Sciences Po : la conférence de Florian Philippot a été sabotée par les étudiants | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Sciences Po : la conférence de Florian Philippot a été sabotée par les étudiants
©Reuters

Blocus

Sciences Po : la conférence de Florian Philippot a été sabotée par les étudiants

Le vice-président du Front National devait débattre avec le secrétaire d’État Matthias Fekl.

Le vice-président du FN, Florian Philippot devait débattre hier soir sur le thème de "l’Europe face à la mondialisation" avec le secrétaire d’État au Commerce extérieur Matthias Fekl lors d’un "Grand Oral" organisé par des associations étudiantes de l’Institut d’études politiques de Paris. Un débat qui n'a pas eu lieu car plusieurs dizaines d’étudiants ont organisé une manifestation dans le hall de l’école.

 

"Une quarantaine d’étudiants ont organisé un sit-in en fin de journée dans le hall principal et devant un amphithéâtre de l’école d’études politiques", a indiqué à l’AFP Benjamin Duhamel, organisateur de cet événement. "Des étudiants de groupuscules d’extrême gauche aient empêché 500 personnes d’assister à ce débat (...) au nom d’un combat contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie que par ailleurs nous respectons", a-t-il ajouté. Toutefois, Benjamin Duhamel estime que "vouloir combattre les idées du Front national en les bâillonnant et en les empêchant de parler est absurde".

L'annulation de cette conférence a été dénoncée par Florian Philippot sur Twitter : "Ce n’est que partie remise : les fascistes seront défaits".

 
"Le FN, on n'en veut pas dans nos facs"
 
Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !