14-juillet : une fanfare de l'armée joue Daft Punk devant Macron (ravi) et Trump (un peu moins) | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Y'a (un peu) de la joie

14-juillet : une fanfare de l'armée joue Daft Punk devant Macron (ravi) et Trump (un peu moins)

Un medley des plus grands tubes du duo français a été joué lors du défilé militaire.

Leurs tubes ont beau être écrits en anglais, c'est sans doute le groupe français le plus célèbre de la planète. Sous les yeux d’Emmanuel Macron et de Donald Trump, la fanfare militaire a joué un medley des musiques des Daft Punk, ce vendredi, à l'occasion du défilé du 14-Juillet. 

Après avoir rendu hommage aux victimes de l'attentat de Nice, un an après les faits tragiques, avec l'air de Nissa la Bella, l'orchestre est donc passé à un registre plus enjoué avec  "Harder, Better, Faster, Stronger", sorti en 2001 sur l’album "Discovery", et au tubissime "Get Lucky".

L'interlude musical a été beaucoup apprécié par Emmanuel Macron, qui arborait un franc sourire durant la musique. Donald Trump a semblé, de son côté, un peu plus circonspect, mais a tout de même applaudi longuement à la fin.

Lu sur LCI

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !