Vincent Peillon estime que France 2 accorde un "traitement de faveur" à Manuel Valls | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Vincent Peillon estime que France 2 accorde un "traitement de faveur" à Manuel Valls
©Reuters

Neutralité

Vincent Peillon estime que France 2 accorde un "traitement de faveur" à Manuel Valls

"On s’étonne - comme les autres candidats - du traitement de faveur dont bénéficie Manuel Valls, d’avoir une émission de deux heures le 5 janvier", a déclaré l'entourage de l'ancien ministre, cité par le JDD.

Selon le candidat à la primaire socialiste, Vincent Peillon, la chaîne France 2 accorde un "traitement de faveur" à Manuel Valls, en l'invitant sur le plateau de "L’Émission politique" jeudi 5 janvier, soit une semaine avant le premier débat de la primaire de la gauche. 

"On s’étonne - comme les autres candidats - du traitement de faveur dont bénéficie Manuel Valls, d’avoir une émission de deux heures le 5 janvier", a indiqué lundi à l’AFP l’entourage de Peillon, confirmant une information du Journal du Dimanche.

"Cela crée de fait une inégalité de traitement (…) En tant que défenseur de l’indépendance du service public, je vais tout faire pour que cette règle d’impartialité soit respectée", a notamment estimé dimanche 25 décembre dans le JDD le directeur de campagne de Vincent Peillon, Patrick Bloche, qui est aussi membre du conseil d’administration de France 2.

"L'Émission politique" a déjà consacré une émission à Benoît Hamon le 8 décembre, ainsi qu'à Arnaud Montebourg le 22 septembre. 

Dans le cadre des primaires de la gauche, le CSA exige que les médias audiovisuels fassent preuve "d’équité" entre les candidats, c’est-à-dire de donner à chacun d'entre eux un temps de parole proportionnel à son poids politique, déterminé en fonction des sondages. 

>>>> À lire aussi : Manuel Valls a-t-il d'ores et déjà perdu ?

Lu sur 20 Minutes

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !