En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
ça vient d'être publié
light > Insolite
L'or sur
Voici un mystérieux masque d'or pour se protéger de la Covid-19
il y a 5 heures 28 min
pépites > Sport
Respect piloté
Des pilotes posent un genou à terre avant le départ du grand prix d'Autriche
il y a 6 heures 49 min
pépites > France
Un incendie pas encore éteint
Pour la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France la crise a été gérée sans prise en compte de principes fondamentaux
il y a 7 heures 28 min
pépites > Education
Médaille en chocolat
Dans certaines académies, on félicite les enseignants avec des badges
il y a 8 heures 30 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »
il y a 11 heures 51 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

il y a 11 heures 54 min
décryptage > Environnement
"Grandes villes vertes"

Ecologie et économie sont-ils compatibles ?

il y a 12 heures 11 min
décryptage > Politique
Un vélo nommé problème

Aurelien Véron : « La politique anti-voitures d’Anne Hidalgo est extrême et quasi sectaire »

il y a 12 heures 25 min
décryptage > Santé
Téléphonie addictive

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

il y a 13 heures 8 min
décryptage > International
De l'eau dans le gaz

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

il y a 13 heures 49 min
pépites > International
Il y a toujours pire ailleurs
L'Angleterre réouvre les pubs dans la cacophonie générale
il y a 6 heures 1 min
pépites > Politique
Speedy Castex
À peine arrivé à Matignon, Jean Castex veut "aller vite"
il y a 7 heures 8 min
light > Insolite
La revanche des singes
En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville
il y a 7 heures 47 min
pépite vidéo > Media
ONPC c'est fini
ONPC touche à sa fin, voici le best-of des clashs de l'émission
il y a 11 heures 21 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les leçons du combat d’une urgentiste contre le coronavirus

il y a 11 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les femmes de" par Caterina Bonvicini

il y a 11 heures 56 min
décryptage > International
Retour Ottoman

L'expansionnisme turc aura-t-il raison de l'OTAN ?

il y a 12 heures 14 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19
il y a 12 heures 51 min
décryptage > Loisirs
À consommer avec modération

Moscow Mule et cocktails vegans : petite liste des long drinks tendances de l’été

il y a 13 heures 26 min
décryptage > France
Abandon de souveraineté

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

il y a 14 heures 9 min
© REUTERS/Jean-Paul Pelissier
Selon Marine Le Pen, quinze villes sont "potentiellement gagnables" par le Front national
© REUTERS/Jean-Paul Pelissier
Selon Marine Le Pen, quinze villes sont "potentiellement gagnables" par le Front national
Triangulaires

Municipales : les villes où le FN risque de venir jouer les trouble-fête

Publié le 07 mars 2014
Selon Marine Le Pen, quinze villes sont "potentiellement gagnables" par le Front national les 23 et 30 mars prochains. Le parti pourrait être également à l'origine de triangulaires qui pourraient coûter cher aux candidats a priori favoris.
Xavier Chinaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Chinaud est ancien Délégué Général de démocratie Libérale et ex-conseiller pour les études politiques à Matignon de Jean-Pierre Raffarin.Aujourd’hui, il est associé du cabinet de stratégie ESL & Network.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon Marine Le Pen, quinze villes sont "potentiellement gagnables" par le Front national les 23 et 30 mars prochains. Le parti pourrait être également à l'origine de triangulaires qui pourraient coûter cher aux candidats a priori favoris.

Atlantico : Il y a les villes "potentiellement gagnables" par le FN mais il y a aussi celles où le parti de Marine Le Pen pourrait être à l'origine de triangulaires qui pourraient coûter cher aux favoris. Quelles sont ces villes et qui sont ces candidats ? PS et UMP sont-ils concernés équitablement par le phénomène ?

Xavier Chinaud : Sous réserve que les candidats FN aient déposé leurs listes dans toutes ces villes (la publication des candidatures se fera le 11 mars) le FN sera probablement au 2eme tour, passant donc la barre des 10 % des suffrages exprimés, dans un certain nombre de villes de plus de 30 000 habitants et ainsi, de fait, influer sur le résultat du 2eme tour. Si les deux grands partis sont concernés, c'est différemment et sans doute d'avantage au détriment de l'opposition UMP/Centre

Il y a des cas ou le sortant (ou son successeur) UMP est menacé à la fois par la division et par la présence de l'extrême droite, comme à Aix-en-Provence ou à Nîmes et des cas ou la seule présence du FN au 2eme tour suffirait, comme  à Nancy, à Calais, à Melun par exemple.

Il est des cas ou la présence du FN au 2eme tour pourrait favoriser le sortant socialiste qui aurait pu perdre dans un face-à-face avec l'opposition, comme à Toulouse, Saint-Étienne, Tourcoing, ou  Amiens, entre autres.

Objectivement, dans un climat national délétère, entre discrédit et rejets, avec un gouvernement épuisé et décevant pour ceux qui l'ont élu, une UMP minée par les ambitions et l'actualité, ce sont l'abstention d'abord et les extrêmes  ensuite qui s'en nourrissent; au delà des effets mécaniques de rééquilibrage Gauche/Droite, l'opposition risque de ne pas enregistrer tous les succès qu'elle pouvait espérer et le FN y contribuera autant qu'il le pourra; dans certains cas, voter FN, sera voter à gauche. La démobilisation est le souci du PS, la mobilisation du FN est surtout celui de l'UMP.

Des alliances au second tour sont-elles envisageables ? Dans quels cas et entre quelles forces politiques ?

Les alliances entre les deux tours sont prévues par la loi électorale, entre des listes ayant passé la barre des 5 %, à gauche il y aura des alliances entre le PS, les Verts, le PC, des divers gauche, voir le Front de Gauche quand ils étaient séparés au 1er tour ; à droite, l'union de l'UMP avec le Centre étant quasi généralisée, les seules alliances envisageables sont avec des DVD quand il y en a.

Si les dirigeants nationaux de l'UMP ont clairement affirmé leur refus d'alliance avec le FN, et il ne peut en être autrement sous peine d'un double éclatement à la fois entre UMP et Centre et au sein de l'UMP,  il est à souhaiter qu'au cas par cas, des candidats, qui faute d'accord avec l'extrême droite auraient la certitude de perdre en triangulaire, qu'ils tiennent bon sur leur valeurs...

Quel pourcentage de municipalités pourrait être amené à composer avec des élus frontistes à l'issue des élections ? Avec quelles conséquences politiques ?

La réponse sur le pourcentage nécessite de connaître la réalité des listes déposées, il est donc un peu tôt pour le dire, mais sur le principe les conséquences sont connues; comme l'explique Jean Claude Gaudin à propos de sa ville de Marseille, l'absence d'une majorité claire dans une ville, issue d'une triangulaire ou quadrangulaire peut gêner l'exercice de la responsabilité de maire pendant 6 ans, tant les extrêmes préfèrent des postures idéologiques voire sectaires au pragmatisme et au réalisme nécessaire à l'exercice du mandat. La loi donne la majorité des sièges au sein d'un conseil municipal à la liste en tête au 2eme tour, mais quand celle ci est une alliance entre plusieurs formations ou ambitions, elle peut  révéler une majorité fragile...

La stratégie de conquête du pouvoir de Marine Le Pen passe par la constitution d'un important réseau d'élus locaux. Elle compte faire élire plus de 1 000 conseillers municipaux. Est-elle partie pour gagner son pari ?

Une stratégie de "conquête du pouvoir" ne peut reposer sur un tissus d'un millier d'élus municipaux sur plus de 500 000 élus locaux. Si des relais de terrain sont nécessaires pour former des comités de soutien à une candidature, il y aura d'autres "ingrédients" indispensables à Mme le Pen dans son ambition.

Nous avons en France moins de 300 villes de plus de 30 000 habitants, un millier environ de villes de plus de 10 000 habitant et donc sur plus de 36 000 communes, une immense majorité de petites voire très petites communes, dont la comptabilisation de l'étiquette politique pour chacun des conseillers municipaux est tout simplement impossible, il s'agit donc pour le FN, comme pour les autres partis plus modestes, d'un pari de communication plus que de raison.

Quel est pour le FN l'enjeu politique à mettre un pied dans ces villes de moyenne importance ?  

Se notabiliser, former des candidats pour les élections futures, s'assurer des parrainages pour l'élection présidentielle, communiquer, transposer localement les postures nationales, bref, poursuivre la stratégie de "banalisation" qui est celle de l'extrême droite depuis le passage de la flamme entre Jean-Marie le Pen et sa fille Marine.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (57)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
mich2pains
- 09/03/2014 - 11:10
ET UNE BONNE RAISON DE PLUS ......
Pour dégager rapidement tous ces Zélus zélites de l'UMPSPC !
Savez-vous que le " CONSEIL D'ANALYSE ECONOMIQUE " , constitué d'une quinzaine de membres , tous enseignants viennent de pondre un Rapport à destination de BERCY .
Très sérieusement , BERCY envisage une Refonte des " Valeurs Cadastrales " servant de base de calcul pour les Impôts Locaux ! Une hausse allant de .....200 à 300 % est prévisible !
De plus , sur la base de ce Rapport du " CAE" , BERCY envisage aussi d'appliquer une taxation d'un ..."LOYER FICTIF " sur la résidence principale des Propriétaires ; comme s'ils louaient leur résidence principale !!!!!
A ces gâteries , rajoutons aussi leur projet de taxer annuellement d' hypothétiques Plus-values sur votre résidence principale!!!!
Propriétaires , avec ces élus toxiques de l' UMPSPC , vos économies de toute une vie sont en grand danger .
Descendre manifester dans les rues ne servira à rien ( voir La Manif Pour Tous ) !
Par contre , il vous reste encore VOTRE BULLETIN DE VOTE : Cette fois-ci , il va être temps de vous en servir utilement .
Ne sous-estimez pas qu'en votant localement pour votre maire , ce dernier aura aussi un impact NATIONAL ....
Thot7
- 09/03/2014 - 09:12
Le vote prochain
Tous les assistés et nouveaux arrivés vont voter PS car ils sont le fonds de commerce de ce parti. Tous ceux qui en ont marre de voir que l'on défavorise certains pour goinfrer ce fonds de commerce vont voter FN. Tous ceux qui rêvent éveillés vont voter PC et tous ceux qui pensent que l'UMP peut encore faire quelque chose après avoir eu la fessée voteront pour eux. Quant aux réalistes ?? On verra bien !
michel43
- 09/03/2014 - 05:51
hypocrisie
vu la situations de l" UMP, la guerre copé-fillon? de nombreux Maire vont devoir trouver un accord avec la droite national, pour sauver ,leurs siège? la droite, la plus bête du Monde, veut telle continuer, a laisser, les gauchistes, gagner toute les ELECTIONS?