Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Liban colère peuple libanais explosions Beyrouth démissions

Liban

De nouveaux incidents à Beyrouth lors de manifestations, trois ministres ont démissionné

De nouveaux heurts ont éclaté dimanche soir dans le centre de Beyrouth entre les forces de l'ordre et des manifestants, qui appellent le gouvernement à démissionner. Selon des informations d’Euronews,  les manifestants ont jeté des pierres et tiré des feux d'artifice en direction de la police. 

Ces incidents et la colère du peuple libanais ont éclaté après les explosions au cœur du port de Beyrouth liées à la présence d'un stock de nitrate d'ammonium conservé en grande quantité en plein cœur de la capitale.

Les manifestants attribuent la responsabilité de l'explosion à la négligence et à l’incompétence de la classe politique, selon eux.

Le ministres de l'Environnement et le ministre de l'information ont démissionné suite à la catastrophe à Beyrouth. La ministre de la Justice, Marie Claude Najm, a également annoncé sa démission ce lundi 10 août.

Afin de tenter d’essayer d'apaiser la colère de la rue, le Premier ministre Hassan Diab a annoncé samedi qu'il proposerait des élections législatives anticipées.

 

Euronews

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !