En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
Hormones
La grossesse modifie le cerveau des femmes pendant au moins deux ans
Publié le 21 décembre 2016
La grossesse s'accompagne de changements physiologiques et physiques importants dans le corps en raison de fortes poussées d'hormones.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La grossesse s'accompagne de changements physiologiques et physiques importants dans le corps en raison de fortes poussées d'hormones.

Selon les conclusions d'une étude réalisée par Elseline Hoekzema, du département de psychiatrie et médecine légale à l'université de Barcelone, publiée dans la revue Nature Neurosciences, la grossesse provoque d’importantes modifications dans le cerveau des femmes, qui peuvent persister pendant au moins deux ans. 

D'après les auteurs de cette étude, la grossesse s'accompagne de changements physiologiques et physiques importants dans le corps en raison de fortes poussées d'hormones. Des modifications au niveau du cerveau, liées aux hormones, ont été constatées pendant la puberté, mais, jusqu'à aujourd'hui, pas après une grossesse.

Les chercheurs ont analysé par des examens d'imagerie, avant et après l'accouchement, 25 femmes devenues mères pour la première fois, dans le but d'identifier les changements structurels provoqués par la grossesse dans leurs cerveaux. 

Comparativement aux cerveaux de 19 pères, 17 hommes sans enfants et 20 femmes n'ayant jamais accouché, les femmes qui venaient de vivre leur première grossesse étaient dotées d'une matière grise réduite dans les régions associées aux aptitudes sociales comme la perception et l'interprétation des désirs, des émotions, des intentions et de l'humeur d'autrui ou de soi-même. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
02.
Carla Bruni : "On a fait passer mon mari pour un bourrin inculte"
03.
Sommes-nous véritablement de plus en plus allergiques ?
04.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
05.
Tensions américano-allemandes : pourquoi la vision géopolitique de l’Europe exprimée par Angela Merkel n’est plus à jour
06.
Agression d’Alain Finkielkraut : dans la convergence des “rouges-bruns” au sein des Gilets jaunes, le rouge tend à dominer le brun
07.
Antisémites, antisionistes, et si vous laissiez les juifs tranquilles cinq minutes ?
01.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
05.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
06.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires