En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© BORIS ROESSLER / DPA / AFP
"Médiatisation excessive"

Mort de Vincent Lambert : l'écrivain Michel Houellebecq publie une tribune dans les colonnes du Monde

Publié le 11 juillet 2019
Michel Houellebecq a publié une tribune dans le journal Le Monde sur le cas de Vincent Lambert. L'écrivain estime que "l'Etat français a réussi à faire ce à quoi s'acharnait, depuis des années, la plus grande partie de sa famille : tuer Vincent Lambert".
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michel Houellebecq a publié une tribune dans le journal Le Monde sur le cas de Vincent Lambert. L'écrivain estime que "l'Etat français a réussi à faire ce à quoi s'acharnait, depuis des années, la plus grande partie de sa famille : tuer Vincent Lambert".

Vincent Lambert est mort ce jeudi 11 juillet après l'arrêt de ses traitements. Ce patient était dans un état végétatif depuis près de  onze ans à la suite d'un accident de voiture. 

Michel Houellebecq a publié une tribune dans le journal Le Monde sur le cas de Vincent Lambert. 

L'écrivain regrette que Vincent Lambert soit devenu le symbole du débat sur la fin de vie. 

"Il m’est difficile de me défaire de l’impression gênante que Vincent Lambert est mort d’une médiatisation excessive, d’être malgré lui devenu un symbole qu’il s’agissait, pour la ministre de la santé "et des solidarités", de faire un exemple. D’"ouvrir une brèche", de "faire évoluer les mentalités (…) Vincent Lambert n’était nullement en proie à des souffrances insoutenables, il n’était en proie à aucune souffrance du tout (...) Il n’était même pas en fin de vie. Il vivait dans un état mental particulier, dont le plus honnête serait de dire qu’on ne connaît à peu près rien".

Michel Houellebecq s'est attaqué notamment dans ce texte à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Il l'accuse d'avoir voulu "ouvrir une brèche" et de "faire évoluer les mentalités". 

"J’aurais dû me méfier d’Agnès Buzyn. Je m’en méfiais un peu, à vrai dire, depuis que je l’avais entendu déclarer que la conclusion à tirer de ces tristes événements, c’est qu’il ne fallait pas oublier de rédiger ses directives anticipées. (…) C’est fait. Une brèche a été ouverte, en tout cas. Pour les mentalités, j’ai des doutes. Personne n’a envie de mourir, personne n’a envie de souffrir: tel est, me semble-t-il, l’"état des mentalités", depuis quelques millénaires tout du moins". 

Michel Houellebecq conclut sa tribune par ces mots : 

"Quoi qu’il en soit il paraît évident aux deux (et même à peu près à tout le monde) que la dignité (le respect qu’on vous doit), si elle peut être altérée par divers actes moralement répréhensibles, ne peut en aucun cas l’être par une dégradation, aussi catastrophique soit-elle, de son état de santé. Ou alors c’est qu’il y a eu, effectivement, une "évolution des mentalités". Je ne pense pas qu’il y ait lieu de s’en réjouir".

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Fazende
- 17/07/2019 - 14:04
@clo-ette
Vous avez raison ! Merci de m'avoir permise de reprendre sa biographie.
Visionnaire, oui, ses nombreuses années d'études font, avant ou autour de l'alcool, un être d'épaisseur !
Intuitif ou non, il a, par son chemin de vie, mélange d'abandon, de souffrances et de ténacité, une légitimité forte !
Pardon d'avoir été un peu sévère.. Je me méfie toujours des gens "à la mode" !!!! Merci à vous encore une fois...
clo-ette
- 17/07/2019 - 13:28
@Fazende
Il est visionnaire dans ses écrits, ou plutôt, il a l'oeil perçant .
Fazende
- 15/07/2019 - 09:11
s'abstenir ou parler
@clo-ette, permettez !
Attention à la parole de Houellebecq, "un visionnaire", dites-vous !
Sylvain Tesson "Dans les Fôrets de Sibérie" se présente comme un "ermite" : 6 mois près d'un lac, expérience du grand silence, dit-il.
l'un comme l'autre ont des caisses de cartouches de cigarettes et de vodka pour accompagner leurs plumes ! Une vraie fausse donnée...
"L'Appel du Désert" qui développe des dons est un dénuement total, au plus près du sens de la terre, sa cueillette, sa floraison...