Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France

Sondage

Réforme des retraites : les Français majoritairement opposés à de nouvelles concessions

Selon un sondage Ifop pour Sud-Ouest dimanche, les Français sont hostiles à de nouveaux efforts, surtout concernant un nouveau recul de l'âge de départ à la retraite.

La retraite est plus que jamais un sujet sensible dans l'opinion publique française. Un sondage Ifop pour Sud-Ouest Dimanche révèle que les Français sont majoritairement las des efforts consentis pour réformer les retraites, et s'opposent à de nouveaux compromis. Ainsi, ils sont 60% à être hostiles à un nouveau recul de l'age de départ en retraite, au-delà de 62 ans.

L'allongement de la durée de cotisation pose également problème. 57% ne se déclarent "pas favorables" à l'allongement au-delà de 42 annuités.

L'augmentation des cotisations retraites payées par les employeurs et les salariés soulève moins d'opposition, mais reste globalement une mauvaise idée au yeux d'une majorité. 48% se disent favorables, contre 52% opposés à cette augmentation.

Mais tout n'est pas nécessairement perdu. L'opposition des Français à la réforme des retraites semble en recul.

Car avant la première loi Fillon, en 2003, seuls 30% des Français étaient d'accord pour reculer l'âge de départ après 60 ans. En mai 2010, avant la seconde réforme, cette proportion est montée à 43%, et aujourd'hui, 40% sont favorables à un nouveau recul.

lu sur Sud Ouest.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !