Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
©MEHDI FEDOUACH / AFP

Première « victoire » ?

Tariq Ramadan échappe à une troisième mise en examen pour viol

L’islamologue Tariq Ramadan vient d’échapper à une troisième mise en examen pour viol.

Tariq Ramadan ne sera donc pas mis en examen pour viol pour la troisième fois. L'islamologue suisse a reconnu des relations sexuelles "consenties" avec une troisième plaignante lors de son premier interrogatoire, ce mardi 5 juin, devant les juges d'instruction. Ils ont choisi de ne pas le mettre en examen dans ce volet.

L'avocat de Tariq Ramadan, Maître Emmanuel Marsigny, est revenu, ce mardi soir, sur les déclarations de son client et sur la décision des juges d’instruction  :  
 
"Les magistrats ont considéré, à la suite des explications de M. Ramadan et des documents qui ont pu être fournis, qu'il n'y avait pas lieu de mettre en examen M. Ramadan concernant Mounia".
 
Cette troisième femme avait accusé Tariq Ramadan de neuf viols à son encontre dans les années 2013 et 2014, à Londres et à Bruxelles. Les juges d'instruction ont donc choisi de ne pas le mettre en examen dans ce volet.
 
Mounia Rabbouj est une ancienne escort-girl. Cette femme était également une protagoniste du procès pour proxénétisme du Carlton, aux côtés de Dominique Strauss-Kahn.
 
Tariq Ramadan est détenu à l'hôpital pénitentiaire de Fresnes en raison de sa sclérose en plaques. Il a été mis en examen le 2 février dernier pour deux viols. Tariq Ramadan nie catégoriquement les accusations. A la suite d’une expertise médicale, la cour d'appel de Paris avait rejeté le mois dernier sa première demande de remise en liberté, estimant que son état de santé était compatible avec la détention.
Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !