80 ans de la Bataille de France : Emmanuel Macron rend hommage au général de Gaulle | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture d'écran Dailymotion / Le Parisien

"La France est forte quand elle se tient unie"

80 ans de la Bataille de France : Emmanuel Macron rend hommage au général de Gaulle

Le chef de l’Etat Emmanuel Macron était en déplacement ce dimanche dans l’Aisne pour le lancement d’une série d’hommages au général de Gaulle. Le quatre-vingtième anniversaire de la bataille de Montcornet est célébré ce dimanche. Le 17 mai 1940, les chars du colonel de Gaulle lançaient une contre-attaque en direction d'un village de l’Aisne. Cet évènement a pris une grande importance car il a marqué l’entrée en guerre d’une figure majeure de l’histoire de France : Charles de Gaulle.

En mai 1940, le colonel de Gaulle se voit confier une nouvelle division cuirassée alors que l’ennemi déferle sur le pays. Les Allemands ont fait céder les défenses françaises dans les Ardennes et leurs Panzerdivisions se ruent vers l’ouest pour isoler les armées alliées engagées en Belgique et dans le Nord. De Gaulle et ses hommes sont envoyés dans l’Aisne. 

Lors de ce déplacement de dimanche, Emmanuel Macron s’est rendu au village de Dizy-le-Gros. Le chef de l’Etat s'est également recueilli devant un monument à la mémoire des combattants de la "Bataille de France" en mai 1940.

Dans la commune de La Ville-aux-Bois-lès-Dizy, le président de la République a prononcé un discours pour saluer l'action de Charles de Gaulle. Il y a 80 ans jour pour jour, à l'aube, l'ancien chef de la France libre avait lancé la 4e division cuirassée pour tenter de freiner la progression de l'armée allemande dans le nord et l'est de la France.

En plus de l’hommage à de Gaulle, les mots du président de la République faisaient également songer à la crise sanitaire actuelle traversée par le pays :  

"L'esprit français qui jamais ne se résout à la défaite, qui choisit la conquête et embrasse l'audace. De Gaulle nous dit que la France est forte quand elle sait son destin, quand elle se tient unie, qu'elle cherche la voie de la cohésion au nom d'une certaine idée de la France, qui nous rassemble par-delà les discordes alors devenues accessoires. […] Ce colonel-là était exceptionnel, c'était de Gaulle. […] Charles de Gaulle incarne cette résolution, cette force d'agir, cet esprit français. Vive la République, vive la France". 

Le président de la République a tenu à saluer la capacité de cet "esprit français" à permettre "au peuple de France de se redresser et de reprendre la grande marche de son destin".

A l’occasion de ces cérémonies de dimanche, le petit-fils de l'ancien président, Yves de Gaulle, était présent ainsi que le président des Hauts-de-France, Xavier Bertrand, et le président de la Fondation de Gaulle, Hervé Gaymard.

Lors de cette année 2020, Emmanuel Macron a l’intention de célébrer deux autres anniversaires ces prochains mois en hommage au général de Gaulle : les 80 ans de l'Appel du 18 juin (au Mont-Valérien et peut-être à Londres si les conditions sanitaires le permettent), puis le 50e anniversaire de la mort de Charles de Gaulle, le 9 novembre 1970 dans sa propriété de Colombey-les-Deux-Eglises, en Haute-Marne.

A La Ville-aux-Bois-lès-Dizy, dans l'Aisne, le chef de l'État souhaitait donc rendre hommage à la mémoire de Charles de Gaulle pour son action en tant que colonel à la bataille de Montcornet, il y a 80 ans.

Pour retrouver le décryptage et l'analyse d'Edouard Husson sur ces commémorations en ce 17 mai, cliquez ICI 

Le Parisien - Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !