Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
©

Fin du miam

Et si le chocolat disparaissait ?

La culture des fèves de cacao est menacée par les changements climatiques.

Brownies, cookies, fondus au chocolat. Tout cela pourrait bien disparaître d'ici cinquante ans. Les chercheurs de l'Alliance des pays producteurs (Copal) réunis hier à Abidjan ont expliqué que la culture du cacao, à la base du chocolat, pourrait disparaître d'ici moins d'un siècle. Le secrétaire général du Copal, Naga Coulibaly, a notamment déclaré que "s'il n'y a pas une réaction rigoureuse aux menaces, il va sans dire que […] dans cinquante ans ou un siècle on ne pourra plus avoir de cacao".

Les menaces évoquées ? Le vieillissement des vergers de cacaoyers et les effets du changement climatique, la forte pression parasitaire ou encore le sous-financement de la recherche.

Pour remédier à ces menaces, Coulibaly réclame une aide financière accrue à la recherche pour mettre au point de nouvelles variétés végétales résistances aux parasites. Cette aide devrait venir des "chocolatiers et des gouvernements des pays producteurs" selon lui.

On constate déjà cette année une baisse de l'offre de fèves de cacao assez considérable. Par rapport à la campagne 2010-2011, la production de fèves de cacao baisserait de 7% cette année a estimé l'Organisation internationale du cacao (ICCO).

Lu sur la Dépêche

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !