Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Revue de presse people

Karine Le Marchand/Clotilde Courau : le match retour, Laurent Delahousse : symbole de la nouvelle séduction proprette-bien élevée, Justin Timberlake : à nouveau sur le marché ?

Et aussi : Demi Moore plus cougar que jamais, Michael Douglas et Catherine Zeta-Jones re à la colle, et, et, et… les résultats du sondage "Qui incarne la beauté Made in France"… Y'a de l'amour, des larmes et des grincements de dents dans la revue de presse people !

Barbara Lambert

Barbara Lambert

Barbara Lambert a goûté à l'édition et enseigné la littérature anglaise et américaine avant de devenir journaliste à "Livres Hebdo". Elle est aujourd'hui responsable des rubriques société/idées d'Atlantico.fr.

Voir la bio »

Un pas en avant, trois pas en arrière, un coup à droite, deux coups à gauche… ils vont nous donner le tournis, à force ! Qui ? Clotilde Courau et Emmanuel-Philibert de Savoie. Ah, et ? Et forcément, après les photos du prince au “ Queen ” publiées samedi dernier (voir la RP du 28 décembre), ben, c’est pas trop, trop la joie, à la maison… Du coup, le couple est parti au ski. Et ? Hé ben, même sur les pistes, à en juger par les clichés dans “ Voici ”, ça rigole pas des masses non plus…

Gstaad. Opération “ donner le change ”

C’est le 24 décembre, nous raconte le mag, que le couple a “ mis le cap sur Gstaad, station huppée des Alpes suisses, plébiscitée par les people du monde entier, histoire de ne pas se retrouver en tête à tête non plus. Arrivés dans la soirée, ils n’ont pas vraiment réveillonné, bien trop pressés de chausser les skis le lendemain matin. Le 26, leur bonne copine Laeticia Hallyday les a rejoints sur les hauteurs, comme si de rien n’était. Toute la journée sur les pistes avec (leurs filles) Vittoria et Luisa, aucune tentation d’aborder les sujets qui fâchent. Tout à leur rôle de parents, Emmanuel-Philibert et Clotilde ont donné le change, sans échanger un sourire. Le lendemain, c’est seul que le prince s’est occupé des enfants. Où était Clotilde pendant ce temps-là ? Mystère… ” Houloulou !

Quand Emmanuel-Philibert photographie Clotilde

“ Voici ” le relève, l’air de rien : “ le prince n’a pas cessé de partager ses vacances avec ses followers (sur Twitter). Un comportement symptomatique quand on a pris l’habitude de se disperser, commente le journal. En quelques jours, Emmanuel-Philibert a tweeté les paysages, les bouts de ses skis sur la neige, sa fondue savoyarde… Sa femme ? Oui, il l’a photographiée une fois, le 29 décembre, avec ce commentaire : “ En plein action au sommet de Wasserngrat ”. Un peu crispée, Clotilde ”. Aglagla ! Mais le plus glaçant, ou le plus saisissant, est à venir… 

Scoop : avec Karine, c’est pas fini !

Dans un petit encadré, “ Voici ” glisse en effet une drôle d’information : “ Sa love story avec Karine, de l’histoire ancienne ? Pas tout à fait. Bien qu’il ait choisi de ne pas détruire sa vie de famille, Emmanuel-Philibert voit toujours la jolie Karine. Tous deux ont d’ailleurs été aperçus ensemble à des spectacles parisiens en cette fin d’année. “ C’est un homme moderne… ” confiait Clotilde à propos de son homme à Thierry Ardisson, qui lui demandait si elle était gênée qu’il regarde d’autres femmes. C’était en 2005. Elle avait déjà tout compris ”. Wow ! Z’y vont pas avec le dos de la cuiller, à “ Voici ”. Z’ont l’art de faire passer les messages…

Justin Timberlake/Jessica Biel : ça sent le roussi

En ce début d’année, s’en passe, des choses, dans le ciel amoureux, dis donc ! Figurez-vous que… entre Justin Timberlake et Jessica Biel, ça sentirait aussi le roussi. Et cela seulement un an après leur mariage… Comme “ Public ”, “ Voici ” s’inquiète… et dresse une liste d’indices, plutôt convaincants, tendant à prouver que quelque chose est gâté au royaume de Justin et Jessica. Premier constat : “ depuis mai 2013, ils n’ont fait aucune sortie officielle. La dernière fois qu’on les a vus ensemble et amoureux, précise le journal, c’était au Festival de Cannes, où elle était venue le soutenir alors qu’il était à l’affiche du film “ Inside Llewyn Davis ” ”. Plus flippant : d’après le mag, Justin “ ne porte plus son alliance ”. Un indice de plus : “ Il était seul aux American Music Awards (…) le genre de manifestation sympa et riche en émotions où tout le monde arrive en couple ”. Last but not least, après le “ Saturday Night Live ” sur NBC, où il était invité le 21 décembre, Justin “ a suivi l’équipe de l’émission en soirée et s’est éclaté en gracieuse compagnie jusqu’à 5 heures du matin. Comme un célibataire, quoi ! ” Ben ouais, comme un célibataire… un type qui est à nouveau sur le marché, pour résumer.

Quand Demi Moore s’offre un petit Sean pour Noël

A nouveau sur le marché, Demi Moore l’est, depuis pas mal de temps, déjà… depuis, en fait, l’automne 2012, où elle s’est séparée d’Ashton Kutcher. A l’heure où l’ex-lionceau roucoule avec Mila Kunis, tandis que grossit la rumeur d’un mariage imminent, et d’un projet de bébé entre les deux amoureux, la cougar s’est, toujours d’après “ Voici ”, offert “ un magnifique cadeau de Noël : un mec canon prénommé Sean qui ne doit pas avoir la moitié de son âge. Il est tatoué de partout (et) travaille dans l’industrie de la musique ”. Pour pleinement apprécier son cadeau, Demi s’est envolée à Cancun, au Mexique, avec Sean, donc, mais aussi, nous dit le mag, “ avec sa fille Rumer Willis et le chéri de celle-ci, Jayson Blair ”. Cette belle idylle serait-elle donc sérieuse ? 

Le tableau de chasse de Demi (liste non exhaustive)

Sceptique, “ Voici ” ? Plutôt que de tirer des plans sur la comète, le journal préfère s’en tenir aux faits… et nous rappelle que “ depuis l’automne 2012, on a (…) souvent surpris Demi en compagnie de jeunes gens aussi séduisants que frétillants. Et le tableau de chasse laisse rêveur !, note le mag. Après une aventure avec le craquant marchand d’art Vito Schnabel, 26 ans, Demi avait jeté son dévolu sur Harry Morton, un appétissant restaurateur de 30 ans. On a aussi vu passer dans ses bras un playboy d’une vingtaine d’années, moustachu et musclé. Ou bien encore Will Hannigan, un Australien de 30 ans, pêcheur de perles de son état, que Demi a rencontré à son cours de yoga, en mai, et qui a assuré l’interim jusqu’à l’été. Liste non exhaustive… ”, précise le people en conclusion. Sean passera-t-il l’hiver ? On le lui souhaite — on le leur souhaite à tous les deux. Même s’il y a fort à parier qu’un jour ou l’autre, la question de la différence d’âge se posera avec Sean, comme elle s’est posée avec Ashton… Ah, Demi, Demi, pourquoi t’enferres-tu dans un système voué à l’échec, hmmm ? Il y a des hommes de 50 ans tout à fait appétissants…

Michael Douglas et Catherine Zeta-Jones re-à la colle ?

Et puisqu’on parle “ seniors ” — et même si le 50 est le nouveau 40… —, ça bouge du côté de Michael Douglas et de Catherine Zeta-Jones ! Alors qu’on n’y croyait plus depuis leur séparation en août dernier, “ on a revu le couple (dans les rues de New York) marcher du même pas (pour la première fois depuis cinq mois), au cours d’un journée très chargée, nous apprend “ Voici ” : ils ont déjeuné ensemble, puis ont emmené leurs enfants, Dylan (13 ans) et Carys (10 ans), voir la comédie musicale “ Motown ”, sur Broadway, avant de conclure ce marathon familial par le “ Hobbit ” au cinéma ”. Est-ce seulement pour les enfants, ces retrouvailles ? L’avenir le dira…

Et les Ken et Barbie français sont…

Drôle de coïncidence… A l’heure où “ Gala ” publie un sondage sur “ la personnalité qui incarne le mieux la beauté française, alliance d’élégance et de naturel ”, “ Paris-Match ” en fait paraître un autre sur “ la personnalité qui incarne le mieux le séducteur à la française ”. Si, avec ça, on ne tient pas les Ken et Barbie de l’année ! Le résultat, en fait, est étonnant… Côté femmes, les lectrices de “ Gala ”, ont en effet élu Sophie Marceau (95 %), devant Laetitia Casta (89 %) et Marion Cotillard (84 %). Sophie Marceau number one ? C’est vrai qu’elle est jolie et assez charmante, Sophinette… m’enfin, depuis le temps, y’avait peut-être plus nouveau à mettre en avant, d’autant que sa filmographie récente n’est pas forcément étincelante… c’est un peu bizarre, ça, bah.... Et côté hommes, ça donne quoi ? Ah, ben, là, c’est encore plus surprenant…

Laurent Delahousse : l’intellect et la plastique

“ Un look de star de Hollywood mais un sourire cool… c’est le secret de son succès, commence “ Match ”. Dans notre sondage, Laurent Delahousse devance les sportifs, les acteurs, les chanteurs, les écrivains et même les politiques au jeu de la séduction : chaque week-end sur France 2, un journaliste fait rêver les femmes ”. Wow, dis donc, on s’en doutait pas, mais il se passe des choses, le week-end, devant et derrière le petit écran… C’est vrai que Laurent est objectivement très beau, mais aussi “ bosseur, courtois et incisif ”, remarque le mag. “ Il semble qu’il ait réussi le tour de force de concilier des positions irréductibles, poursuit le journal. Ce journaliste sérieux et travailleur cumule un double avantage : l’intellect, le sourire, le bagout se marient au style franc du collier et couronnent une plastique érotisante ”. Rien que ça… “ Au vu de ce sondage, observe ce faisant “ Match ”, quelque chose a changé au royaume de la séduction ”. Ah oui, mais qu’est-ce donc ?

“ Aujourd’hui, la beauté des laids ne passe plus ”

“ Tandis qu’autrefois on se pâmait devant un PPDA, voire un Gainsbourg, explique le journal, il semble qu’aujourd’hui la beauté des laids ne passe plus. Mais il n’y a pas que cela : la France dépressive réagit. Les caractéristiques qui auparavant scellaient l’attirance, les ingrédients sulfureux qui créaient l’alchimie ne font plus recette. Par exemple, le cynisme propre à notre culture d’autodénigrement devient repoussoir. Beigbeder (8e et dernier du sondage, ndlr), archétype du Français qui emballe le propos acide et impitoyable, ne fait pas un bon score. Pareil pour le très beau Nicolas Bedos (6e, ndlr), stéréotype du tueur verbal ; sa cruauté gâche tout, le reléguant en queue de liste, là où l’inquiétude l’emporte sur l’attirance. (…) En revanche, il en est un qui a bien compris la subtile métamorphose de ce qui plaît aujourd’hui aux Français(es), c’est Antoine de Caunes. L’inoxydable sexagénaire se paie le luxe de voler la vedette à ses cadets (il est classé 3e, juste derrière Bixente Lizarazu, ndlr). Fédérateur, il rassemble les générations par son mélange de charme rieur, de rassurante expérience de la vie et de charisme ”. Est-ce à dire que la séduction, aujourd’hui, est d’abord et avant tout consensuelle — rassurante, presque lisse ?

Delahousse, symbole de la séduction “ proprette-bien élevée ”

C’est à peu près ça, oui… “ Oui, quelque chose a changé, conclut “ Match ”. Il y a quelques années, c’était le sex-appeal Peace and Love d’un Yannick Noah qui drainait les suffrages. C’est maintenant le côté propret-bien élevé des beaux quartiers. Delahousse le vainqueur n’est pas qu’un homme élégant. Il est la France et son contraire (…) Delahousse est français et anglo-saxon, Versailles et New York. Masculin et féminin. Mais ni “ frivole ” ni “ menteur ”, il ne pratique pas le marivaudage, assume honnêtement ses coups de foudre. En 2014, la séduction se conjugue dans le sérieux et les bonnes manières. Finalement, ça repose ”. Quant à savoir si c’est gouzi… Bon week-end, les lapins, détoxez et aérez-vous bien !

Le sujet vous intéresse ?

Mots-Clés

Thématiques

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !