En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

03.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

04.

Villes fermées et quarantaine : ce qui pourrait (ou pas) se passer en France en cas de pandémie aigüe

05.

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

06.

Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris

07.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

01.

Le violoniste français du grand orchestre du Web

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Santé
Prévention
Trois premiers cas du coronavirus en France : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Agnès Buzyn
il y a 2 heures 56 min
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 4 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La jungle des océans. Crimes impunis, esclavage, ultraviolence, pêche illégale" de Ian Urbina : enquête percutante sur les mauvaises pratiques en mer

il y a 7 heures 26 min
light > Insolite
Psychose ?
Coronavirus : le jeu vidéo "Plague Inc." rencontre un franc succès
il y a 8 heures 33 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la souris fait un sourire et quand le soleil fait sa ronde : c’est l’actualité des montres garantie sans coronavirus
il y a 9 heures 33 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les chrétiens d'Afrique subsaharienne menacés par le terrorisme islamiste
il y a 11 heures 59 min
décryptage > Politique
Objectif 2022 ?

Ségolène Royal ou le retour d’un fervent désir d’avenir (personnel)

il y a 13 heures 54 min
décryptage > Economie
C'est gonflé quand même…

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

il y a 14 heures 44 min
décryptage > Economie
Revue stratégique

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

il y a 15 heures 44 min
décryptage > France
Pression

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

il y a 16 heures 17 min
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 3 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"En couple (situation provisoire)" : un an après, la pièce à succès de Jean-Michel Ribes retrouve le haut de l'affiche

il y a 7 heures 17 min
pépites > Politique
Violence
Elections municipales : la permanence de l'ancien candidat Pierre-Yves Bournazel a été vandalisée
il y a 8 heures 40 sec
pépite vidéo > Santé
Grands moyens
Lutte contre le coronavirus : la Chine va construire un hôpital en dix jours afin de faire face à l'épidémie
il y a 9 heures 16 min
pépites > Faits divers
Enquête en cours
Plusieurs morts dans une fusillade en Allemagne à Rot am See
il y a 10 heures 8 min
pépites > Politique
Confidences du chef de l'Etat
Violences en France, communautarisme, islam : Emmanuel Macron se confie aux médias après son déplacement en Israël
il y a 12 heures 50 min
décryptage > Economie
Entreprises menacées par le virus ?

Wuhan, la plus connectée à la France des villes chinoises

il y a 14 heures 24 min
décryptage > Politique
Revanche de la Ligue ?

Matteo Salvini, chronique d’un retour annoncé

il y a 14 heures 57 min
décryptage > Politique
Echiquier politique

Mais que prépare pour 2022 le "bordel" politique sans précédent des municipales ?

il y a 16 heures 3 min
décryptage > High-tech
Intrusion malveillante et vol de données

Comment protéger votre smartphone d’un piratage à la Jeff Bezos

il y a 16 heures 40 min
Santé publique

Et vous, vous grignotez entre les repas ?

Publié le 22 mai 2011
Une étude a lancé un grand recrutement de 250 000 volontaires afin d’étudier nos rythmes alimentaires. Sur le premier échantillon de 180 000 inscrits, les chercheurs pointent d’un doigt accusateur les 61% de consommateurs qui grignotent entre les principaux repas de la journée. A tort ?
Nathalie Hutter-Lardeau est nutritionniste diplômée d'Etat, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.Parmi eux La True Food aux Editions du Moment,  dans lequel elle explique comment déguster ses produits préférés en toute lucidité101 restos, 0 kilo,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Hutter-Lardeau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Hutter-Lardeau est nutritionniste diplômée d'Etat, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.Parmi eux La True Food aux Editions du Moment,  dans lequel elle explique comment déguster ses produits préférés en toute lucidité101 restos, 0 kilo,...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude a lancé un grand recrutement de 250 000 volontaires afin d’étudier nos rythmes alimentaires. Sur le premier échantillon de 180 000 inscrits, les chercheurs pointent d’un doigt accusateur les 61% de consommateurs qui grignotent entre les principaux repas de la journée. A tort ?

Faut-il interdire le grignotage ? Oui si l’on s’en tient aux premiers résultats de l’étude NutriNet-Santé. Trop gras. Trop sucré. Le grignotage a tout mauvais. Le consommateur est prié de rentrer dans le rang : manger comme sa Maman et la tradition française le lui ont appris, trois repas principaux équilibrés par jour et basta. Sage comme une souris en cage.

Dans nombre d’autres pays, notamment en Asie, la norme sociale de la prise alimentaire est différente de la nôtre. Certains multiplient les petites prises alimentaires, jusqu’à 7 ou 8 fois tout au long de la journée, sans forcément le payer sur la balance.

Gérer au lieu d’interdire !

Faut-il avoir l’esprit mal tourné pour être gênée que cette étude tombe aussi vite dans l’ornière de l’interdit ? Sauf votre respect, messieurs les chercheurs, les pauvres consommateurs ont, dans la vraie vie, mille et une raisons de céder à la tentation du grignotage : petit déjeuner sauté, glycémie en chute libre, déjeuner raté, ennui, stress, soucis quotidiens, Nutella des enfants, apéro de potes, canapé-télé, dîner à pas d’heure, sommeil introuvable...

Tenir compte de cette réalité quotidienne et l’intégrer à une bonne gestion des apports alimentaires me semble plus productif qu’un interdit intenable.

Grignotage ou tropgnotage ?

Mais de quoi parle-t-on ? Pas du grignotage. Plutôt d’une complusion. D’un dérèglement généralisé de la sensation de faim qui incite à se remplir la panse à n’importe quelle heure. Du réconfort facile mais éphémère de la nourriture avalée machinalement. De tout ce qui vient s’ajouter aux principaux repas de la journée, faisant exploser le forfait des apports caloriques quotidiens. Ce que j’appelle le tropgnotage.

Je préfère inviter le consommateur en surpoids à se demander ce qui le rend justement insatiable. Renouer avec la juste sensation de satiété est le premier pas dans le rééquilibrage alimentaire. Cela peut très bien passer par un fractionnement de la prise alimentaire que cette étude condamne indistinctement en tant que grignotage.

Je plaide pour un grignotage judicieux et bien dosé, qui peut devenir un outil sympa de gestion d’une alimentation quotidienne justement dégagée des impératifs horaires et de la pression sociale : sauter le petit déjeuner parce qu’on est trop stressés ou trop pressés, mais s’accorder un en-cas à 11 heures, faire un déjeuner léger sur le pouce et prévoir un petit goûter sympa avec les enfants à 17 heures. Se donner un objectif équilibre sur les quantités à répartir dans la journée et la qualité de ces grignotages plutôt que sur les horaires des repas.

Des souris et des hommes

Je préfère de loin convaincre le consommateur de s’offrir un grignotage sucré à 40 calories/100g qui lui apportera la douce satiété du plaisir comblé, plutôt que de se limiter à une prétendue salade minceur assaisonnée à 100 calories la cuillerée d’huile qui le laissera sur sa faim et prêt à tous les désordres du tropgnotage.

Non aux modèles tout faits et aux chercheurs qui nous prennent pour des souris de laboratoire ! Manger fait partie de la vie. L’équilibre alimentaire aussi. Le succès d’un rééquilibrage est beaucoup plus assuré quand le grignotage et le plaisir y ont leur juste place.

Se dire aussi que plus les souris grignotent, plus elles gigotent et se dépensent. Vive le grignotage en mode actif s’il est une raison de plus de gigoter, de s’activer, de se bouger !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

03.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

04.

Villes fermées et quarantaine : ce qui pourrait (ou pas) se passer en France en cas de pandémie aigüe

05.

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

06.

Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme trois premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris

07.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

01.

Le violoniste français du grand orchestre du Web

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

04.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires