Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Crédits Photo: capture d'écran Youtube Europe 1

Lutte contre le fondamentalisme

Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin

Après l'assassinat de Samuel Paty, ce professeur d'histoire-géo décapité pour avoir donné un cours sur la liberté d'expression, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin s'est exprimé ce lundi matin sur Europe 1. Il a dénoncé les campagnes de haine en ligne ayant visé l'enseignant. 

"Il va falloir remettre le travail sur la haine en ligne".  

Le ministre de l'Intérieur a dénonce cette réalité, le cliamt de haine et la cabale dont a été victime Samuel Paty : 

"Nous ne pouvons pas continuer à laisser faire ce genre de fatwas contre par exemple ce professeur, demain contre un policer, après-demain contre un journaliste. Ils ont manifestement lancé une fatwa contre ce professeur. Manifestement. [...] Ce qui est très marquant dans cette histoire, c’est qu’on voit bien comment l’islam politique se joint à l’islam radical pour finalement mener au terrorisme. Souvent, on nous dit que ce n’est pas parce que les gens sont rigoristes, qu’ils prônent l’islam politique, qu’ils sont des terroristes. Ce que nous, on appelle le séparatisme. L’islam politique mène parfois au terrorisme, et il faut combattre l’islam politique avec la même force que le terrorisme". 

Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !