En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 2 heures 37 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 3 heures 57 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 5 heures 12 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 5 heures 49 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 8 heures 8 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 8 heures 55 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 9 heures 37 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 10 heures 17 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 10 heures 19 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 10 heures 19 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 3 heures 23 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 4 heures 32 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 5 heures 39 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 7 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 8 heures 46 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 9 heures 9 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 9 heures 52 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 10 heures 17 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 10 heures 19 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 10 heures 20 min
© Reuters
Bouygues Telecom veut céder son réseau mobile à Free, sous réserve d'un accord de fusion avec SFR.
© Reuters
Bouygues Telecom veut céder son réseau mobile à Free, sous réserve d'un accord de fusion avec SFR.
Réseaux étrangers

Quelles conséquences la concentration des opérateurs mobiles étrangers a-t-elle eu pour leurs clients ?

Publié le 11 mars 2014
Bouygues Telecom veut céder son réseau mobile à Free, sous réserve d'un accord de fusion avec SFR. Une situation exceptionnelle en France, alors que d'autres pays ont passé cette étape depuis longtemps.
Laurent Benzoni est un économiste français, spécialiste de d’économie industrielle, de la concurrence et d’économie numérique. Il est professeur d’Economie à l’Université Panthéon-Assas (Paris ) et associé fondateur de Tera Consultants, un cabinet de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Benzoni
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Benzoni est un économiste français, spécialiste de d’économie industrielle, de la concurrence et d’économie numérique. Il est professeur d’Economie à l’Université Panthéon-Assas (Paris ) et associé fondateur de Tera Consultants, un cabinet de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bouygues Telecom veut céder son réseau mobile à Free, sous réserve d'un accord de fusion avec SFR. Une situation exceptionnelle en France, alors que d'autres pays ont passé cette étape depuis longtemps.

Atlantico : En Allemagne, depuis la fusion annoncée des opérateurs E-Plus (KPN) et O2 (filiale de l’espagnol Telefonica en Allemagne), respectivement numéro 3 et numéro 4 du marché du mobile outre-Rhin. La nouvelle entité permettra de consolider un marché allemand partagé entre quatre gros acteurs, menés par les poids lourds Deutsche Telekom et Vodafone. Quel impact aurait cette fusion allemande sur le reste du marché européen ?

Laurent Benzoni : Aujourd’hui, la commission européenne regarde de très près le dossier parce que l'Allemagne passe de quatre acteurs historiques à trois. La dynamique du marché allemand est très particulière. Ils avaient distribué six licences de troisième génération, dont une à France Telecom, une à Telefonica, et deux autres avaient payé, mais n’avaient pas déployé de réseaux, et ont rendu leur licences après avoir payé plusieurs milliards pour l’obtenir. L’Allemagne s’est donc retrouvée avec ses quatre opérateurs historiques. La troisième génération ne s’est traduit quant à elle par aucune entrée. Actuellement deux opérateurs historiques cherchent à fusionner sans qu’il y ait menace d’entrée d’un troisième.La commission européenne regarde de très près le dossier parce qu’on passe de quatre acteurs historiques à trois. C’est un cas nouveau et l’Allemagne n’est pas.

La Grande Bretagne est passée de cinq à quatre opérateurs, l’Autriche est passée de cinq à quatre et de quatre à trois, le Danemark également. On observe qu’un marché à quatre dans les configurations des marchés européens, c’est un marché difficilement soutenable à long terme. A cause des coûts fixes d’un opérateur de réseau : dans les réseaux mobiles il y a un renouvellement constant des générations techniques, c'est-à-dire la 3G. Les réseaux ont à peine terminé d’être finalisé en déploiement pour des durées de 15 à 20 ans, qu’on introduit déjà la 4G. Et ce n’est pas fini, la Grande Bretagne et l’Allemagne annonce déjà le développement de la cinquième génération. Quand on tient les prix à quatre trop bas, on n’arrive pas à les rembourser : les opérateurs perdent en rentabilité et en cache lots, servant principalement à réinvestir.

Le Portugal pourrait fournir un cas d’école intéressant dans l'hypothèse où Vivendi choisirait Numericable pour racheter SFR. En janvier 2013, Lisbonne a autorisé la fusion de l’opérateur mobile Optimus avec le câblo-opérateur Zon. La nouvelle entité est ainsi devenue le deuxième opérateur télécoms du pays derrière Portugal Telecom. Un an après quels sont les impacts positifs et négatifs sur les clients ?

Il n’y a pas eu de modifications substantielles du niveau des prix, ni à la hausse ni à la baisse, en l’occurrence parce que les actifs étaient complémentaires.

De plus petits marchés, comme l'Autriche et l'Irlande, ont déjà mis en place leur consolidation et sont passés de quatre à trois opérateurs. Comment les prix ont-ils évolué pour les clients de ces pays ?

L’Autriche est un cas intéressant. La guerre des prix avaient été terrible en Autriche, raison pour laquelle Orange est sorti du pays, faute d’espoir de rentabilisation des investissements réalisés, ils ont donc vendu à l’opérateur chinois 3 (créateur d’Orange revendu à France Telecom). En ce qui concerne les augmentations de prix, il ne faut pas confondre l’Arpu (revenu par utilisateur) et le prix (ce qu’on paye à la minute). L’Arpu c’est le chiffre d’affaires de l’opérateur divisé par le nombre d’abonnés : c’est ce qu’on facture en moyenne à l’abonné, il peut donc augmenter alors même que les prix baissent. Donc le suivi des prix est très complexe. Exemple avec Free : vous avez tout un ensemble de menus pour l’Internet haut débit. Le menu le plus haut de gamme coûte 36 euros, vous avez pour 1,90 euros de plus la télévision alors qu’avant c’était gratuit, pour 5 euros le mobile, et la freebox. Il y a du plus, donc cela justifie des prix plus élevés et donc une facture plus élevée. Bref, on ne sait pas vraiment si c’est moins cher…


La position de Bruxelles en la matière est paradoxale : d’un côté, l’exécutif européen souhaite une diminution du nombre d’acteurs et l’émergence de groupes télécoms transnationaux ; de l’autre, la Commission n’est pas prête à accepter facilement les fusions-acquisitions dans ce secteur au nom de la concurrence. Peut-on imaginer une européanisation de la téléphonie mobile ?

La commission européenne rêve depuis 30 ans de pouvoir attribuer elles mêmes des licences hertziennes. Et depuis 30 ans les Etats lui répondent que les fréquences c’est leur domaine public, leurs recettes, leurs moyens, etc. L’Europe essaie donc de revenir par la création d’un grand marché intérieur, c’est le roaming. Quand vous allez à l’étranger avec un mobile français, vous payez un tarif particulier parce que vous êtes accueilli par un opérateur qui n’est pas le vôtre sur son réseau. C’est cher parce que l’opérateur étranger fait payer cher votre opérateur national. La commission européenne dit que faire payer l’usage de ces réseaux à un tiers européen est non justifié, donc elle veut que les tarifs pratiqués par un opérateur pour une utilisation de son réseau soit les mêmes qu’il pratique pour ses clients. Elle veut créer un grand marché des européens abonnés qui bougent dans l’espace européen sans surtaxes.

Un autre effet pervers d'une concentration entre opérateurs est la suppression d'emploi. C'est la face cachée du modèle américain qui, en 10 ans et après de multiples concentrations, a détruit 500 000 emplois dans le secteur. La France peut-elle éviter cette situation ?

Tout dépend des engagements que vont prendre les opérateurs. Aux États-Unis, il n’y a pas d’engagements sur le maintien de l’emploi, ce n’est pas au centre des débats de la concurrence, ce n’est pas le même contexte. En France on a une sensibilité beaucoup plus forte vis-à-vis de l’emploi. Les américains ne tournent à 10% de chômage structurel, ils sont à 5%. Il faut savoir que c’est un critère systématiquement indiqué dans les attributions de licences pour les opérateurs mobiles. Ce qui fait qu’en France, nous n’avons pas d’attribution de licence mobile aux enchères. Les opérateurs doivent respecter les critères de la couverture, de l’aménagement du territoire, de l’emploi de l’investissement, des prix, de la qualité du service.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Baskerville
- 11/03/2014 - 09:06
Allô ?
Deuxième paragraphe : les opérateurs perdent en cache lots ?! En cachalots ? Ou en cash-flow ? Allô ? Y a-t-il quelqu'un pour relire ?