Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Reuters

Non merci

Primaire à gauche : EELV n'y participera pas

"C'est une affaire qui concerne avant tout le Parti socialiste" a tranché le patron des écologistes David Cormand.

La primaire à gauche se transforme doucement en primaire socialiste… Après le refus catégorique de Jean-Luc Mélenchon d'y participer ("poule mouillée" lui a répondu Daniel Cohn-Bendit), c'est au tour d'Europe Écologie – Les Verts de répondre par la négative. Il faut dire que le relations se sont franchement tendues entre les écolos et le PS. "C'est l'ardoise magique : on dessine dessus, on la secoue, et on repart à zéro" a ironisé David Cormand à propos de cette primaire sur France 2. "Cette opération - au mois de janvier je crois - aurait la vertu de faire oublier ce qu'il s'est passé depuis quatre ans ? Je ne suis pas sûr que les Français soient prêts à effacer l'ardoise."

Le choix se portera sur une "candidate ou un candidat qui incarne l'écologie." Cela pourrait être Cécile Duflot qui piétine d'impatience d'en découdre. À moins que Nicolas Hulot ne finisse par se déclarer à son tour. "C'est évidemment un bon candidat. Il incarne non seulement l'écologie mais, au-delà de ça, quelque chose qui peut (la) dépasser."

De son côté, le parti socialiste tentera de se mettre d'accord sur le candidat pour 2017. François Hollande pourrait ainsi faire face à une pluralité de candidatures à l'aile gauche et ainsi prendre l'avantage dans ce scrutin, prévu pour janvier. 

Lu sur le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !