15.000 personnes réunies pour rendre hommage aux sauveteurs des Sables-d'Olonne | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Crédits Photo: Capture d'écran Youtube / Huffington Post

SNSM

15.000 personnes réunies pour rendre hommage aux sauveteurs des Sables-d'Olonne

Selon des informations du Huffington Post, 15.000 personnes se sont recueillies ce lundi 10 juin sur les plages des Sables-d'Olonne en Vendée. Les personnes présentes ont tenu à rendre un dernier hommage et à adresser une ultime pensée envers les trois sauveteurs de la SNSM. Cette foule impressionnante a participé à une marche silencieuse.  

Cet hommage poignant a été rendu aux trois bénévoles qui sont décédés dans des circonstances tragiques lors de leur intervention. Ces hommes sont morts vendredi dernier lors d'une opération de secours envers un bateau en détresse.

La centaine de sauveteurs de la SNSM présents pour cette cérémonie ont été applaudis le long du cortège. Les sauveteurs ont accroché à une barrière une banderole de la SNSM. La marche s'est terminée avec un dépôt de gerbes.

Vendredi, les sauveteurs sont intervenus lors de la tempête Miguel. Les sauveteurs de la station de la SNSM des Sables-d'Olonne ont répondu à un appel du Centre régional opérationnel de secours et de sauvetage d'Etel. Un pêcheur avait activé sa balise de détresse alors que la mer était démontée.  

Les sauveteurs ont connu une avarie majeure en mer lors de l'intervention. Les carreaux de leur bateau ont implosé. L’eau est entrée dans la salle des machines. Le bateau est devenu impossible à manœuvrer et a commencé à dériver. Trois sauveteurs ont été "pris au piège" à l’intérieur du bateau. Leurs brassières de sécurité se sont gonflées. Les sauveteurs ont été plaqués au plafond, selon des précisions de Xavier de la Gorce, président de la SNSM. Les quatre rescapés ont réussi à nager et à atteindre le rivage.

Ce samedi, Emmanuel Macron a annoncé qu'il allait attribuer, à titre posthume, la Légion d'honneur aux trois sauveteurs décédés.  

Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !