Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Les "jeunes" à la plage

Belgique : émeutes sur des plages pour cause de "distanciation" non respectée

Plusieurs villes et stations balnéaires flamandes sur le littoral de la Belgique ont annoncé dimanche l'interdiction des "touristes d'une journée" pendant la canicule, après des bagarres causées par le non-respect des mesures contre la pandémie.

Ainsi, à Blankenberge, des affrontements ont éclaté entre vacanciers après qu'un groupe de "jeunes" a été sommé de quitter la plage après avoir refusé de respecter les mesures de sécurité imposées contre la pandémie de coronavirus. La police a dû intervenir. Dans la commune de Knokke, plusieurs "dizaines d'incidents, aussi bien la journée que pendant la nuit" sont à déplorer. Le conseil communal s'est dès lors "senti obligé de prendre des mesures drastiques. Pour garantir la sécurité publique, les touristes d'un jour ne pourront plus se rendre" dans la station balnéaire.

Des contrôles seront mis en place dès dimanche aux entrées de la commune et les arrivants devront avoir «une preuve» pour justifier leur venue: habiter la ville, y résider dans une location ou un hôtel, y travailler.

 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !