Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©Capture d'écran TF1

Main tendue

Présidentielle 2017 : Emmanuel Macron appelle François Bayrou à le rejoindre

L'ancien ministre de l'Economie a appelé le président du MoDem à "prendre ses responsabilités" mercredi soir sur le plateau de TF1.

En pleine progression dans les sondages à mesure que François Fillon s'enlise dans le scandale révélé la semaine dernière par le Canard Enchaîné, Emmanuel Macron a appelé mercredi sur TF1 le président du MoDem, François Bayrou, à "prendre ses responsabilités" en le rejoignant pour l'élection présidentielle. 

"Il y a beaucoup de ses anciens compagnons de route qui nous ont rejoints et j'espère qu'il prendra lui-même ses responsabilités dans les jours, dans les semaines qui viennent puisque j'ai entendu que c'était son projet", a ajouté le fondateur du mouvement En marche!.

"J'accueille toutes les Françaises et tous les Français qui se retrouvent dans ce projet clair. Au sein d'En marche!, on croit dans la réforme économique et sociale, on croit dans la transition numérique et environnementale, on croit dans les sécurités individuelles qui permettent à chacune et chacun lorsqu'on est dans une situation fragile de rebondir (...) on croit à une vraie politique éducative et de formation tout au long de la vie, on croit à l'Europe et au projet européen", a-t-il martelé. 

Lundi 30 janvier, François Bayrou avait déclaré qu'il "ferai(t) ce qu'il faut pour que la France s'en sorte", sans exclure de se présenter, admettant des "points de rencontre du point de vue des électeurs" avec l'ancien ministre de l'Economie. 

"je ne sais pas quel est son projet, je ne sais pas quel est son positionnement, je ne sais pas quelles sont les forces qui le soutiendront et comment il gouvernerait le pays", avait-il expliqué. 

>>>> À lire aussi : Bercy : Quand Macron dépensait 120 000 euros en 8 mois pour ses repas en bonne compagnie

Vu sur TF1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !