Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
Le gouvernement effectue sa rentrée ce lundi 19 août à l'Elysée

Séminaire

Rentrée gouvernementale et premier sujet : l’horizon 2025

Les vacances ont été studieuses pour les 37 ministres, qui effectuent leur rentrée ce lundi à l’Elysée. Et pour cause : ils ont du plancher sur une question : quelle est leur vision pour la France à l’horizon 2025.

 

Et c’est reparti pour une nouvelle saison politique. Tous les ministres sont attendus ce lundi à l’Elysée pour la rentrée gouvernementale. Et ils auront intérêt d’avoir réfléchi à la question qui leur a été posée pendant leurs congés : quelle est leur vision pour le pays à l’horizon de l’année 2025 ?

François Hollande, qui lancera le tour de table, attendra beaucoup de ses ministres. Jean-Marc Ayrault, qui en attendra autant, devrait quant à lui conclure cette réunion. Les sujets et les dossiers ne manquent pas, et parmi les préoccupations principales des Français, il y a notamment l’emploi. Pour Pierre Moscovici, le ministre de l’Economie et des Finances, d’ici dix ans, le retour au plein emploi est jugé "réaliste". De plus, le pays aura "pleinement recouvré sa souveraineté budgétaire". Le pays aimerait le croire, mais est-ce bien réaliste ?

Pour le très médiatique Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, son souhait est de voir des "forces de l'ordre 3.0 efficaces". Alors qu’il est en désaccord avec la ministre de la Justice sur plusieurs points, Christiane Taubira veut quant à elle un "développement des peines alternatives à l'incarcération". Comme le rappelle France Info, les deux ministres poursuivraient ainsi leur opposition sur le fond.

On peut également remarquer, parmi les visions exprimées des ministres pour cet horizon 2025, le souhait de Cécile Duflot, la ministre du Logement, de voir l’accès au logement ne plus être « un facteur de stress ou d'incertitude, mais une étape plaisante de la vie". Plutôt logique.

Quoiqu’il en soit, cette rentrée et cet exercice de politique-fiction devraient accoucher de plusieurs pistes pour le gouvernement. En privé, certains ministres auraient critiqué ce travail demandé pendant les vacances.

 

Lu sur France Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !