Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran BFMTV

Violent

Gilets jaunes : un policier sort son arme face aux manifestants ; une enquête ouverte

Une scène d'une grande violence a été filmée samedi 22 dimanche sur les Champs-Elysées : trois motards de la police ont font face à une dizaine de Gilets jaunes et ont dû s'enfuir.

Une vidéo montre un policier lancer une grenade lacrymogène contre des manifestants défilant pacifiquement, ce qui met le feu aux poudres. Plusieurs manifestants se dirigent en effet vers les policiers, et l'un des manifestants se jettent sur l'un d'eux. Ses deux collègues viennent alors l'aider et les policiers tentent alors de se dégager, alors qu'un collègue sort son arme pendant deux secondes pour maintenir les manifestants à distance. Face à la foule, un policier abandonne sa moto et tous s'enfuient sous les insultes et les projectiles. Le policier reviendra chercher sa moto quelques minutes plus tard.

Après la diffusion d'une partie de la vidéo sur les réseaux sociaux - extrait dans lequel on ne voit pas les policiers lancer des grenades lacrymogènes sur les manifestants - le parquet de Paris a ouvert une enquête en flagrance pour violences volontaires avec arme en réunion sur personnes dépositaires de l'autorité publique et dégradations de biens publics. 

Laurent Nunez, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, a réagi sur Twitter : "Nos forces de l'ordre ont été odieusement prises pour cible par des individus face auxquels elles ont réagi avec sang-froid et professionnalisme".

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !