Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Une semaine après la publication de la photo de l'enfant syrien mort, les Français désormais favorables à 53% à l'accueil des migrants
©Reuters

Réaction d'émotion

Une semaine après la publication de la photo de l'enfant syrien mort, les Français désormais favorables à 53% à l'accueil des migrants

Selon un sondage Elabe dévoilé par BFMTV mercredi, ils sont désormais majoritairement favorables à l'accueil de migrants et de réfugiés en France.

Revirement total de l'opinion des Français. Il aura suffi d'une photo insoutenable. BFMTV a sondé les Français sur l'accueil des migrants en France, notamment à la suite des clichés montrant le corps du petit syrien Aylan Kurdi, âgé de trois ans, retrouvé mort noyé sur une plage de Turquie, et l'annonce de l'accueil de 24.000 réfugiés en France faite ce lundi par François Hollande.

A lire aussi : Nicolas Sarkozy l'affirme : "François Hollande ment quand il avance le chiffre de 24.000 réfugiés acceptés en France"

L'émotion suscitée par cette photographie aurait provoqué "un brusque renversement du rapport de force en France sur la question de l’accueil des migrants et des réfugiés", comme l'expliquent les conclusions . La semaine passée, selon un sondage sur Atlantico, 51% des Français étaient opposés à l'accueil des migrants qui affluent principalement de Syrie et d'Irak. Ce mercredi, ils sont désormais 53% favorables à leur accueil. 

"Vous savez que l'Union européenne fait face à un afflux de migrants et de réfugiés, notamment en provenance de Syrie. Selon vous, la France doit-elle accueillir une part de ces migrants et réfugiés sur son territoire?". Parmi les sympathisants du Front de gauche, d'EELV, du PS, du MoDem et de l'UDI, une majorité adhère à cette opinion. Seules deux familles politiques restent hostiles à cette idée: les sympathisants Les Républicains (60% sont opposés à cette idée), et ceux du Front national (84% d'opposants). 

A lire aussi : Photo choc de l'enfant noyé : 51% des Français opposés à l'accueil des migrants contre 64% en juillet

La France a accueilli, ce mercredi 9 septembre, 53 réfugiés syriens et irakiens en provenance d'Allemagne. Dans le même temps, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a appelé les pays membres de l'Union européenne à trouver un accord dès la semaine prochaine pour se répartir 160 000 réfugiés. Un premier contingent de Syriens et d'Irakiens, que le gouvernement s'est engagé à ramener d'Allemagne pour soulager ce pays, est arrivé à Champagne-sur-Seine (Seine-et-Marne) dans la matinée. Environ un millier de réfugiés sont attendus en France d'ici à vendredi. François Hollande a annoncé, lundi, que la France était prête à accueillir 24 000 réfugiés au cours des deux prochaines années.

 

 

Lu sur BFMTV

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !