Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Reuters / Philippe Wojazer

Du plomb dans l'aile

Présidentielles 2017 : Emmanuel Macron ferait moins bien que François Hollande

Selon un sondage Ifop / Fiducial pour Sud Info, le ministre de l'Economie ne recueillerait que 14% à 17% des suffrages au premier tour.

Les résultats devraient calmer l'ardeur des fidèles d'Emmanuel Macron. Alors que ces derniers se prêtent à rêver d'un destin présidentiel pour leur protégé, celui-ci n'arriverait pas à passer le premier tour. C'est le résultat d'un sondage Ifop / Fiducial pour Sud Info, dévoilé ce jeudi. L'enquête teste plusieurs scénarios. Dans le meilleur des cas, le ministre de l'Economie plafonnerait à 17 % des suffrages au premier tour. Dans le pire, il ne récolterait que 14 % des intentions de vote. 

 

La différence s'explique par les adversaires possibles du patron de Bercy. Dans l'hypothèse où Nicolas Sarkozy serait désigné candidat de la droite et qu'il devrait faire avec la concurrence de François Bayrou, Emmanuel Macron atteindrait 17% des voix. Il en récolterait de plus que le chef du Modem (11%) mais moins que le leader des Républicains (19%).

 

Autre configuration : face à Alain Juppé et sans la présence de François Bayrou, Emmanuel Macron ne ferait pas mieux que 14%, soit moins que… Jean-Luc Mélenchon (15%). Il serait nettement distancé par les 29,5% de Marine Le Pen et les 32% d'Alain Juppé. Dans cette hypothèse, l'ancien banquier de chez Rothschild perdrait des voix parmi l'électorat des cadres supérieurs et celui des professions libérales…mais aussi parmi les sympathisants socialistes. Le positionnement centre-droit du maire de Bordeaux affaiblirait considérablement la candidature de l'actuel ministre de l'Economie. Ifop constate que dans les deux cas, la candidature d'Emmanuel Macron apparaît comme "moins solide que celle de François Hollande". 

A noter que Marine Le Pen serait largement en tête dans les deux configurations, récupérant notamment une large partie du vote ouvrier.

>>>> A LIRE AUSSI : Emmanuel Macron prépare un programme pour entrer dans le jeu présidentiel…

 

Lu sur Sud Radio

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !