Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Reuters

Agacement

Primaire à gauche : des adhérents PS menacent de saisir la justice si le vote n'est pas organisé

Dans une lettre adressée par leurs avocats William Bourdon et ses associés, ces adhérents rappellent que les statuts du PS prévoient que "le candidat à la présidence de la République est désigné au travers de Primaires citoyennes ouvertes à l'ensemble des citoyens...".

Trois adhérents du Parti socialiste exigent que le premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis réunisse "avant le 6 mai" un Conseil national afin de déterminer le calendrier et les modalités de la primaire prévue par les statuts du parti, brandissant la menace d'une action en justice.  

Dans une lettre adressée par leurs avocats William Bourdon et ses associés, ces adhérents rappellent que les statuts du PS prévoient que "le candidat à la présidence de la République est désigné au travers de Primaires citoyennes ouvertes à l'ensemble des citoyens adhérant aux valeurs de la République et de la gauche et co-organisées par les formations politiques de gauche qui souhaitent y participer", et qu'"au moins un an avant l'élection présidentielle, le Conseil national (le parlement du PS) fixe le calendrier et les modalités d'organisation des primaires".

"Dans ces conditions, il est constant et indiscutable que l'organisation des primaires citoyennes est une obligation au regard des statuts du Parti socialiste et que vous en êtes le garant", ajoutent les auteurs de ce courrier, qui affirment que leur première demande est toujours sans réponse. 

 

Lu sur L'Express

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !