Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société

Revue de blogs

Complotisme : comment s'en défendre et en protéger les enfants ?

Les complots et théories de la conspiration qui pullulent ne font plus rire, mais parents et enseignants n'ont pas pour autant les moyens d'en protéger leurs enfants ou élèves. L'Education nationale reprend maintenant les méthodes personnelles de quelques enseignants. Les enfants ne sont pas les seuls concernés : les cours et stages d'''auto-défense intellectuelle" font leur chemin sur les réseaux sociaux.

Claire Ulrich

Claire Ulrich

Claire Ulrich est journaliste et fan du Web depuis très longtemps, toujours émerveillée par ce jardin aux découvertes, et reste convaincue que le Web peut permettre quelque chose de pas si mal : que les humains communiquent directement entre eux et partagent la chose humaine pour s'apercevoir qu'ils ne sont pas si différents et qu'il y a donc un moyen de s'entendre.

Voir la bio »

L'une théories du complot les plus récentes concerne le décès de David Bowie. "Bowie a été tué par les Illumintati car il en savait trop sur l'apocalypse". C'est énorme, mais tout à fait banal. Les rumeurs, hoax, supposés complots mondiaux ou universels, sont à mourir de rire pour une certaine génération et une certaine éducation, mais ça, c'était avant. Le nouveau site du gouvernement "On te manipule" prouve que la plaie est prise au sérieux en haut lieu. Si envahissante que le ministère de l'Education a aussi organisé une journée d'étude le 9 février dernier pour faire le point. La lutte contre les complotismes devient une spécialité où interviennent des professeurs de base qui se sont formés et armés in vivo, face aux élèves, et commencent à devenir un sujet de recherches universitaires. Mais concrètement, on fait quoi ?

Illustration 'Blog de campagne'

Sophie Mazet est une pionnière : prof d'anglais en banlieue parisienne, ses 'Ateliers' lancés en 2010 dans son lycée sur initiative personnelle sont récemment devenus un ."Manuel d'auto défense intellectuelle(vidéo de présentation). Son blog présentait le programme 2015, et sa méthode ludique pour démonter les processus complotistes : "Argumentation : comment repérer la fourberie dans une argumentation ? Bonus : procès fictif. "Devenez avocat ! Défendez l'accusé !" Ou encore : "Fabriquez vous-même votre propre théorie du complot !" et "Statistiques : comment prouver scientifiquement à vos parents qu'ils ne doivent pas vous punir si vous avez eu une très mauvaise note après avoir eu une très bonne note". 

Ronan Cherel est un autre prof, d'histoire géo, qui s'est retrouvé démuni face aux théories complotistes de ses élèves en Bretagne après les attentats de Charlie Hebdo. Sa méthode, auprès des élèves et de détenus auxquels il enseigne aussi, a été de leur confier la réalisation d'un journal en ligne, RosaParks, pour se confronter aux difficultés de l'objectivité, et de les mettre en relation. Morale : l'élève ou le détenu à qui l'on confie soudain un rôle d'éducateur devient infiniment plus prudent et sceptique dans ses mots et convictions.

Rose Marie Farinella propose plus classiquement des initiations au décryptage des images et faits aux enfants, un slalom entre images truquées, faits déformés.

Lionel Vighier construit en collège une expérience d'appropriation des complots par et sur réseaux sociaux avec ses élèves, pour mieux s'en défendre, dans les Yvelines. A voir sur le blog et comptes Twitter de sa classe de 3ème : des travaux dirigés des élèves tels que "Qui se cache derrière les professeurs ?Ronaldo et Messi : des extra-terrestres?"

Capture d'écran du reportage Conspi Hunter du site Spicee

L'entraînement au doute et à une lecture différente d'une actualité devenue folle devient aussi un sport d'adultes. Livres, cours, forums... Cortecs, un collectif universitaire, et de haut vol, propose par exemple des conférences dans les universités, avec, pour tester en apéritif en ligne, un 'corrigé' d'un décryptage d'un entretien politique.

DataGueule, émission très populaire sur YouTube d'informations par des animations à base de données, et seulement les données, veut justement éplucher le trop plein d'interprétations et donner un coup de jeune aux véritables statistiques, planche de salut contre l'irrationnel. L'émission a d'ailleurs consacré un numéro aux complots. C'était prévisible : par l'odeur alléchés, les complotistes ont peu à peu envahi la section commentaires pour protester. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !