que le cerveau humain déteste plus l'inconnu que le tragique.
Alain Sautereau Sautereaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Sauteraud est psychiatre, spécialiste du  deuil et du trouble obsessionnel-compulsif. Il a écrit Comprendre et soigner les troubles obsessionnels compulsifs et Vivre après ta mort, psychologie du deuil, aux éditions Odile Jacob.  Il participe au...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une situation qui reste inexpliquée génère a priori plus de peurs et d'obsessions qu'une nouvelle terrible – même plus grave – mais clairement établie et sans zone d'ombre. A croire que le cerveau humain déteste plus l'inconnu que le tragique.

Atlantico : Une semaine après la disparition de l'avion de Malaysia Airlines, le mystère n'est pas encore résolu. Résultat : on parle beaucoup plus dans les médias de ce cas que d'autres crash qui seraient tout autant meurtriers. Quels sont les mécanismes cérébraux ou psychologiques qui rendent le mystère irrésolu si obsédant ?

Alain Sauteraud : Je ne peux pas vous répondre sur les mécanismes cérébraux mais sur les mécanismes psychologiques. L’homme ne supporte rien moins que l’aléatoire, l’imprévisible et le mystère (en ce qui concerne les mauvaises nouvelles) On est beaucoup moins exigeant sur les bonnes nouvelles ("pourquoi ai-je réussi ce concours alors qu’il y avait si peu de places ?"). Un accident sans explication est beaucoup plus inquiétant qu’un accident dont la cause connue parce que par définition on ne peut pas corriger l’erreur.

Existe-t-il des profils psychologiques plus sensibles que d'autres à l'angoisse ou à la confusion face aux questions restant sans réponses ? Sommes-nous tous égaux devant l'inexpliqué ?

Tout à fait, nous sommes très inégaux face à l’incertitude. Deux fonctions psychologiques gèrent l’incertitude : l’obsessionnalité qui concerne les dangers que l’on peut provoquer (ex. "commettre une erreur") et le souci (ex. "et si cet avion qui a l’air en bon état de marche était en fait dangereux ?"). Ces deux fonctions entraînent des comportements de vérification pour l’obsessionnalité et d’hyperéveil à l’affut des dangers potentiels pour le souci

Les évolutions technologiques qui permettent de localiser de plus en plus en temps réel un objet ou une personne nous rendent-elles encore plus angoissés quand justement elles ne parviennent pas à résoudre un mystère ? Devenons-nous intolérants qu'avant face à ce que l'on ne comprend pas ?

Non, elles repoussent seulement les limites du mystère, les fonctions psychologiques restent les mêmes. En effet, si les évolutions technologiques devaient avoir un impact, alors on pourrait penser que l'homo sapiens deviendrait de plus en plus anxieux, ou que le niveau d'anxiété changerait selon l'endroit où l'on vit. Or ce n'est pas vrai. Dans tous les pays, les niveaux d'anxiété sont similaires quel que soit le niveau de vie (sauf, très ponctuellement, en cas de déclenchement d'une crise grave).

Quel est selon vous la part de la responsabilité des médias dans la perception des événements inexpliqués ? Les médias en parlent-ils car cela nous angoisse, ou cela nous angoisse-t-il du fait du traitement médiatique ?

C’est en réalité un cercle vicieux. Les médias en parlent parce que cela intéresse les gens (l’inexpliqué et le mystère) et l’effet de zoom des medias fait croire en une fréquence élevée de ces phénomènes inexpliqués alors qu’ils sont rarissimes. Les médias focalisent certes sur le sujet, mais il n'est pas choisi au hasard. Il existe, et ce ne sont pas les médias qui ont provoqué ce qui est arrivé à cet avion.

Les médias ont un effet "dépressogène" sur les individus en focalisant sur les mauvaises nouvelles ; des études ont montré qu'une personne écoutant quatre heures par jour les actualités sera plus déprimé qu'une personne ne les écoutant que très brièvement. Mais les médias n'ont pas le pouvoir de créer le sentiment d'anxiété face aux événements inexpliqués.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
En savoir plus
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
cloette
- 16/03/2014 - 08:21
comprendre l'inexpliqué
n'est pas une obsession, c'est un réflexe tout à fait normal à moins d'être un abruti !
porticcio
- 15/03/2014 - 16:13
Précision pour ne stresser personne, quoique
Bien entendu, on se gardera de confondre le pédalo Hollande (qui va vers le mur) mu par un groupe ministériel de fieffés amateurs avec le péDalloz Sarkozy actionné lui par moult juges et avocats qui, avouons-le, eux ne pédalent pas toujours dans le même sens.
ignace
- 15/03/2014 - 15:59
cette obsession est surtout entretenue par les medias
bourrage de crane continu, sur Internet, TV, journaux