Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©ERIC PIERMONT / AFP

Ségolène Royal perd le Nord

Ségolène Royal annonce qu'elle sera démise de son rôle d'ambassadrice des pôles

Dans un post publié sur Facebook, l'ex candidate à la présidentielle de 2007 annonce que le gouvernement envisage de mettre fin à sa mission d'ambassadrice des pôles. Cette décision serait motivée par ses propos récent à l'encontre de la réforme des retraites.

Ségolène Royal ne devrait bientôt plus être ambassadrice des pôles. Une mission bénévole qu'elle exerçait depuis le 1er septembre 2017. Dans un post publié sur Facebook, l'ex ministre de l'Environnement exhibe une lettre datée du 7 janvier, dans laquelle le Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères et le ministère de la Transition écologique affirment qu'il "est envisagé de mettre fin à [ses] fonctions au regard de [ses] récentes prises de paroles publiques, qui mettent en cause la politique du gouvernement". 

L'ancienne ministre de l'Écologie avait notamment estimé, mi-décembre sur Franceinfo, qu'Emmanuel Macron était "bien sûr" responsable de la crise actuelle avant de dénoncer "la brutalité de cette réforme des retraites" dont elle demandait le retrait. Des déclarations auxquelles le gouvernement ne goûterait pas, puisqu'il lui rappelle dans la lettre qu'en "qualité d'ambassadrice" qui plus est "titulaire d'un emploi à la décision du gouvernement", elle est "étroitement associée" à celui-ci ce qui implique donc un "devoir de réserve". 

Dans un texte accompagant la lettre, Ségolène Royal confirme ainsi une rumeur rapporté par le Canard Enchainé. Elle y déclare prendre "acte" du fait que "le Président de la République va mettre fin à [ses] fonctions à un prochain conseil des ministres puisque [elle n'a] pas l’intention de renoncer à [sa] liberté d’opinion et d’expression garantis par la Constitution."

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !