Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Crédits Photo: LUDOVIC MARIN / AFP
Le secrétaire général de la présidence de la République, Alexis Kohler.

Justice

Soupçons de corruption : le conseiller d’Emmanuel Macron, Alexis Kohler, visé par une plainte d’Anticor

Selon RTL, l'association anticorruption dénonce un "mélange des genres". Le parquet national financer (PNF) a annoncé dans la matinée l'ouverture d'une enquête.

L'association anticorruption Anticor a déposé plainte pour « prise illégale d’intérêts et soupçons de trafic d'influence » contre le secrétaire général de la présidence de la République, Alexis Kohler, 44 ans, rapporte RTL ce lundi 4 juin.

Le parquet national financer ouvre une enquête

Anticor reproche à ce proche d’Emmanuel Macron « un ‘mélange des genres’, à savoir un possible conflit d'intérêts entre sa fonction officielle et ses liens familiaux avec l'armateur italo-suisse MSC », précise RTL, ajoutant que « cette société est impliquée dans de nombreux contrats d'État et présente sur les chantiers de Saint Nazaire ». 

De son côté, l’Elysée a toujours assuré qu’Alexis Kohler - qui n'a officiellement plus aucune fonction chez l'armateur italo-suisse MSC - respectait toutes les règles légales, se déportant sur toute question pouvant concerner MSC. Le parquet national financer (PNF) a annoncé dans la matinée l'ouverture d'une enquête pour des soupçons de conflit d'intérêt, annonce Le Figaro.

Lu sur RTL

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !