Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Réprimande

Monseigneur di Falco critique ceux qui prennent l'Église pour un "self-service"

Dans une vidéo pour le site du point, l'évêque de Gap et d'Embrun dénoncent fidèles qui fréquentent l'Eglise comme l'on va dans une "supérette ouverte le dimanche".

Chaque semaine, monseigneur Jean-Michel di Falco-Léandri, évêque de Gap et d'Embrun, diffuse une chronique vidéo sur Le Point.fr. Et ce dimanche, il est particulièrement critique envers une catégorie de fidèles :  ceux qui "considèrent l'église comme une supérette ouverte le dimanche", qui "doit se plier aux comportements sociétaux du tout, tout de suite, et le plus près de chez moi".

L'évêque rappelle, pèle-mêle, que "le catéchisme n'est pas l'équivalent du match de foot d'un mercredi. Pas plus que la préparation au mariage s'apparente à une formation de récupération de points du permis de conduire. Quant à la messe du dimanche, elle n'est pas un péage d'autoroute pour le ciel".

 

Vu dans Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !