Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Economie
Air liquide : Belle valeur, prix en baisse depuis des mois, du potentiel, un risque mesuré.
©Reuters

Atlantico Bourse

BNP PARIBAS, Hermès ou Air liquide : quelle action choisir pour son portefeuille boursier ?

Ces 3 cas d’investissement sont très différents et font l’objet de nombreux commentaires ces derniers temps. Un rappel utile avant de poursuivre : nous raisonnons ici pour un investisseur long-terme dont le portefeuille est déjà bien diversifié, la spéculation n’est pas de mise ici !

Alain Pitous

Alain Pitous

Alain Pitous, Directeur Général Adjoint Associé de Talence Gestion (@alainpitous).

Talence Gestion est une société de gestion de portefeuille indépendante spécialisée dans la gestion sous mandat pour les particuliers et la gestion de fonds commun de placement en actions.

Précédemment, il a été pendant 5 ans (2009-2014) Deputy CIO d’Amundi (850 Milliards d’Euro sous gestion) et gérant du fonds Amundi Patrimoine de 2012 à juillet 2014.

Voir la bio »

Les marchés sont rattrapés par le doute depuis quelques jours. Nous redoutions que le mois de septembre soit une fois de plus incertain…. C’est le cas. Hausse des taux aux Etats-Unis, baisse des Yuan Chinois, référendum en Italie, incertitude sur la croissance mondiale… ont semé le trouble chez l’investisseur et provoqué un repli des marchés actions.

Comme souvent ces périodes de fluctuations sont autant d’opportunités d’investissement dans de bonnes conditions.

3 valeurs ont fait l’actualité mais laquelle choisir en priorité entre Air Liquide, BNP Paribas ou Hermès ?
Ces 3 cas d’investissement sont très différents et font l’objet de nombreux commentaires ces derniers temps. Un rappel utile avant de poursuivre : nous raisonnons ici pour un investisseur long-terme dont le portefeuille est déjà bien diversifié, la spéculation n’est pas de mise ici ! Que choisir entre :

Air Liquide : la star des portefeuilles de particulier pénalisée en bourse depuis plusieurs semaines par une acquisition aux Etats-Unis.

Hermès : la valeur de luxe par excellence qui a connu une baisse marquée cette semaine.

BNP Paribas : probablement la meilleure banque européenne  mais qui appartient à un secteur détesté par les investisseurs depuis des mois.

Commençons par BNP Paribas : les résultats sont solides et l’activité est globalement en croissance. La banque continue de démontrer trimestre après trimestre la qualité de sa gestion, le contrôle des couts permet, même dans un contexte de faible croissance économique, d’améliorer la qualité du bilan de la banque. Comme toutes les banques BNP Paribas doit faire face dans les prochains mois à des enjeux majeurs en termes de stratégie. La diversification mondiale, la qualité de la gestion et la solidité du bilan nous font penser que BNP Paribas a les cartes en mains pour réussir à croitre de manière régulière… et en tout cas de manière plus forte que ces concurrents. Mais… car il y a un mais, l’ensemble du secteur est sous pression. En effet, les résultats des banques, globalement, ne reviendront pas avant longtemps au niveau connu en 2005-2007 pas de précipitation pour revenir donc et le ,ième épisode Deutsche Bank vendredi a une nouvelle fois calmé les plus audacieux.

Hermès, cette société fait partie des stars de la cote. Une croissance forte, une marque reconnue et un parcours boursier splendide ont fait que le titre bénéficie d’une surcote depuis longtemps. Faut-il donc se précipiter pour bénéficier de repli subi par le titre cette semaine ? Nous ne le pensons pas. En effet le repli s’explique de deux manières.

1/  Le secteur du luxe affiche des reculs dans ses ventes depuis plusieurs mois. Richemont ou LVMH ont fait part d’une croissance plus faible.

2/ Hermès, même si les résultats récents sont excellents refuse désormais de communiquer sur ses objectifs moyen terme.

Il n’en fallait pas plus pour que le titre soit sous pression.

Il est inutile de se précipiter selon nous car ces éléments pourraient durer un peu. La surcote du titre pourrait s’effacer au moins un peu. Il devrait y avoir dans les mois à venir l’occasion de rentrer un peu moins cher sur cette splendide valeur.

Air Liquide. Après des années de croissance régulière de son activité et de son cours de bourse, Air Liquide a souffert d’une désaffection des investisseurs  depuis l’annonce du rachat d’Airgas,. Le cours s’est calé depuis plusieurs semaines sous les 100€.

L’hypothèse d’une augmentation de capital pour financer en partie le rachat d’Airgas aux Etats –Unis a, en effet, plombé le cours d’Air liquide.

Notre analyse est qu’Air Liquide, dans une optique long-terme, reste un superbe investissement : l’activité est en croissance modérée mais régulière, les coûts sont sous contrôle. Enfin l’acquisition d’Airgas semble très prometteuse : avec cette opération Air Liquide devient et de loin le numéro 1 mondial !

L’annonce cette semaine de l’augmentation de capital a probablement levé un doute sur le titre. Les investisseurs patients peuvent donc acheter le titre vers 100€.

Notre tiercé est donc le suivant.

Air Liquide, Hermès et BNP Paribas.

Air liquide : Belle valeur, prix en baisse depuis des mois, du potentiel, un risque mesuré.

Hermès : superbe valeur, des doutes à court-terme, inutile de se précipiter…

BNP Paribas : le meilleur élève d’un secteur sous pression patience avant de revenir sur le titre.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !