Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie

Atlantico Bourse

De bonnes entreprises technologiques même en Europe !

Vu les risques présents en ce moment sur les marchés il est tentant de raisonner en excluant les pays, les secteurs ou les entreprises qui nous semblent les plus risqués. Nous préférons toujours raisonner en partant de nos anticipations pour sélectionner des valeurs.

Alain Pitous

Alain Pitous

Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).

Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de placement en actions.

Précédemment, il a été pendant 5 ans (2009-2014) Deputy CIO d’Amundi (850 Milliards d’Euro sous gestion) et gérant du fonds Amundi Patrimoine de 2012 à juillet 2014.

Voir la bio »

Après les vives tensions de la semaine passée, un certain retour au calme s’est fait jour depuis les déclarations de Mario Draghi.

Le pétrole a vivement rebondi depuis ses points les plus bas, les actions ont également connu une embellie. Tout ceci reste néanmoins très fragile. La volatilité devrait nous accompagner encore quelque temps.

Plusieurs éléments importants sont susceptibles de générer des doutes.

La FED va continuer d'entretenir le flou sur sa politique monétaire. Elle a la volonté de revenir à une politique plus orthodoxe mais les données économiques sont moins bonnes depuis quelques temps, l'inflation ne repart pas ... Et les marchés sont stressés. Autant de raisons qui rendent difficile une nouvelle hausse des taux en mars.

Sur un plan plus micro, les résultats des entreprises américaines sont, comme tous les investisseurs s'y attendaient, assez décevants, essentiellement à cause de la vigueur du dollar.

Enfin les bancaires en Europe sont restés sous pression à cause des banques italiennes essentiellement.

Il est donc inutile de se précipiter pour accroître encore le poids des actions dans son portefeuille en ce moment.

Par contre, il existe des valeurs ou des secteurs qui sont moins exposés à tous les facteurs de risque actuel...pétrole, Chine, politique monétaire américaine...

Vu les risques présents en ce moment sur les marchés il est tentant de raisonner en excluant les pays, les secteurs ou  les entreprises qui nous semblent les plus risqués. Nous préférons toujours raisonner en partant de nos anticipations pour sélectionner des valeurs. Ainsi actuellement que cherchons-nous ?

- Des entreprises dont le Chiffre d'Affaires est tiré majoritairement de l'Europe.

- Des business model clair.

- Des marges élevées et pérennes.

- Des entreprises qui sont bien positionnées pour bénéficier de la moindre reprise de l'investissement.

- Des entreprises de taille encore relativement réduite pour être manœuvrable dans ces temps troublés. Le niveau d'endettement est aussi un critère clé.

Force est de reconnaître que la technologie répond bien à nos critères. 

 L'idée reçue consiste à penser que seules les grandes sociétés américaines du secteur de la technologie étaient en mesure de dominer à l'échelle internationale.

Idée reçue fausse.

Au contraire il y a beaucoup de potentiel dans l’univers de la technologie européenne, et ce sur des entreprises déjà établies avec des business model clairs.

Prenons quelques exemples de valeurs détenues actuellement dans certains de nos fonds pour illustrer notre propos.

- Wirecard, société allemande qui figure parmi les principaux fournisseurs de solutions et de services pour le traitement des paiements électroniques. Elle se développe également dans la gestion des risques et des fraudes. La société réalise 70 % de son Chiffres d’Affaires (CA)  en Europe. La progression des résultats est impressionnante, CA et bénéfices croissent de 30% par an depuis plusieurs années. L’entreprise a parfaitement su gérer à la fois la croissance organique et la croissance externe. Vu la croissance du commerce électronique attendue sur les prochaines années, la société nous semble promise à un bel avenir.

- Altran, société française est numéro 1 en Europe dans le conseil et l'ingénierie en innovation technologique.  Centré sur l'Europe, le groupe affiche une croissance solide et un bilan sain, Altran a en outre fait preuve d'une forte dynamique commerciale ces derniers mois. Le recul récent du titre est une opportunité.

- D'autres sociétés de taille plus réduite sont attractives telle par exemple Aubay, société de service informatique, qui connaît une forte croissance également. Solucom, conseil en système d'information, ou Software, éditeur de logiciel qui vient de publier des niveaux de marges record, constituent selon nous de bons investissements à moyen terme.

L'analyse au cas par cas des secteurs et des valeurs recèle des opportunités intéressantes sur le secteur de la technologie en Europe sans payer les prix élevés de la techno US.

Attention cependant, comme toujours : on ne doit pas oublier, quel que soit la qualité d'un secteur, les règles de diversification élémentaires... Ni, du fait de l'ambiance actuelle de garder un peu de cash !

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !