Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Polémique

Zemmour se paye Anne Sinclair

La journaliste s'exprime pour son mari, et reçoit donc des coups

Eric Zemmour n'a pas apprécié la récente prise de position d'Anne Sinclair contre un débat sur la place de l'islam en France. L'éditorialiste s'en est pris à elle dans sa chronique quotidienne sur RTL. Après avoir rappelé ses origines bourgeoises, il attaque:

"Elle est l'incarnation de cette gauche bourgeoise des années 80 qui avait renoncé à transformer le capitalisme, s'était soumise au nouvel ordre libéral de la mondialisation pour son plus grand profit personnel, et qui pour garder un supplément d'âme, pour se dire encore de gauche, portait à sa boutonnière la petite main de SOS Racisme, et combattait le fascisme avec d'autant plus d'ardeur qu'il était introuvable."

Estimant qu'elle est mal placée pour intervenir dans le débat politique français, à l'image d'une certaine gauche qui se serait progressivement déconnectée des classes populaires, il explique que cette déconnexion est aussi le "talon d'Achille" de Dominique Strauss-Kahn.

A noter qu'Anne Sinclair a aussi reçu un tacle appuyé de la part du ministre de la Défense. Sur son blog, Alain Juppé lui consacre une note aussi courte qu'incisive :

"Fin d’un insupportable suspense. Qui sera la candidate socialiste à la prochaine élection présidentielle ? J’ai trouvé : ni Martine Aubry, ni Ségolène Royal, mais, bien sûr, Anne Sinclair…"

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !