Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
©STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Amertume

Présidentielle 2017 : déçu par le mauvais départ de Manuel Valls, François Hollande "regrette" son renoncement

"Vous aurez remarqué que je n'ai pas annoncé mon retrait de la vie politique", aurait confié le président de la République à des "visiteurs du soir".

Selon les indiscrétions de l'hebdomadaire Le Point, François Hollande a récemment confié à des proches ses regrets, après avoir annoncé son renoncement à briguer sa propre succession le 1er décembre dernier. 

"Il pensait que son retrait permettrait à Manuel Valls de faire une percée. Or, ce n'est pas le cas", confie un "visiteur du soir", cité par l'hebdomadaire, qui rappelle que l'ancien locataire de Matignon débute sa campagne toujours en cinquième position derrière Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, d'après un récent sondage du Cevipof.

"Vous aurez remarqué que je n'ai pas annoncé mon retrait de la vie politique (…) L'élection en 2017 est gagnable", aurait également fait observer François Hollande à d'autres membres de son entourage. 

Le président de la République "espère toujours que le bilan de son quinquennat sera rehaussé dans l'opinion. Ses récents succès diplomatiques à l'ONU à propos de la situation d'Alep sont une manière de démontrer que François Fillon a tort. Tort quand il estime que la France ne parle pas assez avec Poutine (la preuve, cette résolution finalement votée par la Russie), tort quand il estime que la paix en Syrie passe par le maintien temporaire de Bachar el-Assad au pouvoir, tort quand il pense que la France est capable d'encaisser", peut-on également lire sur le site du Point. 

>>>> À lire aussi : Et pan pour la France : quand les confidences du ministre espagnol des Finances révèlent la dernière déroute européenne en date de François Hollande

 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !