Retrouvez les résultats du second tour des élections municipales | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Retrouvez les résultats du second tour des élections municipales
©JEFF PACHOUD / AFP

Résultats

Retrouvez les résultats du second tour des élections municipales

Le second tour des élections municipales se déroulait ce dimanche 28 juin dans 4.820 communes. Les principaux résultats ont été dévoilés à 20h, avec une abstention record. Parmi les premières annonces, Edouard Philippe a été élu au Havre, Louis Aliot à Perpignan ou bien encore François Bayrou à Pau.

Anne Hidalgo remercie les Parisiens

Anne Hidalgo a pris la parole sur le parvis de l'Hôtel de ville ce dimanche aux alentours de 22h, après sa victoire dans la capitale face à Rachida Dati et Agnès Buzyn. Une centaine de personnes étaient rassemblées sur le parvis de l’Hotel de ville. Elle a remercié tous ceux et celles qui sont venus voter "malgré les conditions sanitaires actuelles" pour "montrer leur attachement à notre démocratie". 

"Cette victoire a du sens car elle est collective. [...] Les Parisiens auront besoin de nous et avec mon équipe nous serons là [...] pour bâtir la capitale de demain et faire renaître Paris que nous aimons tant."

Patrick de Carolis élu à Arles

L'ancien journaliste Patrick de Carolis a été élu maire de Arles, avec un score de 57,22%. Il devance le candidat d'union de la gauche, Nicolas Koukas.

Martine Aubry inquiète du taux d’abstention

À Lille, Martine Aubry revendique la victoire avec 227 voix d'avance sur le candidat écologiste Stéphane Baly. La socialiste regrette le très faible taux de participation : 

"Il y a d'abord une immense tristesse pour moi (...) une très grande tristesse de voir ce taux d'abstention. Il faut tous qu'on s'interroge. Il y a tant de choses encore à faire dans cette ville avec cette magnifique équipe que je remercie, avec tous les militants, avec les Lillois qui nous font confiance aujourd'hui".

Les écologistes revendiquent la victoire à la métropole de Lyon

L'écologiste Bruno Bernard revendique la victoire pou la métropole de Lyon.

Bollène

Marie-Claude Bompard, la femme de Jacques Bompard et membre du parti de la Ligue du Sud, élue deux fois consécutivement maire de Bollène, a été battue ce soir face au candidat divers-gauche Anthony Zilio.

Le PC pourrait perdre son fief de Saint-Denis

Selon des informations du Monde, des résultats partiels donnent le socialiste Mathieu Hanotin largement vainqueur de l'élection municipale de Saint-Denis. La ville de Saint-Denis étant en effet le dernier et le plus gros bastion du "communisme municipal" en banlieue parisienne. La ville a été dirigée par le PCF depuis 1920, à l'exception de l'intermède de Jacques Doriot (ex-communiste fondateur de PPF, la principale formation fasciste française) dans les années 1930 et de la Seuxième Guerre mondiale.

Déception pour LREM

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye s’est exprimée sur le plateau de France 2 lors de cette soirée électorale : 

"Evidemment, ce soir, nous éprouvons une déception. Notre propre division interne nous a conduits à des scores extrêmement décevants. Il faut évidemment d'abord en tirer les leçons et nous rendre compte que dans l'avenir, nous ne pouvons pas nous permettre ce genre de divisions." 

Sibeth Ndiaye a précisé que La République en marche allait "apporter sa marque" à travers les conseillers municipaux élus sous son étiquette. "Nous avons besoin d'avoir cette implantation locale".

Martine Aubry l'emporterait finalement de justesse à Lille

L'entourage de la maire sortante assure que Martine Aubry est réélue sur le fil devant l'écologiste Stéphane Baly.

Jacques Bompard réélu

Le maire Jacques Bompard est réélu pour un septième mandat à Orange, avec 56,33%. 

Toulouse

Soutenu par LREM, le maire LR de Toulouse Jean-Luc Moudenc est élu avec 51,6% des voix, contre 48,4% pour la coalition EELV-LFI-PS-PCF menée par Antoine Maurice.

Séisme politique à Bordeaux

L’ancienne ville d’Alain Juppé bascule dans le camp des écologistes : le candidat vert Pierre Hurmic est donné en tête par Ipsos/Sopra Steria, avec 46,8% des voix, devant Nicolas Florian, le maire sortant, soutenu par LR et LREM (43,2%). Philippe Poutou (NPA-LFI) a récolté 10% des voix.

Montpellier

La coalition EELV-PS-PCF Michaël Delafosse triomphe à Montpellier avec 48,9% des voix. Philippe Saurel, au PS jusqu'en 2014, obtient 33,1%, et la liste menée par Mohed Altrad récolte 18%.

Lyon

Le candidat écologiste Grégory Doucet est donné nettement en tête par Ipsos/Sopra Steria avec 53,5%, devant Yann Cucherat (divers centre-LR) avec 30,5% et Georges Kepenekian (LREM) avec 16%.

Strasbourg

Nouvelle victoire des écologistes, qui remportent la ville de Strasbourg. Jeanne Barseghian, à la tête d’une liste EELV-PCF, l'emporte face à Alain Fontanel (LREM-MoDem-LR) et la socialiste Catherine Trautmann, selon notre estimation Ipsos/Sopra Steria.

Premières estimations à Paris

Anne Hidalgo l’emporterait à Paris. La maire sortante est créditée de 49,3% par Ipsos/Sopra Steria, largement devant Rachida Dati (32,7%) et Agnès Buzyn (13,7%).

Le président de la République Emmanuel Macron très inquiet du faible taux de participation

Emmanuel Macron a «marqué sa préoccupation pour le faible taux de participation aux élections municipales», qui n'est «pas une très bonne nouvelle», selon l'Élysée auprès de l'AFP. L'abstention s'est élevée à environ 60% au second tour dimanche.

Le chef de l'État a par appelé son premier ministre Édouard Philippe pour le féliciter de sa «belle victoire» au Havre et prévoit de le voir «un petit moment en tête-à-tête» lundi matin, avant leur réunion avec les membres de la Convention citoyenne pour le climat.

L'organisation de cette convention sera la «réponse à la vague verte» enregistrée dimanche, selon la présidence.

Le Parti socialiste perd Carmaux, la ville de Jean Jaurès

Pour la première fois depuis 1892, la ville de Jean Jaurès, Carmaux, dans le Tarn n'appartient plus au PS, selon des informations du Figaro.

Nouvelle victoire du Rassemblement national à Bruay-la-Buissière

La liste du Rassemblement national, conduite par le député Ludovic Pajot, l'aurait emporté à Bruay-la-Buissière dans le Pas-de-Calais, selon Marine Le Pen auprès de l’AFP.

Mulhouse

Michèle Lutz, la maire sortante LR de Mulhouse a été réélue avec 38,60%, au terme d'un second tour sous forme de quadrangulaire.

Les Verts triomphent à Besançon

L’écologiste Anne Vigot, à la tête d'une liste d'union de la gauche EELV-PS-PCF-Génération.s, l'emporterait sur Ludovic Fagaut (candidat LR).

Lille : Martine Aubry serait devancée par les écologistes

Selon les premières estimations, Martine Aubry (39,5%), maire depuis trois mandats à Lille, serait distancée de très peu par le candidat écologiste Stéphane Baly (40%), son allié pendant la mandature.

Près de 60% d'abstention au second tour, vers un record absolu ?

En baisse par rapport au premier tour (44,66 %), la participation de ce dimanche a fortement chuté par rapport au scrutin de 2014.

François Bayrou vainqueur à Pau

François Bayrou est reconduit à Pau pour un second mandat, selon une première estimation. Il avait réalisé un score très confortable au premier tour: 45,83%. Selon une estimation Ifop Fiducial, François Bayrou a été réélu avec 55,5% des voix face à Jérôme Marbot (PS, 44,5%).

Louis Aliot est élu à Perpignan

Louis Aliot a revendiqué sa victoire à Perpignan. Il l'emporte avec 53,1 à 54% des voix. Il était opposé en duel à Perpignan au maire sortant Jean-Marc Pujol.

Edouard Philippe triomphe au Havre

Le premier ministre Édouard Philippe s'impose au Havre avec 59% des voix. Maire de la ville entre 2010 et 2017. Le chef du gouvernement était opposé pour ce second tour à lui Jean-Paul Lecoq, candidat LFI et PCF. Le taux d'abstention a été de 58% dans cette ville portuaire qui avait basculé à droite en 1995 après trois décennies de maire PCF.

Abstention record

A 17h, la participation s'est fixée à 34,67% (38,77% au premier tour), elle était midi à 15,29%, À 20h, l'absentation était de l'ordre de 59,5%. La crainte du coronavirus, la démobilisation liée à la longue période de confinement entre les deux tours et la campagne perturbée par les mesures de distanciation semblent fortement impacter cette élection municipale 2020.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !