Le variant Delta représentera "80 à 90%" des contaminations d'ici la fin août, selon l'épidémiologiste Arnaud Fontanet  | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran RMC - BFM TV / DR
Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l'Institut Pasteur, a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC ce mercredi 30 juin.

Evolution de la pandémie

Le variant Delta représentera "80 à 90%" des contaminations d'ici la fin août, selon l'épidémiologiste Arnaud Fontanet 

Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l'Institut Pasteur, était l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC ce mercredi 30 juin. Il estime que le variant Delta représentera "80 à 90%" des contaminations d'ici la fin août.
Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l'Institut Pasteur, a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC en ce mercredi 30 juin. Il s'est notamment confié sur la progression du variant Delta en France. Cette forme du Covid-19 représente désormais 20% des nouveaux diagnostics.
 
Arnaud Fontanet a évoqué l'évolution potentielle de l'épidémie dans les mois à venir : 
 
"En deux mois, le variant Delta va remplacer les autres variants, à l’exception peut-être du variant sud-africain (Beta). Il va devenir prédominant en tout cas. Selon un ordre de 80-90% des contaminations" d'ici la fin août. 
 
Arnaud Fontanet a détaillé la particularité du variant Delta : 
 
"On suit la progression d’un variant plus transmissible. Delta est 50% plus transmissible que la variant Alpha, le variant anglais. Et le variant anglais avait mis deux mois à remplacer les variants de 2020".
 
Arnaud Fontanet émet l'hypothèse d'un variant "plus performant pour intégrer les cellules".
 
Arnaud Fontanet rappelle que les deux doses de vaccin contre la Covid-19 protégeait "à 95% contre les formes graves et hospitalisations" :
 
"A la rentrée, en septembre-octobre, on aura une augmentation du nombre de cas. Et avec deux doses de vaccin protégeant à 95% contre les hospitalisations il y a une manière très simple de ne pas mettre en tension les services hospitaliers".
RMC - BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !